1972 : 82 Coups d'oeil

Les enfants et la télévision

On a fait connaître dernièrement les résultats des recherches effectuées aux États-Unis par un pédiatre, sur la place qu’occupe la télévision dans la vie des enfants. Le Times de Londres a publié le rapport suivant à ce sujet : “Durant les toutes premières années de sa vie, et avant même d’aller en classe, l’enfant américain moyen passe 64 pour cent de ses heures de veille devant un poste de télévision, soit plus de temps qu’un étudiant n’en passe en cours pendant ses quatre années d’université. Arrivé à l’âge de quatorze ans, le même enfant a toutes les chances d’avoir assisté à la mort — sur l’écran — de dix-huit mille personnes. Au moment de terminer l’école secondaire, il aura vu trois cent cinquante mille annonces publicitaires. Enfin, parvenu à sa mort, il aura passé dix ans de sa vie à regarder la télévision.” Le pédiatre qui a publié ces conclusions dit que cette utilisation abusive du petit écran détourne les parents de leurs devoirs envers leurs enfants.

Une "sainte" sadique

1972 : "Sainte" Brigitte de Suède, morte à Rome en 1373 à l’âge de soixante et onze ans, fut l’abbesse d’un couvent et l’auteur de plusieurs ouvrages. Dans l’un d’eux elle a écrit : "Le pape qui permettrait aux prêtres le mariage charnel mériterait qu’on lui coupe la langue, les oreilles, le nez, les lèvres, les mains et les pieds, et que son corps soit jeté aux chiens et à d’autres bêtes sauvages pour être dévoré avant que son âme aille brûler en enfer pour l’éternité."

Les rites de la magie d’amour

1972 : D’après un article paru dans Le Parisien libéré, il existerait des rites de la magie d’amour dont la tradition remonte à la plus haute antiquité. Voici la recette donnée aux amoureux indiens : Exhumer un crâne au clair de lune, le huitième jour du mois d’Ashwini (qui correspond à nos mois de septembre et d’octobre), mettre le crâne dans le feu et en recueillir la suie en tenant une assiette au-dessus de la flamme. Cette suie constituait un "charme d’amour" si on s’en enduisait les paupières. De nos jours encore, dans le Népal et le Bengale, des préparateurs de magie d’amour pulvérisent des os de hibou, de vautour ou de paon et mêlent cette poudre à la suie provenant de la combustion du santal ou des feuilles de lotus vert. Les femmes et même les hommes s’enduisent les paupières de ce fard pour conférer à leurs yeux le pouvoir d’éveiller l’amour chez le sexe opposé.

L’aquiculture en Grande-Bretagne

1972 : Des expériences effectuées en Angleterre près d’une centrale nucléaire refroidie à l’eau de mer, ont permis de faire une découverte intéressante : dans cette eau les grosses crevettes (bouquets) se développent en moins de quatorze mois, soit deux fois plus rapidement que dans les eaux froides des îles Britanniques. De plus, les crustacés ainsi obtenus seraient supérieurs en qualité et en saveur à ceux que l’on importe. Ce nouveau sous-produit de l’électricité permettra sans doute à la Grande-Bretagne d’économiser de précieuses devises, car elle importe actuellement de ces crevettes pour une valeur de plus de huit millions de livres par an, notamment en provenance d’Extrême-Orient.

Les catacombes : quartier général de voleurs

1972 : La police de Rome signale l’existence d’une bande importante de voleurs de voitures ayant son quartier général dans les catacombes. D’après les estimations, il se trouve probablement dans ces galeries souterraines au moins 6 000 restes de voitures. Les voleurs pénètrent dans les catacombes par des entrées cachées. Ils y dépouillent les voitures de tout ce qui a de la valeur et ne laissent que la carcasse. Les catacombes sont si vastes et possèdent tant d’entrées que d’après la police il faudrait une petite armée pour venir à bout de cette bande de voleurs.

Un nombre effarant d’avortements

1972 : Lors d’une réunion d’avocats tenue à Washington en 1972, on a évalué le nombre d’avortements dans le monde chaque année à 35 millions. 1972 en France, où l’avortement est illégal, 1 200 000 de ces interventions, estime-t-on, sont pratiquées chaque année, contre 800 000 naissances. Aux États-Unis, où l’avortement sur demande est légal dans quelques régions seulement, on estime néanmoins que l’on en pratique de un à trois millions par an.  Les interruptions légalisées de la grossesse ont un effet traumatisant sur le personnel hospitalier. En Amérique, certaines infirmières ont de fréquents cauchemars du fait qu’elles manient "chaque jour dans la salle d’opérations de nombreux fœtus morts parfaitement formés".

De gigantesques flocons de neige

1972 : Des flocons de neige plus gros que des ballons de football sont tombés à Bratsk, en Sibérie ; le plus volumineux mesurait huit centimètres sur cinquante. Les météorologues soviétiques ont attribué ce phénomène à de très grandes fluctuations de température qui ont fait monter et descendre des nuages tourbillonnants de flocons. Ceux-ci se sont agglomérés pour former des masses de plus en plus volumineuses.

Prendre plaisir à son travail est salutaire

1972 : À présent, le nombre maximum d’années que l’on peut vivre est déterminé par l’hérédité. Cependant, de nombreux autres facteurs entrent en ligne de compte et déterminent si l’individu atteindra ce maximum. Selon le Dr Erdman Palmore de l’Université Duke, aux États-Unis, le plus important de ces facteurs, surtout pour les hommes, est le degré de plaisir que l’on prend à son travail et la valeur qu’on lui attribue. Il est également très important, dit le Dr Palmore, d’avoir une attitude positive à l’égard de la vie.

Des médecins jettent un coup d oeil sur la Chine

1972 : Les Drs Grey Dimond et Paul Dudley White (le médecin personnel du président Eisenhower), étaient parmi les médecins qui ont effectué en 1971 un voyage en Chine populaire. Ils ont déclaré que les maladies vénériennes, la toxicomanie, l’alcoolisme et la prostitution y sont relativement rares. Selon le Dr Dimond, "la propreté de ce pays est tout simplement extraordinaire". Il ajouta : "La Chine n’est pas du tout un pays démodé. Ses meilleurs hôpitaux sont aussi bien équipés que les nôtres. Je ne pouvais rien apprendre aux Chinois. Leurs médecins ont autant de connaissances que moi. (...) Leur matériel est aussi moderne que les meilleures installations que nous possédons aux États-Unis."

La lutte contre la pollution atmosphérique

1972 : En octobre 1971 on a installé à Paris (avenue Ledru-Rollin) deux aspirateurs géants destinés à dépoussiérer l’air pollué de la capitale française. Il s’agit de deux tours d’une hauteur de cinq mètres et d’un diamètre de 1,60 m, et situées à 150 mètres environ l’une de l’autre. La préfecture de Paris a précisé que chacun de ces dépoussiéreurs "pourra aspirer par sa base 110 millions de mètres cubes d’air par an et les débarrasser, par filtrage, des poussières qu’ils contiennent. L’air sera ensuite rejeté épuré dans l’atmosphère à cinq ou six mètres de hauteur. Le fonctionnement de ces aspirateurs doit se faire en silence. Si le système se révèle efficace, on pourrait envisager son extension".

Les effets de la musique rock

1972 : Lors d’un festival organisé à Rome et au cours duquel 14 orchestres ont joué de la musique rock’n’roll, 5 000 poulets du voisinage ont été pris de panique et se sont précipités contre la clôture du poulailler. Deux cents sont morts écrasés.

