Baguette

Avez-vous déjà essayé les baguettes ?

À en juger par son air réjoui, il ne fait aucun doute que la petite fille est en train de se régaler. Elle tient dans sa main gauche un bol rempli de riz, de petits morceaux de légumes et de poisson, et dans sa main droite une paire de fines baguettes de bambou qu’elle manie agilement avec ses petits doigts. La fillette saisit ainsi ses morceaux préférés et les dépose adroitement dans sa bouche. De temps à autre elle porte le bol à ses lèvres et avale rapidement quelques bouchées de riz. Cela semble si naturel, propre et facile...
La petite fille tient évidemment dans sa main les célèbres baguettes chères aux Asiatiques. En chinois on les appelle kuai tzu (kuaizi en pinyin), ce qui signifie “ rapides ”. Cependant, on en trouve dans presque chaque foyer d’Asie du Sud-Est. Peut-être avez-vous déjà essayé de vous en servir si vous êtes allé manger dans un restaurant chinois. Mais savez-vous d’où vient l’idée d’utiliser des baguettes ? Ou bien quand et comment elles furent employées pour la première fois ? Aimeriez-vous apprendre à vous en servir correctement ?
Les “ rapides ”
Les baguettes asiatiques sont de petits bâtons d’environ 20 à 25 centimètres de long. La partie supérieure de la baguette est souvent carrée, ce qui la rend plus facile à saisir et l’empêche de rouler sur la table. La partie inférieure, quant à elle, est généralement arrondie. Les baguettes japonaises sont d’ordinaire plus courtes et plus pointues que les baguettes chinoises.

Baguettes japonaises
À notre époque de consommation de masse, de nombreux restaurants fournissent des baguettes préemballées et reliées à l’extrémité supérieure. Le client doit donc les détacher avant de les utiliser. Étant donné qu’elles ne servent qu’une fois, ces baguettes sont fabriquées en bois ou en bambou. Dans les établissements plus chic ou chez les particuliers, les baguettes sont souvent plus belles, faites en bambou poli, en bois laqué, en plastique, en acier inoxydable, et même en argent ou en ivoire. Certaines peuvent aussi être décorées d’un motif, ou gravées de petits poèmes.
Comment s’en servir
Nombreux sont les touristes qui, visitant un pays oriental tel que la Chine ou le Japon, sont fascinés en voyant un enfant d’environ deux ans manger avec une paire de baguettes qui semblent trop grandes pour lui. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le contenu du bol est avalé. Cela semble vraiment facile.
Aimeriez-vous essayer ? Dans un premier temps, il se peut que vous trouviez difficile de manier les baguettes comme vous le souhaiteriez, mais avec un peu de pratique cela devient plus simple, et les baguettes semblent être un prolongement de votre main.


On tient les baguettes dans une seule main, en général la droite. Tout d’abord, placez une baguette entre votre pouce et les autres doigts, en la faisant s’appuyer contre la base de votre index et le bout de votre annulaire. Placez alors la deuxième baguette parallèlement à la première, et saisissez-la avec le pouce, l’index et le majeur, comme vous le feriez pour un stylo. Faites en sorte que les bouts soient au même niveau en les tapotant sur la table. À présent, tout en gardant la baguette du dessous immobile, bougez celle du dessus en abaissant votre index et votre majeur. Exercez-vous jusqu’à ce que vous arriviez facilement à joindre les extrémités des baguettes. Vous êtes maintenant prêt à employer ces instruments à tout faire pour attraper n’importe lequel des délicieux aliments servis dans un repas chinois, du simple grain de riz à l’œuf de caille ! Baguettes et cuisine chinoise vont bien ensemble, car la nourriture est généralement coupée en petits morceaux.


Qu’en est-il des plats dans lesquels le poulet, le canard ou le porc est servi en un seul morceau ? En général, la viande est cuite de façon à être facilement séparée en petites portions à l’aide des baguettes. Celles-ci sont idéales pour le poisson, qui est souvent servi entier, et on peut éviter les arêtes plus facilement qu’avec un couteau et une fourchette.
Et pour le riz ? S’il s’agit d’un repas détendu, vous pouvez tenir le bol de riz dans votre main gauche, le porter à votre bouche et y pousser le riz avec vos baguettes. Par contre, si vous êtes invité à un repas plus formel, vous saisirez avec vos baguettes une petite portion de riz à la fois.
Pour ce qui est de la soupe, élément essentiel de la cuisine chinoise, une cuillère de porcelaine est généralement fournie. Mais si la soupe contient des morceaux de légumes, de viande, de poisson, des nouilles ou des boulettes, essayez de tenir vos baguettes avec votre main droite pour attraper la nourriture, et la cuillère dans votre main gauche pour vous aider à la porter à votre bouche.


