1990 : 5 jours

11 février 1990

 

Libération de Nelson Mandela Après 27 ans d’incarcération dans la prison de Paarl, Nelson Mandela est libéré, sous la présidence de Frederik De Klerk. En 1964, il avait été condamné à la prison à perpétuité pour trahison, après avoir lutté contre le régime de l’apartheid. Depuis son incarcération, il était devenu le symbole de la lutte pour la liberté des Noirs en Afrique du Sud. En avril 1994, il sera élu président de la République sud-africaine, juste après avoir obtenu le prix Nobel de la paix avec De Klerk.

27 juillet 1990

 

Fin de carrière pour la 2 CV
Après quarante années de bons et loyaux services, la dernière "deuche" est produite dans l'usine de Mangualde au Portugal. C'est la fin d'une époque... En effet, avec 3,7 millions d'exemplaires vendus dans le monde, la 2 CV est devenue un mythe et symbolise un certain art de vivre. Mais elle est désormais dépassée tandis que son adaptation aux normes de sécurité modernes est devenue trop problématique.

3 octobre 1990

Allemagne

Réunification de l'Allemagne
A minuit l'Allemagne en liesse, fête sa réunification. Un traité d'union, bientôt ratifié par l'ensemble de la communauté internationale, met fin à la division. A Berlin, des centaines de milliers de personnes ont entonné "l'Hymne à la joie" de Beethoven en agitant des drapeaux rouge, or et noir. Après la chute du mur de Berlin en novembre 1989, une nouvelle Allemagne est née.

24 octobre 1990

 

Record d’altitude
Helen Stamataki, 52 ans, a atteint le sommet du pic Tukutche, qui culmine à quelque 7 000 mètres dans la chaîne de l’Himalaya, établissant ainsi un record dans l’alpinisme grec. Le quotidien athénien “TA NEA”, qui rapportait la nouvelle, ajoutait que Helen Stamataki est également la première femme à avoir réalisé cet exploit “sans oxygène, une performance que la plupart des spécialistes considèrent comme extrêmement risquée, car l’alpiniste peut faire un œdème pulmonaire et mourir en quelques heures”.

11 novembre 1990

 

La course du soleil aux antipodes.
39 engins roulants aux formes bizarres venus des quatre coins du monde s’élançaient pour une course reliant Darwin à Adélaïde, du nord au sud de l’Australie. Les plus rapides ont mis six jours pour rallier l’arrivée. Ils ont couvert les 3 000 kilomètres avec le soleil pour seule énergie. C’est un véhicule suisse, le Spirit of Biel, qui a remporté cette seconde édition du World Solar Challenge à la vitesse moyenne de 70 kilomètres à l’heure, avec des pointes de 100 kilomètres à l’heure. Selon la revue Asiaweek, la fabrication du véhicule classé second, avec 400 kilomètres de retard sur le vainqueur, a coûté quelque 15 millions de dollars, contre seulement 600 000 pour le Spirit of Biel.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/10/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×