Des diplômés ne trouvent pas d’emploi

1972 : Un problème inattendu se pose aux jeunes gens qui quittent l’université munis d’un diplôme : celui de trouver un emploi. Citons pour preuve le cas d’un chimiste, qui a reçu son doctorat en philosophie. Il a envoyé 250 lettres de demande d’emploi. Il a reçu une réponse à la plupart d’entre elles, mais aucune offre d’emploi. En juin 1971, lorsque des universités américaines ont recherché des chimistes pour 23 postes d’enseignement vacants, elles ont reçu 819 demandes, provenant toutes de chimistes docteurs en philosophie.

Un oiseau pas ordinaire

1972 : À la grande surprise des ornithologues, on a découvert récemment que la grébifoulque, oiseau de la famille des rallidés, transporte ses petits dans des poches. Dans une région sauvage du Mexique, on a observé le comportement de l’un d’eux. Lorsqu’on s’est approché du nid, le mâle qui le gardait s’est enfui ; il a plongé dans une rivière proche et a nagé sous l’eau pour échapper à la poursuite. Quand on l’a capturé, on a trouvé ses petits cachés dans deux poches situées de chaque côté de son corps, sous les ailes. La baignade ne leur avait fait aucun mal.

L’utilité des épis de maïs

1972 : Saviez-vous que les épis de maïs sont d’un bon rapport ? La demande de ces épis est de plus en plus grande dans l’industrie. On fabrique un abrasif à partir de l’épi de maïs débarrassé de ses grains, abrasif dont on se sert pour nettoyer les roulements à bille sans les rayer. On utilise l’épi pulvérisé au lieu du sable pour le ravalement des immeubles. La fine poudre d’épi de maïs entre aussi dans la composition de la poudre pour maquillage. Après avoir subi un traitement chimique, les épis sont employés dans la fabrication de matières plastiques, de pneumatiques, de résines et de certaines pièces pour moteurs d’automobile. La moelle de la tige est un excellent absorbant, car il est capable d’absorber jusqu’à cinq fois son poids.

La stabilité du soleil

1972 : Les savants sont arrivés à la conclusion que notre soleil est l’une des étoiles les plus stables de l’univers. Ils ont comparé les renseignements fournis par des satellites artificiels sur des particules émanant du soleil, avec les traces que celles-ci auraient laissées sur des roches lunaires, il y a des millions d’années. Le Dr James Arnold, de l’université de San Diego, en Californie, a déclaré à ce sujet : "À notre grande surprise, nous avons remarqué que les caractéristiques moyennes du soleil sont identiques aujourd’hui à ce qu’elles étaient il y a des millions d’années. Le soleil n’a pas beaucoup changé, si tant est qu’il ait changé."

Payés pour détruire de la nourriture

1972 : Selon un article publié le 2 octobre 1971 dans le Daily Star de Toronto, des cultivateurs canadiens sont "payés pour laisser geler et pourrir dans le sol des milliers de tonnes de pommes de terre". La raison invoquée est la surproduction. Ne doit-on pas déplorer la destruction de denrées alimentaires alors que des millions de gens meurent de faim dans d’autres régions du globe ? C’est là un des méfaits du système économique actuel.

"Hair" à la cathédrale Saint-Paul

1972 : Quand le doyen et le chapitre de la cathédrale Saint-Paul de Londres acceptèrent la demande de la troupe de la revue musicale Hair "de participer à la sainte communion le 12 décembre 1971", ils déclenchèrent un tollé général. Dans une lettre adressée au Times, des membres du clergé accusaient le doyen d’associer la troupe d’un spectacle "pervers, blasphématoire, prêchant l’immoralité sexuelle et les vertus de la drogue" à l’un des offices les plus solennels de la liturgie. Le Telegraph, lui, parlait d’une "presque canonisation". Pour le chapitre de Saint-Paul, cependant, le message de Hair "essentiellement contre la guerre, la violence et le racisme" était parfaitement acceptable. La cathédrale était archicomble, mais dehors des manifestants criaient "Mascarade !" "Scandale !" "Reviens Judas, tout est pardonné !" Pour terminer l’office, les assistants reprirent en chœur l’air connu Let the sun shine in. De jeunes chevelus pratiquement en transe frappaient dans leurs mains, tandis que quelques chanoines se laissèrent aller à battre la mesure du pied.

Des goûts dépravés

1972 : Un article illustré de photographies paru dans la Neue Illustrierte Revue a parlé des "nouveaux riches cannibales de Düsseldorf". Il déclare : "C’est avec des plaisanteries d’un goût douteux que les ‘nouveaux riches’ de Düsseldorf se sont assis devant un macabre repas aux chandelles : ‘Que puis-je vous offrir ? Peut-être un morceau de tête humaine ?’ Ce morceau de tête humaine est arrosé de sang de bœuf. Et au dessert on a servi aux femmes un membre viril, fait de banane et de fruits confits ; les hommes ont reçu une pâtisserie ayant la forme d’organes génitaux féminins." La tête façonnée avec de la pâte avait pour yeux des champignons ; elle était décorée de truffes et coiffée de cervelle de veau. La nouveauté la plus récente est un dessert fait de chocolat suisse présenté sous la forme d’un fœtus humain de cinq mois. Dans l’antique Rome décadente on ne faisait pas mieux !

On suspecte les chats

1972 : La toxoplasmose est une maladie parasitaire qui, pense-t-on, a contaminé plus de 500 millions de gens dans le monde entier. Chez les adultes en bonne santé on peut difficilement déceler cette maladie, mais elle affecte plus sérieusement les nouveau-nés, à qui elle est transmise par la mère pendant la grossesse. Les savants ont établi que manger de la viande crue ou insuffisamment cuite peut provoquer l’infection. Mais des chercheurs indépendants de plusieurs pays ont fait une autre découverte, que le Dr J. K. Frenkel de l’université du Kansas déclare être "valable à 99,44 pour cent", à savoir que le chat domestique est très probablement une autre source d’infection. La maladie semble se développer particulièrement chez les chats et elle est transmise par leurs déjections. Au dehors, dans la nature, le chat recouvre ses excréments, mais dans les appartements, c’est le maître qui doit les faire disparaître, s’exposant ainsi à la maladie. Le Dr B. H. Kean de l’Université Cornell donne ce conseil qui s’adresse particulièrement aux femmes enceintes : "Ne mangez pas de viande crue ou saignante et mettez le chat dehors jusqu’à ce que l’enfant soit né."

La vitesse augmente grâce au mucus

1972 : Les remous causés par le refoulement de l’eau ralentissent la marche des bateaux, si bien qu’une plus grande énergie devient nécessaire pour les faire avancer. Les poissons rapides ont résolu ce problème au moyen du mucus. Par exemple, le barracuda du Pacifique est capable de réduire les remous de 65,9 pour cent grâce au mucus qui recouvre sa peau. Le mucus se dissout dans l’eau seulement lorsqu’il y a des remous provoqués par un déplacement rapide. Tandis que la couche supérieure de mucus se dissout, les propriétés de l’eau changent et les remous disparaissent. Le poisson peut donc se déplacer rapidement sans une grande dépense d’énergie. Quand on a dissous dans l’eau le mucus d’un barracuda dans une proportion de moins de un pour cent, les remous ont été réduits de 44 pour cent.