Protocole et baguettes
Si vous êtes invité à un repas dans un foyer chinois, il peut être utile d’avoir connaissance des bonnes manières chinoises, soit du protocole. Pour commencer, plusieurs couverts sont disposés au centre de la table. Attendez que votre hôte ou le chef de famille prenne ses baguettes et invite tous les convives à faire de même.
Contrairement aux usages de certains pays occidentaux, on ne fait pas le service des convives ; chacun se sert. Dans un repas de famille, la coutume permet à chacun d’utiliser sa propre paire de baguettes pour attraper des aliments dans le plat et les porter directement à sa bouche. Même dans ce cas néanmoins, il est mal vu d’aspirer à grand bruit sa nourriture, de lécher ses baguettes ou de choisir son morceau préféré dans le plat. En Orient, les mères enseignent à leurs enfants à ne pas mordre les bouts de leurs baguettes, non seulement pour des raisons d’hygiène, mais également parce que cela les abîme.


Par considération pour les invités, des cuillères de service ou des baguettes supplémentaires sont parfois fournies. On s’en sert pour transvaser de la nourriture du plat central dans un autre récipient ou dans votre bol de riz. Toutefois, ne vous offusquez pas si votre hôte utilise ses propres baguettes pour prendre un morceau de choix et le déposer directement dans votre bol. Après tout, il veut simplement s’assurer que son honorable invité a le meilleur morceau !
Tout comme pour les couteaux ou les fourchettes, il est mal vu de désigner quelque chose ou quelqu’un avec ses baguettes. Il est tout aussi rustre d’attraper quelque chose d’autre en ayant toujours ses baguettes à la main. Par conséquent, si vous devez prendre la cuillère de service ou attraper une serviette ou une tasse, posez tout d’abord vos baguettes. De jolis petits supports sont souvent prévus à cet effet.
Quand vous avez fini de manger, posez vos baguettes soigneusement, redressez-vous et attendez. Il est impoli de sortir de table avant que tout le monde ait terminé. Une fois encore, c’est l’hôte ou le chef de famille qui met fin au repas en se levant et en invitant tous les convives à quitter la table.


Maintenant que vous savez comment les utiliser, tout ce que vous avez à faire, c’est de vous procurer des baguettes et de vous exercer. La prochaine fois que quelqu’un vous invitera dans un restaurant ou chez lui pour un repas chinois, pourquoi ne pas essayer une paire de kuai tzu ? Il se peut même que la nourriture ait meilleur goût !
Petite histoire des baguettes
  Certains spécialistes chinois pensent que les premières baguettes ont été utilisées, non pas pour manger, mais pour cuisiner. De petits morceaux de nourriture crue étaient enroulés dans des feuilles, et les bâtons étaient utilisés pour transférer des pierres chaudes dans l’emballage. De cette façon, le cuisinier pouvait faire cuire les aliments sans se brûler. Plus tard, les baguettes furent employées pour enlever la nourriture de la marmite.


  Les premières baguettes étaient probablement faites de bois ou de bambou, des matériaux périssables. C’est une des raisons pour lesquelles il est presque impossible de déterminer précisément quand elles furent utilisées pour la première fois. Certains pensent que les baguettes étaient déjà en usage en Chine sous la dynastie Shang (du XVIe siècle avant notre ère environ jusqu’au XIe siècle avant notre ère). Un document historique, qui date d’un peu après la fin de l’époque de Confucius (551-479 avant notre ère), parle de “ pincer ” de la nourriture dans la soupe, ce qui indique qu’une sorte de baguettes étaient utilisées.
  Apparemment, au début de la dynastie Han (de 206 avant notre ère à 220 de notre ère), manger avec des baguettes était devenu une pratique courante. À Changsha, dans la province du Hunan, on a retrouvé dans une tombe de cette période un ensemble de couverts laqués comprenant des baguettes.
  Les Japonais, les Coréens, les Vietnamiens et d’autres peuples en Orient font également usage de baguettes, principalement en raison de l’influence de la culture chinoise.



En ancien chinois, les deux caractères composant le mot kuai tzu s’écrivaient avec le radical signifiant “ bambou ”, ce qui suggère le matériau avec lequel les baguettes étaient fabriquées à l’origine

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×