Chouette

Les plumes de la chouette (2009)

La chouette, tout comme le hibou, fait bien des envieux dans le milieu de l’aéronautique. Pourquoi ? Parce que son vol est silencieux. “ Aucun autre oiseau ne vole aussi discrètement ”, affirme le site Internet de National Geographic. Quel est le secret du rapace ?
Considérez ceci : La circulation de l’air sur les plumes de la majorité des oiseaux en vol crée des turbulences parfois bruyantes. Avec la chouette, c’est différent. Sur leur bord postérieur, les plumes de ses ailes sont dotées de franges qui dispersent les ondes sonores générées par l’écoulement de l’air au-dessus des ailes, lors du mouvement descendant. Duveteux, le plumage du corps de l’animal absorbe le reste du son.
Les constructeurs aéronautiques aimeraient exploiter le secret du vol quasi silencieux de la chouette. Avec des avions moins bruyants, les aéroports où les limites d’émissions acoustiques sont draconiennes pourraient autoriser des décollages ou des atterrissages à des heures plus tardives ou plus matinales. Des améliorations dans ce domaine sont déjà à l’étude. “ Nous n’en sommes qu’aux balbutiements ”, déclare Geoffrey Lilley, professeur honoraire d’aéronautique à l’université de Southampton (Angleterre), ajoutant qu’il faudra probablement des dizaines d’années avant qu’un tel avion soit conçu.

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site