1989 : 4 jours

3 juin 1989

 

Le "Printemps de Pékin" réprimé dans le sang
Dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, place Tienanmen à Pékin, les autorités chinoises répriment dans le sang le vaste mouvement populaire en faveur de la démocratie. Depuis un mois, des étudiants et des ouvriers ont investi la place Tienanmen pour demander un changement politique. Le Premier ministre, Li Peng, décrète alors la loi martiale et envoie l'armée sur la capitale. Des centaines de manifestants seront écrasés par le chars ou abattus.

26 août 1989

 

LE PLUS LONG TRAIN DU MONDE

Un train de près de 7 kilomètres de long, composé de 660 wagons de marchandises en pleine charge, de 3 autres wagons et de 16 locomotives, s’est ébranlé pour un voyage spécial de 861 kilomètres qui l’a mené d’une ville minière d’Afrique du Sud à un port de la côte. Ce train, d’un poids total de plus de 70 000 tonnes, transportait suffisamment de minerai de fer pour remplir tout un cargo minéralier. Les préparatifs de ce voyage ont demandé sept ans. Normalement, un tel chargement est réparti entre trois trains. Pourquoi donc avoir assemblé un si long convoi? Pour qu’il puisse figurer dans le Guinness des records comme le train le plus long et le plus lourd ayant jamais roulé

1er octobre 1989

Danemark homosexuel

Le Danemark célèbre les premiers mariages homosexuels au monde

16 novembre 1989

 

PLAGES OUVERTES À TOUS

Le président sud-africain Frederik De Klerk a déclaré que les plages du pays seraient désormais ouvertes à toutes les races. Selon le New York Times, il a également promis l’abrogation prochaine de la loi de 1953 relative à la séparation des services et des lieux publics selon les races, loi qui réserve aux seuls Blancs l’accès à certains parcs, piscines, bibliothèques et moyens de transport. Opposé à l’abolition de cette loi, le Parti conservateur a accusé le président De Klerk de placer l’Afrique du Sud sur la voie d’une “fusion totale des races”. Certains des lieux publics en question, y compris de nombreuses plages, avaient pourtant déjà été ouverts à tous avant l’allocution présidentielle, sans que cela ait fait de remous. L’abolition ne concernerait pas les hôpitaux, les écoles et les zones d’habitations pour lesquels la ségrégation est appliquée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/10/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site