Enseigner devient un métier dangereux

1972 : Aux États-Unis, enseigner dans une école est devenu deux fois plus dangereux que travailler dans une aciérie. Chaque année, 75 000 enseignants sont gravement blessés et doivent recevoir des soins médicaux. Le crime s’est répandu dans les écoles avec une telle rapidité que dans certains établissements on a installé dans chaque classe des caméras de télévision en circuit fermé et des magnétophones qui permettent aux professeurs d’enregistrer les menaces dont ils sont l’objet. En outre, on a demandé à des agents de police de se déguiser en étudiants. Dans une ville des États-Unis, depuis 1965, le nombre des gardes chargés de la sécurité est passé de 15 à 102 ; dans une autre ville, il est maintenant de 382 contre 170 auparavant.

Des bébés qui nagent

1972 : Un bébé de six mois peut-il nager ? Un maître nageur de Québec a prouvé que la chose est possible. Il enseigne d’abord aux bébés à flotter sur le dos. Une fois qu’ils en sont capables, on peut les mettre dans l’eau, sur le ventre et ils se tourneront d’eux-mêmes et flotteront. Selon lui, cet âge-là convient bien aux leçons de natation car l’enfant n’a pas encore peur de l’eau. Son fils n’avait que quatre semaines lorsqu’il a commencé à lui apprendre à nager ; l’enfant a maintenant quatre ans et connaît toutes les nages courantes. Il est capable de parcourir à la nage plusieurs fois la longueur d’une piscine.

Sauvez vos dents

1972 : Si vous ne brossez pas régulièrement vos dents, vous risquez de les perdre. Une telle négligence peut provoquer une affection du périodonte. Une fois la gencive et l’os maxillaire atteints, les dents tombent. Les statistiques indiquent qu’à cause de cette maladie, la moitié des Américains âgés de trente-cinq ans ont perdu toutes leurs dents. Le meilleur moyen de protéger vos dents consiste à les brosser convenablement et régulièrement, afin de supprimer les bactéries. Il est également recommandé de manger des crudités : carottes, pommes et céleri.

Nocivité du bruit dans les usines

1972 : Selon le Times de Londres une association de recherches sur la productivité a déclaré que la majorité des usines sont trop bruyantes et compromettent par conséquent la santé de leur personnel. Après seulement une journée de travail dans une telle usine, l’acuité auditive diminue temporairement. La suite de l’article nous apprend que "le lendemain, si l’ouvrier n’a pas retrouvé une audition normale, les machines lui paraîtront moins bruyantes. Pour le moment l’effet produit est temporaire. Mais le jour viendra où l’acuité auditive perdue le sera définitivement".

Les propriétés antiseptiques de la peau

1972 : Dans un rapport présenté à la Société de recherches en dermatologie, le Dr Raza Aly et ses collaborateurs ont révélé les résultats d’une expérience qui indique que la peau humaine renferme une substance antimicrobienne. En l’espace de cinq heures, des staphylocoques appliqués sur des avant-bras non lavés avaient diminué considérablement en nombre, tandis que le même micro-organisme appliqué sur des avant-bras lavés au préalable à l’acétone avait multiplié de deux à 510 fois. C’est pourquoi le Dr Aly est d’avis qu’il est peu recommandé de se servir de savons désodorisants et d’autres produits de nettoyage puissants, car ils risquent d’enlever la substance antimicrobienne naturelle qui protège la peau.

Pour arrêter le hoquet

1972 : Le hoquet est souvent difficile à arrêter. Trois médecins américains ayant vingt malades qui avaient essayé en vain tous les remèdes classiques pour le hoquet, décidèrent d’employer le sucre. Ils ont découvert que lorsque le malade avalait une cuillerée de sucre cristallisé tel quel, le hoquet cessait. Huit de ces malades avaient souffert de cette affection pendant un temps allant de vingt-quatre heures à six semaines.

Plus de petits plats mijotés !

1972 : En Amérique la ménagère ne consacre plus que trente minutes à la cuisine, à Paris 105 minutes et dans la campagne française 142 minutes. Depuis dix ans, dans le monde entier, les habitudes alimentaires changent. La préférence va aux mets rapidement préparés, aux aliments à demi élaborés par l’industrie. La tension de notre époque troublée se reflète dans tous les domaines de la vie.

La vie dans les villes devient impossible

1972 : Réunis à Toronto, des urbanistes de 52 pays ont été informés que si des mesures draconiennes n’étaient pas prises, la vie dans les villes serait insupportable. D’ailleurs, les citadins peuvent constater que les conditions de vie dans les villes se sont déjà dégradées. Voici ce qu’a déclaré le maire de Munich : "Quel avantage y a-t-il à avoir de bons revenus (...) si l’on est obligé de vivre dans une ville où la circulation devient de plus en plus difficile, où il est dangereux de sortir le soir et où l’on est forcé de se frayer un passage à travers les ordures ?"

Le bruit affecte la vie familiale

1972 : Des expériences ont révélé que les membres d’une famille américaine moyenne ne se parlent pas plus de vingt minutes par semaine, y compris les contacts quotidiens inévitables entre parents et enfants. L’art de converser en famille se perd en partie parce que nous sommes bombardés par le bruit qui va en s’amplifiant. Les installations de haute fidélité, le poste de télévision, les nombreux appareils ménagers et autres gênent les conversations et augmentent la tension nerveuse.

Bombardements massifs

1972 : Au cours de la guerre au Viêt Nam, l’aviation américaine a déversé un tonnage de bombes trois fois supérieur à celui qui a été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon une étude effectuée par l’Université Cornell, à la fin de 1971 environ 6 200 000 tonnes de bombes avaient été larguées.

Un autobus à vapeur

En 1972 , un autobus fonctionnant à la vapeur a été expérimenté en Californie, dans le cadre des efforts déployés pour réduire la pollution atmosphérique. C’est le premier véhicule de ce genre utilisé sur une base commerciale aux États-Unis depuis de nombreuses années. Il s’agit d’un autobus ordinaire de 51 places dont le moteur diesel habituel a été remplacé par un moteur à vapeur.

Suicides en Inde

Selon le Times of India du 3 janvier 1972, plus de 21 000 hommes et femmes se sont suicidés en Inde au cours de l’année 1969. Il s’agit là de chiffres officiels fournis par les autorités. Cependant, le journal fait observer : "Ce chiffre est trompeur parce que les suicides qui ont lieu dans les villages, comme beaucoup d’autres choses ici, sont rarement signalés aux autorités. Le nombre réel de ceux qui se tuent doit être au moins trois fois plus élevé." Selon ce quotidien, l’une des raisons des suicides est "la tyrannie de la belle-mère" !

Les variations de climat sont préjudiciables à la santé

1972 : Les personnes âgées et les cardiaques doivent faire attention aux changements brusques de climat. Des spécialistes prétendent que de tels changements rapides de température peuvent provoquer des crises cardiaques. Le Dr E. Sotaniemi, de Finlande, a déclaré : "Le nombre des admissions à l’hôpital [pour crises cardiaques] augmente lorsque les conditions climatiques varient, passant d’une température moyenne à une température plus froide ou plus chaude." Écrivant dans le Heart Journal, le Dr George E. Burch a fait la remarque suivante : "Le climat est une partie importante mais négligée de la recherche médicale". Il a aussi déclaré : "L’acclimatisation demande une ou deux semaines."

Les oiseaux sont moins nombreux au Japon

1972 : Sur les 424 espèces d’oiseaux connues au Japon, 76 pour cent sont migrateurs. Toutefois, en raison de la pollution, un grand nombre de ces oiseaux n’émigrent plus au Japon. En 1971, le nombre des oies n’était plus que le dixième de ce qu’il était en 1953. Cela inquiète le directeur général de l’Agence gouvernementale de l’environnement, qui a l’intention d’interdire la chasse aux oiseaux au Japon, sauf dans quelques réserves limitées.

