Ebène

(héb. : hovnim) [Heb., ho‧venim′].
On pense que ce mot désigne le bois du Diospyros ebenum ou d’espèces semblables appartenant à la même famille. Cet arbre de haute taille porte des feuilles simples et des fleurs en cloche. Alors que son aubier est tendre et blanc, le cœur, qui atteint un diamètre maximum d’environ 50 cm, est très dur, d’un grain fin, durable et de couleur noire ou brun foncé. Il prend un très beau poli. Ces qualités en font un bois particulièrement recherché pour les beaux meubles, les objets décoratifs et pour la marqueterie avec de l’ivoire. Les païens s’en servaient également pour fabriquer des idoles.
La Bible ne parle de l’ébène qu’une seule fois, en Ézékiel 27:15, où elle est présentée comme un article commercialisé. On a émis l’idée que l’ébène et l’ivoire mentionnés dans ce texte provenaient d’Inde ou de Sri Lanka, peut-être acheminés par la mer d’Arabie, puis la mer Rouge et enfin par voie de terre ; à moins que ce ne fût de Nubie, dans le N.-E. de l’Afrique. L’ébène était très prisée par les anciens Égyptiens ; on a trouvé dans des tombes égyptiennes des objets faits de ce bois.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site