1936 : 4 jours

4 juin 1936

Léon Blum au pouvoir Français
Suite à la victoire du Front Populaire aux élections législatives, Léon Blum, dirigeant de la Section française de l'international ouvrière (SFIO), est appelé à former un nouveau cabinet. C'est la première fois que la France se dote d'un gouvernement socialiste. Celui-ci se distingue par deux innovations : la création d'un sous-secrétariat d'Etat aux Loisirs et aux Sports, confié à Léo Lagrange, et la participation de trois femmes au ministère, alors qu'elles n'ont pas encore le droit de vote.

1 août 1936

Hitler ouvre les Jeux Olympiques de Berlin
La cérémonie d'ouverture des Xème Jeux Olympiques d'été qui ont lieu à Berlin est présidée par le chancelier Adolf Hitler. Lors du défilé des 4 066 athlètes des 49 nations représentées, le salut adressé à Hitler dans la tribune, indique l'orientation politique de l'équipe. Ainsi les équipes de l'Autriche, de l'Italie, de la Bulgarie, mais aussi de la France, optent pour le salut nazi plutôt que le salut olympique. Ces Jeux, retransmis sur 25 grands écrans dans Berlin, seront un véritable outil de propagande pour le pouvoir nazi.

2 août 1936

Décès de l'aviateur français Louis Blériot

Le constructeur d'avions et pilote français Louis Blériot décède le 2 août 1936 à Paris. Il vole pour la première fois en 1907, dans un avion de sa conception, et obtient le premier brevet de pilote délivré en France en 1910. Il fut connu pour avoir traversé la Manche à bord de son Blériot XI en 1909. Ses compétences en matière de construction serviront à produire plus de 10 000 avions pour l'armée française durant la Première Guerre mondiale.

18 novembre 1936

Roger Salengro se suicide
A 46 ans le ministre de l'Intérieur du gouvernement Léon Blum se suicide. Harcelé par la presse d'extrême-droite depuis le mois de juillet qui l'accusent d'avoir trahi la France pendant la guerre 14-18, la ministre s'est donné la mort en s'asphyxiant au gaz. Le décès de sa femme, 18 mois plus tôt, l'avait également profondément affecté. Avant de mourir, Salengro donnera une explication de son geste à Léon Blum dans une lettre: " Le surmenage et la calomnie c'est trop. L'un et l'autre et le chagrin m'ont vaincu. "

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/08/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site