Des mines de sel pour guérir l’asthme

1972 : Le gouvernement polonais fait agrandir un sanatorium peu ordinaire, situé au cinquième étage d’une mine de sel, à 200 mètres au-dessous de la surface du sol. Pour une raison inconnue des médecins, l’air salin de la mine guérit apparemment les asthmatiques. Il semble avoir un effet régénérateur sur les poumons. Ce sanatorium souterrain se trouve à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Cracovie.

Un moyen de détecter les tremblements de terre

1972 : Dans l’ouest de l’Australie, on a découvert un moyen de détecter les tremblements de terre. Juste avant le séisme qui a secoué Meckering, on a remarqué que le niveau des eaux dans les puits de Gnangara avait monté de plus de trente centimètres. Il semble que le niveau des eaux souterraines varie avant une secousse sismique en fonction des pressions qui s’exercent sur les différentes strates aquifères.

Invasion d’abeilles agressives

1972 : À São Paulo, au Brésil, on a importé d’Afrique, en 1956, un petit groupe d’abeilles agressives. On espérait qu’elles se croiseraient avec la variété locale, qui est inoffensive, pour produire plus de miel. Mais en 1957, vingt-six des reines africaines s’échappèrent et commencèrent à se croiser avec des abeilles locales. Au bout d’un certain temps, l’espèce agressive d’Afrique a supplanté en nombre les abeilles indigènes. Aujourd’hui, on rapporte qu’au Brésil l’espèce vigoureuse d’Afrique a presque complètement remplacé les abeilles indigènes. Elle s’est également répandue en Argentine, en Uruguay, au Paraguay, en Bolivie et dans certaines régions du Pérou. Chaque année elle progresse d’environ 300 kilomètres vers le nord. On rend ces abeilles responsables de la mort de milliers d’animaux et même de quelques personnes.

Les villes les plus chères du monde

1972 : La revue Financial Times de Londres a publié en 1972 une liste des grandes villes les plus chères du monde, en se basant sur les constatations faites par les touristes. La ville de New York vient en tête ; elle est suivie de Caracas, de Mexico, de Paris et de Bruxelles. La ville de Moscou est la moins chère.

Amélioration de la qualité du travail

1972 : Une firme spécialisée dans l’électronique a remis en question la technique de la production à la chaîne. Chaque ouvrier travaillant sur une chaîne d’assemblage pose continuellement la même pièce ; ce geste répété n’est certainement pas fait pour encourager l’ouvrier à respecter son travail et à en améliorer la qualité. L’expérience consistait à former certains ouvriers pour qu’ils soient capables de monter entièrement un petit poste à transistors, de vérifier son bon fonctionnement et de l’emballer, prêt à être expédié. Cette expérience a prouvé que ces ouvriers s’intéressaient davantage au produit fini, améliorant ainsi la qualité de leur travail, qu’ils prenaient plaisir à accomplir leur tâche et qu’ils étaient fiers de leur habileté. Bien que cette méthode soit moins rentable que la chaîne d’assemblage, les responsables sont d’avis que la baisse de rendement est largement compensée par l’assiduité des ouvriers au travail, par l’amélioration du moral et par la vérification plus sérieuse du produit fini.

Une population de centenaires

1972 : Une étude effectuée en 1972 par un professeur d’une université américaine a révélé qu’en Abkhazie, république autonome de l’Union soviétique, un grand nombre d’habitants mènent encore une vie active à l’âge de 90 ou 100 ans. Un autre spécialiste a constaté que parmi un groupe d’Abkhasiens âgés de plus de 90 ans, 40 pour cent des hommes et 30 pour cent des femmes étaient capables de lire ou d’enfiler une aiguille sans lunettes, et plus de 40 pour cent entendaient relativement bien. Aucun cas de maladie mentale ou de cancer n’a été relevé au cours d’une étude qui a duré 9 ans, et qui portait sur 123 sujets âgés de plus de 100 ans. Tous travaillaient quatre heures par jour comme cultivateurs. On pense que leur longue vie active est non seulement due à des facteurs héréditaires, mais aussi à leur mode de vie. Citons entre autres choses la vie au grand air, le travail de la terre, la discipline, le respect des personnes âgées que les jeunes viennent consulter, et le travail utile qu’ils accomplissent en dépit de leur âge avancé. Dans la société abkhasienne, le prestige grandit avec l’âge.

Les jeunes délinquants sont durement traités

1972 : La ville de Churchill, dans la province de Manitoba, au Canada, a dû prendre des dispositions pour résoudre le problème de la délinquance juvénile, qui devenait très inquiétant. Les délinquants erraient dans les rues, s’introduisaient dans les maisons, saccageant tout sur leur passage, et allaient même jusqu’à piller les poubelles. Les autorités gouvernementales de la province ont suggéré d’abattre les éléments les plus nuisibles, mais on leur a fait remarquer qu’une telle sévérité nuirait à la réputation de la ville. On a donc fait monter ces délinquants dans des avions qui les ont transportés dans une région désertique et froide, située à environ 300 kilomètres de là, où ils ont dû se débrouiller seuls. À première vue, ce traitement semble cruel ; c’est pourquoi les autorités se sont empressées de préciser que les délinquants n’étaient autres que de jeunes ours polaires. Chaque année et par douzaines, de jeunes ours quittent leurs tanières et descendent à Churchill, où ils attendent, pour aller à la chasse au phoque, que la baie d’Hudson soit prise par les glaces.

Un gratte-ciel-cimetière

1972 : La ville de Rio de Janeiro, au Brésil, qui comptait en 1972 quatre millions et demi d’habitants entassés sur une étroite bande de terre située entre les montagnes et la mer, devait non seulement résoudre le problème du logement, mais il lui fallait aussi trouver la place nécessaire pour les morts. Afin de résoudre ce problème, les autorités avaient décidé de construire un gratte-ciel de 38 étages capable de recevoir 147 000 corps. Il y aurait cinq ossuaires. La location d’un emplacement reviendrait à quelque 400 francs français pour cinq ans, et une concession perpétuelle coûterait 9 000 francs.

Résistance aux antibiotiques

1972 : Depuis très longtemps les fabricants de nourriture pour animaux ont l’habitude d’ajouter des antibiotiques aux aliments. Les poulets, les veaux et les porcs se développent plus rapidement quand on leur donne des antibiotiques. Cette méthode a également permis d’élever des milliers de poulets dans un espace relativement réduit, et d’engraisser du bétail dans des enclos surpeuplés. Le Service américain de l’alimentation et des médicaments (FDA) commence à s’inquiéter. Il semble que les bactéries propres à la volaille et au bétail développent une certaine résistance aux antibiotiques. D’après le responsable de ce service, cette immunité constituerait un danger pour l’homme ; en effet, si ces bactéries provoquaient une infection chez celui-ci, les antibiotiques risqueraient alors d’être inefficaces.

Attention aux savons et aux lotions !

