Requin

La peau du requin (2010)

À première vue, la peau du requin paraît douce. Mais si vous pouviez la toucher — en toute sécurité, cela va de soi —, vous découvririez que sa texture ressemble à celle du papier de verre.
Considérez ceci : Les minuscules écailles rainurées qui produisent cet effet présentent deux avantages pour le requin. Premièrement, elles facilitent l’écoulement de l’eau, ce qui permet au requin de se mouvoir avec une résistance minimale. Deuxièmement, elles bougent tandis que le requin nage, faisant de la peau une surface instable, sur laquelle les parasites ne peuvent s’installer.
Les propriétés de la peau du requin offrent un large champ d’applications. Par exemple, les scientifiques ont déjà conçu une combinaison dont la texture extérieure, inspirée de celle de la peau du requin, augmente la vitesse des nageurs d’environ trois pour cent. Ces propriétés pourraient, d’après eux, être appliquées à la conception de voitures et de bateaux présentant une moindre résistance au frottement.
Les chercheurs espèrent également exploiter les propriétés prophylactiques de la peau du requin pour fabriquer un revêtement antimicrobien destiné aux bateaux — plus écologique que les peintures antiparasitaires à base de métal. Parmi les autres applications envisagées, citons des produits et instruments médicaux susceptibles de réduire les risques d’infections nosocomiales.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×