1972 : Certains dermatologistes concentrent leurs recherches sur les savons et les lotions qui se composent d’un produit chimique appelé TBS. Ils prétendent que les savons et les lotions après rasage à base de TBS ont provoqué chez beaucoup de gens une allergie à la lumière solaire. Même lorsque de telles personnes sont assises près d’une fenêtre, la lumière qui pénètre dans la pièce affecte leur peau et provoque des éruptions. Ces constatations ont amené ces dermatologistes à cesser d’utiliser des savons et des lotions renfermant des agents bactéricides, et ils encouragent leurs clients à faire de même. Ils soutiennent qu’en règle générale les gens n’ont pas besoin de se servir de savons microbicides, et que les bactéries produites normalement par la peau jouent un rôle protecteur contre les germes de maladies.

La musique rock diminue l’acuité auditive

1972 : Une étude faite par deux spécialistes en otologie de San Francisco a révélé que 41 musiciens d’orchestres rock sur 43 ont irrémédiablement perdu de leur acuité auditive. Ces musiciens sont âgés en moyenne de 22 ans et ont entre un et six ans de pratique. La perte de leur acuité auditive était déjà évidente avant un spectacle, mais elle devenait beaucoup plus sensible après celui-ci. Cela est dû, semble-t-il, au niveau sonore élevé de la musique rock. Certains experts ont estimé à 75 décibels le niveau sonore de sécurité ; or, la musique rock atteint souvent 140 décibels. Ajoutons que l’ouïe des auditeurs peut être plus gravement touchée que celle des musiciens, car ceux-ci sont placés derrière les haut-parleurs.

Instabilité des mariages entre jeunes

1972 : Des statistiques établies par le Bureau américain du recensement ont révélé que les couples qui se marient jeunes divorcent deux fois plus vite que ceux qui se marient à un âge raisonnable. Les chiffres indiquent que parmi ceux qui se sont mariés avant l’âge de vingt ans, 27 pour cent ont demandé le divorce par la suite, contre 14 pour cent chez ceux qui se sont mariés après leur vingtième anniversaire. On a également noté que la venue d’un enfant au cours des deux premières années du mariage doublait les risques de divorce, car bon nombre de ces enfants sont conçus avant le mariage.

"Le retour des justiciers"

1972 : Depuis quelque temps, l’idée circule aux États-Unis que si la police ne parvenait pas à faire face à la recrudescence de la criminalité et particulièrement celle qui a pour cause la toxicomanie, alors le public serait dans l’obligation de prendre les choses en mains. Le Post-Intelligencer de Seattle écrit : "Dans bien des grandes villes américaines la police doit affronter un nouveau problème : le retour des justiciers. Comme premier signe de ce phénomène, elle a trouvé des cadavres de trafiquants de drogue exécutés par des inconnus." Écrivant dans Newsweek, le célèbre commentateur Stewart Alsop cite un article du Post de Washington qui déclare : "Dans les ghettos des Noirs, on entend dire de plus en plus souvent que l’activité de justiciers, — allant jusqu’à l’‘exécution’, — pourrait être le seul moyen d’enrayer l’extension de l’usage de l’héroïne parmi les jeunes Noirs."

Que fait-on pour les victimes ?

1972 : T. A. Dohm, juge à la Cour suprême de Vancouver, maintenant en retraite, a déclaré que la société met trop l’accent sur la réhabilitation des criminels et ne s’intéresse pas assez à la protection du public. "Les choses sont allées trop loin", a-t-il déclaré, accusant les "gens bien intentionnés" qui oublient les victimes de la criminalité.

La pratique des sciences occultes est nuisible

1972 : Selon le Dr Kurt Koch, psychologue, quarante à cinquante pour cent des malades mentaux soignés dans les hôpitaux de Californie se sont adonnés à la pratique des sciences occultes. Les conseillers du Centre de la jeunesse de San Diego ont également remarqué une angoisse plus marquée chez ceux qui faisaient du spiritisme.

Une requête réclamant la liberté de recourir à l’avortement est rejetée

En 1972 le Premier ministre canadien a rejeté la requête présentée par un représentant du mouvement pour la libération de la femme, réclamant la liberté de recourir à l’avortement. Bien que le gouvernement canadien ait modifié les lois sur l’avortement, autorisant "l’avortement thérapeutique", le Premier ministre s’est exprimé en ces termes : "Dans un certain sens, l’avortement est un meurtre. (...) Votre corps vous appartient, mais le fœtus n’en fait pas partie ; c’est le corps d’une autre personne. Si vous la tuez, il vous faudra en rendre compte."

On recourt à la gravure pour protéger les biens

1972 : Un programme appelé "Opération antivol" a été recommandé par un grand nombre de services américains de police et de surveillance. Les autorités prêtent aux habitants qui le désirent des instruments à graver électriques, afin qu’ils puissent graver le numéro de leur permis de conduire sur leur poste de télévision, leurs caméras, leurs bijoux et autres objets de valeur. Ils collent ensuite une vignette portant la mention "Nous participons à l’opération antivol" sur une de leurs fenêtres. Les voleurs savent qu’il est difficile de vendre des objets marqués, et qu’on les arrêterait sûrement s’ils étaient trouvés en possession de tels articles ; aussi certains d’entre eux évitent-ils de visiter les habitations où sont apposées ces vignettes. Dans une région comptant 6 000 maisons dont les locataires ont refusé de participer à ce programme, on a relevé 2 000 vols depuis 1963. Par contre, dans une autre région et au cours de la même période, sur 5 000 demeures portant la vignette, il n’y a eu que 20 vols.

Il y a trop de pneus

1972 : Le gouvernement australien cherche une solution au problème des pneus usés qui s’accumulent à raison de 150 000 par an. Les lois contre la pollution interdisent de les brûler, et un nombre sans cesse croissant de municipalités ne permettent plus qu’ils soient abandonnés dans les décharges municipales. Certains servent à la construction de brisants, d’autres à la fabrication de pelouses artificielles, après avoir été broyés et mélangés à des colorants et à des colles. Des recherches sont actuellement en cours pour trouver d’autres méthodes d’utilisation.

Une ville qui s’affaisse et se relève

1972 :  Au cours de la période allant des années 1921 à 1965, la ville de Chang-Hai, en Chine s’est affaissée de plus de deux mètres en certains endroits. L’eau pompée dans les quelque mille puits creusés à des fins industrielles durant le siècle dernier a provoqué cet affaissement. On a maintenant enrayé celui-ci en envoyant de l’eau sous pression simultanément dans plusieurs puits. Ce procédé a rétabli le niveau des eaux souterraines, si bien que le sol s’est élevé dans certains quartiers de la ville, qui est donc plus haute qu’il y a quelques années. L’eau envoyée dans les puits provient de rivières et de cours d’eau traversant la ville.

De jeunes cambrioleurs

1972 : La police de New York arrêta quatre cambrioleurs, auteurs de plus de douze cambriolages en deux mois. Le groupe était très bien organisé : trois de ses membres s’introduisaient sur les lieux du cambriolage tandis qu’un quatrième, muni d’un "talkie-walkie", faisait office de guetteur. Cependant, une voiture piège de la police les surprit en train de cambrioler un magasin alors que le guetteur ayant vu passer un car de police avait donné le "feu vert" à ses complices. Trois de ces cambrioleurs étaient âgés de treize ans, et le quatrième de douze ans !

Une expérience révélatrice

1972 : Philip Zimbardo, professeur de psychologie à Stanford (États-Unis) s’est livré à certaines expériences en recréant une situation comparable à celle qui existe dans les prisons. Il désirait mieux comprendre ce que signifie être "prisonnier" ou "gardien". Il a choisi de jeunes hommes considérés comme mûrs, équilibrés sur le plan affectif, normaux et intelligents, venant de familles "moyennes". Ils furent divisés en deux groupes de même nombre : les "gardiens" et les "prisonniers". L’expérience devait durer deux semaines. Mais après six jours elle a dû être abandonnée. Le psychologue déclara qu’au cours de cette courte période, "le côté pathologique le plus laid et le plus bas de la nature humaine était apparu". Un tiers des "gardiens" s’étaient mis à exercer leur autorité de façon tyrannique, et la moitié des "prisonniers" ont fait une dépression nerveuse. Le psychologue fut effaré par le résultat : un véritable "Frankenstein" doté d’un "incroyable pouvoir de créer le mal". Cependant, il y a bien longtemps, la Parole de Dieu a fort justement rapporté que tous les hommes naissent dans le péché, avec la tendance à faire le mal, et qu’ils ont besoin de l’instruction vitale venant de Dieu pour réformer leurs pensées.

Pour survivre

1972 : Un professeur de sciences de l’université d’Hawaii pense que dans quelques années il y aura une famine mondiale accompagnée de mesures de répression très sévères, si bien que le monde sera un véritable camp militaire. C’est pourquoi le Dr Jan Newhouse projette de s’installer dans une île du Pacifique où il a acheté un terrain. Le New Yorker Magazine rapporte : "Afin de survivre, il a rassemblé un matériel très complet, y compris des médicaments de base, le nécessaire pour la régulation des naissances et des outils élémentaires. Newhouse et sa femme se sont fait enlever l’appendice, la vésicule biliaire et toutes les dents, afin de ne pas devoir recourir plus tard à ce genre d’opérations élémentaires."

Les "ennemis héréditaires" du monde animal ne sont pas méchants !

1972 : Selon certaines autorités, les prétendus "ennemis héréditaires" du monde animal n’éprouvent pas de haine véritable les uns pour les autres. Leur animosité ne se manifeste que lorsqu’ils se disputent de la nourriture ou un territoire. Joan Luckey, responsable d’un mouvement scout de New York en faveur des animaux, déclare : "Pratiquement tout animal élevé dès son plus jeune âge par un homme peut apprendre à vivre avec tout autre animal" quand ses besoins alimentaires sont satisfaits. La plupart des hommes étudiant le comportement des animaux sont d’avis que l’éducation du jeune animal, et non pas seulement son instinct, est le principal facteur qui détermine son attitude future.

Critique des habitudes relatives à l’accouchement

1972 : Le Dr Niles Anne Newton, membre de la faculté de médecine de l’Université Northwestern, prétend que certaines pratiques et habitudes relatives à l’accouchement, courantes en Amérique, sont mauvaises et contribuent à la mortalité infantile relativement élevée dans ce pays. Entre autres mauvaises habitudes, il cite celles-ci : Les médecins recommandent à une femme enceinte de veiller à garder un poids anormalement faible alors qu’un poids plus élevé peut contribuer à éviter un accouchement avant terme ; la séparation obligatoire de la mère et de l’enfant dans la plupart des hôpitaux, alors que les faits démontrent que cela nuit aux relations entre la mère et son enfant ; on prône l’allaitement naturel tout en faisant suivre aux mères des traitements qui rendent l’allaitement douloureux et diminuent leur production de lait ; on ne permet au bébé de téter qu’à des heures fixes et non quand il en manifeste le désir, alors que cette dernière méthode s’est révélée supérieure tant pour la mère que pour l’enfant ; on donne aux femmes enceintes des médicaments qui sont de véritables drogues au lieu de les mettre en garde contre leur usage ; pour l’accouchement, on demande aux femmes de se coucher sur le dos alors que la position assise ou accroupie facilite l’opération.

Un poisson "préhistorique" vivant

1972 : Des savants ayant trouvé un spécimen fossilisé de cœlacanthe avaient daté celui-ci de plusieurs millions d’années et déclaré que l’espèce était éteinte. Or un cœlacanthe vivant a été récemment pêché dans les eaux profondes de l’Océan indien. Contrairement à la théorie de l’évolution, ce cœlacanthe est identique au spécimen fossilisé. Il ne révèle aucun des changements que, selon l’imagination des évolutionnistes, cette espèce aurait dû subir au cours des millions d’années.

Les cheveux longs et l’hygiène

En 1972 , le ministère de la Défense allemand a décidé de faire disparaître les cheveux longs et les barbes hirsutes de l’armée. Désormais, est-il précisé, "les cheveux ne doivent toucher ni le col de la chemise ni celui de la tunique d’uniforme. La chevelure ne doit pas couvrir les yeux ou les oreilles. (...) Barbes et côtelettes devront être coupées court". Il y a un peu plus d’un an l’armée allemande avait acheté plusieurs centaines de milliers de filets pour permettre aux recrues de contenir leur chevelure. Mais un rapport médical a affirmé que "le port des filets a encouragé une tendance à peu se peigner et a favorisé les maladies du cuir chevelu, la présence de parasites (...) ".

Les "maladies de civilisation"

1972 : Les journées de Monaco, organisées par l’Association pour la lutte contre les maladies de civilisation, ont traité notamment de l’athérosclérose, mal provoquant le vieillissement prématuré du système cardio-vasculaire. Dans son compte rendu sur ce congrès, Le Figaro du 30 mai 1972 parle de ce mal en ces termes : "Il est, d’une certaine manière, la rançon du progrès. À ce titre, il fait bien partie des maladies de civilisation qui s’annoncent comme devant être les épidémies de la fin du XX e siècle et du XXI e siècle."

Opération sans transfusion de sang

1972 : De plus en plus de chirurgiens s’efforcent de mettre au point des méthodes permettant d’éliminer les transfusions de sang. Ce mouvement est provoqué par le désir d’éviter les dangers que représentent les transfusions de sang. Le manque de donneurs de sang est une autre raison. Parlant des dangers des transfusions de sang, le Dr James R. Eckenhoff, doyen de la faculté de médecine de l’Université Northwestern, déclara, selon le Kansas City Star du 24 mai 1972: "La transfusion elle-même peut provoquer la mort. (...) Une bouteille de sang sur 4 000 à 5 000 provoque l’issue fatale parce que le sang est contaminé ou n’est pas celui qui convient, ou à cause d’une allergie du patient. Même si la transfusion ne provoque pas la mort, l’état des malades est parfois aggravé par des complications provoquées par le sang du donneur." Le même journal citait le Dr Denton Cooley de Houston, au Texas, qui déclara : "Il est maintenant évident que la plupart des grandes opérations peuvent être faites sans transfusion."

Les problèmes de la vasectomie

1972 : La vasectomie, opération permettant de rendre un homme stérile par résection des canaux déférents, est devenue courante dans certains pays. Commentant ce fait, le Dr William A. Nolen fit cette remarque : "Je me demande si nous n’avons pas dépassé les bornes et si dans cinq, dix ou vingt ans, certains hommes ne regretteront pas d’avoir été opérés. Je crains que les patients et les médecins sous-estiment ou ignorent bien souvent certaines des conséquences éventuelles de la vasectomie, conséquences qui peuvent être très graves." Selon le Dr Nolen, une de ces complications réside dans le fait que la "vasectomie est rarement réversible". Pourquoi ? Selon lui, il est extrêmement difficile de rétablir la fonction des canaux déférents qui ne sont pas plus gros que le trou d’une aiguille ; les chances de succès sont donc très faibles. Il faut aussi considérer que la vie d’un homme peut être bouleversée. Si sa femme meurt et qu’il se remarie, ou si son enfant meurt, il désirera peut-être avoir un autre enfant. La virilité de l’homme est également un facteur à considérer. Étant donné qu’elle est à 95 pour cent d’ordre psychologique, ce médecin pense qu’une vasectomie peut affecter la virilité d’un homme en raison des effets psychologiques néfastes qu’elle risque d’avoir sur lui. Il existe une autre raison encore beaucoup plus importante de réfléchir à deux fois avant de subir une telle opération ; elle est donnée par la Bible qui montre clairement que Dieu n’approuve pas la mutilation des organes de reproduction.

Un excès d’azote provoque la mort des poissons

1972 : En 1971, près de 90 pour cent des saumons et des truites de la rivière Columbia furent détruits parce que l’eau contenait trop d’azote. La construction de nombreux barrages sur cette rivière avait provoqué la formation excessive d’azote dans l’eau. En se précipitant par-dessus un barrage, l’eau entraîne de l’air dans les profondeurs de la rivière en contrebas. Sous l’effet d’une très forte pression, des solutions azotées se forment, et dans certains cas elles renferment une proportion d’azote supérieure de 42 pour cent à la normale. Or, une solution renfermant un excès d’azote de 10 pour cent nuit aux poissons, et quand cet excès atteint 25 pour cent ils meurent généralement. Les chutes d’eau naturelles provoquent également une saturation excessive d’azote, mais le lit rocailleux des rivières permet l’élimination de l’excès d’azote. Les barrages ont changé tout cela sur la rivière Columbia en créant une succession de lacs aux eaux calmes. De ce fait, d’un barrage à l’autre la quantité d’azote dont les eaux sont saturées ne fait qu’augmenter. Des efforts sont faits pour trouver une solution à ce problème.

Des renseignements venant de Mars

1972 : La sonde spatiale Mariner 9 a transmis des renseignements intéressants sur la planète Mars. Depuis qu’elle a commencé sa révolution autour de Mars en novembre 1971, elle a envoyé 6 800 photographies. Certaines d’entre elles montrent à peine une centaine de mètres de la surface de cette planète, tandis que d’autres couvrent de vastes régions. Elles montrent ce qui semble être de gigantesques volcans, des cañons, des régions parsemées de cratères provoqués par des météorites et une "calotte glaciaire" de neige carbonique qui, dit-on, s’étendrait au pôle du sud sur un diamètre de 300 kilomètres.

Une théorie concernant la lune abandonnée

1972 : Depuis que l’homme envoie des engins dans les différentes parties de notre système solaire, il a dû rejeter de nombreuses théories à cause des renseignements fournis par ces sondes spatiales. L’examen d’une centaine de kilos de roches lunaires, rapportées par les astronautes d’Apollo 16, a amené l’abandon d’une autre théorie. On avait pensé que les régions élevées de la lune étaient dues à des coulées de lave rejetées par le sol lunaire. Or, les échantillons de roches rapportés de ces régions ne présentent aucune trace de lave volcanique. The Wall Street Journal fit cette remarque : "Le résultat de tout cela est qu’il faut maintenant abandonner des théories soigneusement élaborées à propos de la formation des montagnes lunaires couvrant 80 pour cent de la surface de la lune."

D’étranges ceintures autour de la terre

En avril 1972, quand les astronautes d’Apollo 16 se trouvaient sur la lune, ils prirent des photographies de la terre à la lumière ultraviolette. À la surprise des savants, ces photographies révélèrent la présence de deux ceintures rayonnantes entourant partiellement la terre. On pense qu’elles sont provoquées par des courants électriques se déplaçant très haut au-dessus de la surface de la terre.

Des câbles électriques réfrigérés

1972 : Il y a eu des recherches pour mettre au point l’utilisation de câbles électriques réfrigérés. Ceux-ci offrent de nombreux avantages. Étant souterrains, ils n’enlaidiraient pas le paysage, ce qui est si souvent le cas des lignes à haute tension. Réfrigérés, les câbles électriques deviennent de meilleurs conducteurs et peuvent transmettre une énergie électrique huit fois plus importante que les câbles aériens de même section. Non réfrigérés, les câbles souterrains ne peuvent excéder une longueur d’une trentaine de kilomètres, car ils chauffent, ce qui réduit leur pouvoir de conduction. En revanche, des câbles souterrains réfrigérés peuvent être étendus sur des centaines de kilomètres. Cependant, il faudra prévoir des stations de réfrigération à certains intervalles. On dit que pour un mile (1,600 km) le prix de revient d’un tel système équivaudrait à 60 pour cent de celui du système actuellement utilisé pour les câbles souterrains.

Un danger pour la vue

1972 : Peter Laibson, chirurgien dans un hôpital ophtalmologique de Philadelphie, déclara que la blennorragie est beaucoup plus dangereuse pour les malades adultes que ne le pensent généralement les médecins. Il cita le cas d’une femme qui l’avait consulté après qu’un traitement à la pénicilline n’eut pas réussi à la guérir de cette maladie vénérienne. Avant qu’un autre traitement eut pu arrêter l’infection, celle-ci avait déjà atteint la cornée de l’œil de la malade.

Les enfants ont besoin d’amour

1972 : Les autorités australiennes s’inquiètent des torts que subissent les enfants laissés dans les crèches pendant que leurs mères travaillent. Le Dr H. N. Merrington, président du Collège royal australien de médecine générale, prévint que si l’on ne faisait rien, les médecins seraient bientôt appelés à soigner de jeunes adultes ayant subi des dommages irréparables d’ordres mental et émotif pour avoir été privés de toute affection maternelle. Il déclara : "Durant leurs années de formation, les enfants doivent bénéficier de relations étroites avec leur mère. Entre trois et cinq ans, toutes les réactions de l’enfant envers les autres personnes sont déterminées par ses relations avec sa mère. Les petits enfants devraient bénéficier de la chaleur et de l’amour de leur mère (...). Ceux pour qui ce n’est pas le cas grandissent dans des relations personnelles instables et sont incapables de se lier facilement avec d’autres personnes."

Les Blancs sont mal placés pour faire la leçon

1972 : Guerre d'Algérie C’est, en substance, ce que déclara Mgr Jean-Marie Maury, archevêque de Reims, à propos des événements du Burundi en 1972. Les haines tribales très vives dans ce pays ont donné lieu à de véritables massacres, voire à un génocide. À ce propos, le prélat écrivit dans un numéro de la Semaine religieuse de son diocèse : "Il n’appartient pas aux Blancs de faire la leçon aux Noirs, n’étant pas eux-mêmes sans péché (...). Ne sont-ce pas les nations chrétiennes qui ont déclenché les deux dernières guerres mondiales ? N’y avait-il pas de chrétiens parmi les tortionnaires de la Gestapo et ceux de la guerre d’Algérie, dont on parle tant aujourd’hui ? (...) Les Irlandais du Nord, protestants et catholiques, sont aussi des chrétiens. J’en arrive donc à penser avec sympathie aux non-violents (...). Je les crois plus près de l’Évangile du Seigneur, qui a déclaré : ‘Bienheureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu.’ (Mat. 5, 9)."

Les parents et la drogue

1972 : Une enquête effectuée à Sydney révèle que 30 pour cent des maîtresses de maison absorbent régulièrement des barbituriques ou d’autres médicaments dont elles ne peuvent plus se passer ensuite. Certaines commencent à en prendre dès six heures du matin. De nombreuses assistantes sociales ont donné leur démission tant elles étaient bouleversées en constatant que dans de nombreuses maisons les enfants étaient négligés par leur mère qui était sous l’effet de la drogue. Une étude importante faite au Canada démontra que les habitudes des parents adonnés à la drogue se reflètent sur celles des adolescents. Les jeunes gens qui s’adonnent à leur tour à la drogue semblent avoir "appris à se conduire ainsi" auprès de leurs parents ; cependant, les jeunes gens se tournent généralement vers des stupéfiants plus dangereux. Il est "plus que probable" que les enfants dont les parents fument et boivent beaucoup s’adonneront à des stupéfiants plus puissants.

Le laser et l’horlogerie

1972 : L’industrie horlogère utilise le laser pour percer les rubis. Auparavant, il fallait entre neuf et douze minutes pour percer un rubis au moyen d’une perceuse classique. Un laser spécial effectue ce travail sans bruit en une seconde. Dans une fabrique d’horlogerie d’une ville proche de Leningrad, 250 perceuses mécaniques avient ainsi été remplacées par trois appareils automatiques se servant du laser.

Les pères jouent un rôle important

1972 : Henry Biller, qui étudie la psychologie du père à l’université de Rhode Island, montra que le père joue un rôle très important dans le bon développement de ses enfants. Il déclara que l’influence du père commence avant la naissance de l’enfant, quand il veille à ce que sa femme enceinte garde un bon état d’esprit. Après la naissance de l’enfant, sa présence contribue à équilibrer les relations affectives entre la mère et l’enfant. Son bon exemple aide ce dernier à s’accorder avec les autres enfants. Le père joue peut-être un rôle plus important que la mère pendant le développement sexuel de l’enfant ; il aide un garçon comme une fille à être satisfait de son sexe. Biller fit remarquer que les enfants qui ne bénéficient pas des soins appropriés d’un père durant les deux premières années de leur vie souffrent souvent de divers troubles plus tard.

Trop d’opérations

1972 : Le journal Sud-Ouest du 19 juillet 1972 rapporte les remarques faites par Herbert S. Denenberg, inspecteur des services d’assurance maladie de la Pennsylvanie, qui vient de publier un "guide de l’utilisateur des services des chirurgiens". Selon lui, quelque deux millions d’Américains se font opérer pour rien chaque année. Parlant des chirurgiens, il dit : "Une petite minorité est constituée d’excités du bistouri, d’incompétents et d’hommes cupides. Et les chirurgiens ont tous tendance à faire leur métier : la chirurgie." Un autre ouvrage, intitulé Comment éviter une opération inutile (angl.), estime que 20 pour cent des opérations effectuées aux États-Unis ne sont pas nécessaires. M. Denenberg conseille de consulter un autre médecin même quand le médecin de famille et un chirurgien pensent qu’une opération est nécessaire. Il affirme qu’une telle consultation supplémentaire réduirait le nombre des opérations de 20 à 60 pour cent.

On réclame la peine de mort

1972 : Depuis que la peine de mort a été abolie en Grande-Bretagne en 1965, le nombre des meurtres a augmenté. En 1971, on a enregistré le nombre le plus élevé depuis l’abolition de la peine de mort. Cela a incité la Société pour la protection des citoyens à réclamer le rétablissement de la peine de mort.

Les dépenses militaires dans le monde

1972 : Selon un rapport des Nations unies de 1972, les dépenses nécessaires pour nourrir et armer les 23 millions de soldats composant les forces armées des nations du monde s’élèvent à 200 milliards de dollars par an. Ce chiffre est supérieur au revenu d’un tiers des habitants de la terre. Les gouvernements dépensent chaque année 25 milliards de dollars dans leurs recherche en matière d’armements militaires et seulement 4 milliards de dollars pour les recherches médicales. On dépense donc plus d’argent pour apprendre à détruire les hommes que pour apprendre à sauver des vies.

Un engin spatial sur Vénus

Le 22 juillet 1972, les Soviétiques réussirent à faire atterrir un deuxième engin spatial inhabité sur le sol de Vénus. Il transmit des renseignements à la terre pendant cinquante minutes. Le premier engin qui avait atterri sur cette planète révéla que la température à sa surface était de 482 °C et que la pression atmosphérique de Vénus était 90 fois plus élevée que celle enregistrée sur notre planète au niveau de la mer.

Les dangers de l’aspirine

1972 : Le biochimiste K. D. Rainsford affirme que l’absorption d’aspirine peut avoir des conséquences nuisibles pour l’estomac, au point de provoquer éventuellement un ulcère. Le danger est moins grand si l’on dissout l’aspirine dans de l’eau avec un peu de bicarbonate de soude. Il ajoute que l’aspirine peut faire du mal au fœtus d’une femme enceinte, particulièrement si elle utilise ce médicament durant les premiers mois de sa grossesse. Le Dr John D. Collins Jr., de l’hôpital militaire Tripler d’Honolulu, met en garde contre les dangers de l’aspirine en rapport avec les transfusions de sang. Le sang d’un donneur qui a pris de l’aspirine dans les 24 heures qui précèdent la prise de sang peut présenter un danger pour celui qui le recevra. L’aspirine a tendance à retarder la coagulation du sang. Cela peut s’avérer mortel pour les personnes dont le sang tarde à se coaguler en raison de maladies ou d’une hémorragie importante. De plus, les effets de l’aspirine dans le sang se prolongent durant une période allant jusqu’à 23 jours.

La laque pour les cheveux a des effets nuisibles

1972 : Le Dr John M. Gowdy, médecin du Service de l’alimentation et des produits pharmaceutiques aux États-Unis, affirme que la laque que l’on vaporise sur les cheveux provoque des troubles pulmonaires. Il remarqua que certaines personnes en faisant usage présentent des troubles respiratoires, toussent et ont une capacité pulmonaire réduite. Des radioscopies des poumons ont révélé la présence de taches, ce qui laisse entendre que la laque vaporisée se dépose dans les poumons. Dans une région des États-Unis, on a constaté que les personnes travaillant dans des salons de beauté présentaient davantage d’anomalies pulmonaires que la population en général, cela dans une proportion de 10 à 20 pour cent. Le Dr Gowdy conseille aux personnes utilisant ce genre de laque de veiller à ne pas en absorber lors de son utilisation.

Les vipères envahissent certaines régions d’Italie

1972 : Les vipères envahissent de nombreuses régions d’Italie, ce qui montre que l’équilibre de la nature est bouleversé. Les écologistes ont demandé aux un million sept cent mille chasseurs italiens d’épargner les oiseaux qui se nourrissent de serpents venimeux. Au cours des cinq dernières années, le nombre de morsures de serpents a doublé. Non seulement les serpents sont de plus en plus nombreux, mais ils semblent se montrer plus agressifs. Un erpétologiste déclara que les serpents venimeux qui, autrefois, n’attaquaient l’homme que lorsque celui-ci se trouvait à une dizaine de centimètres du reptile, l’attaquent maintenant dès qu’il a franchi une "distance critique minimum" d’une cinquantaine de centimètres.

L’armée du Salut et le "rock"

1972 : Certains orchestres de l’armée du Salut sont en train de se familiariser avec le "rock". Dans l’est des États-Unis, elle a parrainé un groupe de "rock" composé d’adolescents. Des orchestres semblables ont fait leur apparition dans d’autres régions des États-Unis. Ce changement est le résultat de la réduction du nombre des groupes de salutistes exerçant leur activité dans les rues, cela par crainte de la criminalité et parce que le public s’intéresse beaucoup moins à leur musique. Ce changement récent a mécontenté des éléments conservateurs de l’organisation.

3 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site