1979 : 120 Coups d'oeil

Une tumeur géante

1979 : Une femme qui pesait 172 kilos a été admise dans un hôpital californien à la suite de troubles abdominaux. En sortant de l’hôpital, elle ne pesait plus que 82 kilos, après qu’une équipe de sept chirurgiens du centre médical de l’université de Californie lui eut extrait une tumeur bénigne de l’ovaire qui pesait 90 kilos. L’opération avait duré quatre heures et demie. "Nous n’avons rencontré que des problèmes d’ordre technique, a déclaré le chef de l’équipe chirurgicale. Enlever une masse aussi considérable exige une surveillance étroite du système cardio-vasculaire de la patiente ainsi qu’une résection minutieuse de la masse tumorale, afin d’éviter des saignements et des complications." Avant d’extraire la partie solide de la tumeur, qui pesait 18 kilos, il avait d’abord fallu drainer 75 kilos de liquide. La patiente croyait simplement qu’elle avait pris trop de poids.

Solution d’un mystère

1979 : L’un des bancs de pêche les plus riches du monde se trouve dans la mer de Béring, entre l’Alaska et l’Union soviétique. Comment se fait-il que des eaux aussi froides et aussi inhospitalières puissent être le terrain d’élection d’une vie marine si intense? C’est ce qui a longtemps déconcerté les savants. Après plusieurs années de recherches menées conjointement par les États-Unis et l’Union soviétique, la solution du mystère est apparue. L’examen des courants sous-marins a en effet révélé l’existence d’un courant jusque-là non détecté qui se déplace vers le nord en provenance de l’océan Pacifique. Ce courant, lorsqu’il rencontre la plate-forme continentale nord-américaine, soulève du fond de la mer des substances riches en sels minéraux qui entretiennent la vie marine.

Avantages du désarmement

Lorsque le Costa Rica a adopté sa constitution, en 1949, celle-ci abolissait l’armée, bien qu’elle prévoie des dispositions pour la défense nationale. Du fait que le pays dépense moins d’argent en armements modernes, il est parvenu à procurer à sa population des éléments qui font défaut aux autres pays en voie de développement. Par exemple, près de 90 pour cent de la population du Costa Rica est alphabétisée, pourcentage plus élevé que n’importe lequel de tous les pays d’Amérique centrale. Un fonctionnaire a fait cette remarque: "Pour le prix d’un seul avion de chasse démodé, nous pouvons financer la construction et l’équipement de huit lycées." De même, la sous-nutrition a considérablement diminué, et le revenu national par habitant du Costa Rica s’est accru plus vite que chez ses voisins qui maintiennent un équipement armé coûteux. À quelles réalisations n’aboutirait-on pas si l’on utilisait à autre chose les 400 milliards de dollars dépensés en armement chaque année dans le monde?

Les victimes de la bombe A

Combien de personnes exactement ont été tuées par les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki, à la fin de la Seconde Guerre mondiale? Plusieurs statistiques ont été présentées au fil des ans, y compris celles publiées en 1976 par des fonctionnaires de ces deux municipalités. Ils déclaraient qu’il y avait eu environ 140 000 morts à Hiroshima et 70 000 à Nagasaki. Mais les municipalités ont réclamé des chiffres plus précis, si bien que 38 chercheurs ont consacré deux ans à se documenter avant d’arriver à la conclusion suivante: Le total des morts tués par la bombe A larguée sur Hiroshima s’élève au minimum à 190 000 victimes et, à Nagasaki, au moins à 120 000. Notons que la puissance de destruction de ces bombes atomiques n’était qu’une infime partie de celle que possèdent les armes nucléaires fabriquées aujourd’hui.

La dépression des vacances

"Beaucoup de situations se cristallisent en été", explique Le Figaro, pour rendre compte du nombre anormalement élevé de dépressions et de suicides qui surviennent à l’heure des vacances. Il existe, en effet, une pathologie psychiatrique très particulière en été. "Pendant deux mois, explique l’article, les services psychiatriques des hôpitaux parisiens voient donc arriver deux sortes de clients: les étrangers tout d’abord, beaucoup plus nombreux qu’on pourrait le penser. Ils sont Belges, Hollandais ou Britanniques et, dépressifs, ils ont quitté leur pays pour visiter la France ou aller chercher du soleil en Espagne ou en Italie. Au milieu du chemin, ils craquent." Il ne faudrait pas croire que seuls ceux qui ne partent pas en vacances connaissent le désespoir. Sur la Côte d’Azur, par exemple, les suicides d’estivants ne sont pas rares. Un psychiatre niçois explique cette situation ainsi: "En vacances, les problèmes peuvent devenir plus aigus pour deux raisons: d’une part, on se retrouve inactif, on fait le point, on ressasse ses problèmes qui, la dépression aidant, deviennent de plus en plus importants. À l’opposé, on commence par les oublier, les vacances jouent un rôle positif, on prend moins de drogues, mais à la pensée de rentrer chez soi, de quitter le soleil pour retrouver la grisaille et les difficultés avec toute leur acuité, on craque."

Ils travaillent pendant leurs “vacances”

En 1977, l’Allemagne de l’Ouest a voté une loi qui accordait aux détenus trois semaines de vacances par an hors de la prison. La police de Hambourg a dressé dernièrement le bilan de ce programme de “réinsertion sociale”. On s’est aperçu qu’un cambriolage sur quatre commis dans la ville l’avait été par les détenus “vacanciers” qui saisissaient cette occasion pour reprendre leur ancien métier. Même dans ces conditions, précise la revue belge To The Point, “le ministère de la Justice reste convaincu que ce système de permission s’avérera payant, par un plus grand nombre de détenus réformés à l’avenir”.

Quel raseur!

Le record du monde des raseurs a été battu en août 1979 par un Japonais de 43 ans, Isao Tsuchiya, qui a rasé 223 personnes à l’heure sans une égratignure. “En 16 secondes de moyenne, précise Nice Matin, ce roi des ‘figaros’ a fait disparaître moustache et barbe au visage de ses clients. Il a tout de même fallu à Isao Tsuchiya deux mois d’entraînement intensif pour aiguiser son talent. Ce samouraï du rasoir a réalisé son exploit au sommet de la tour du Soleil, la plus haute du Japon. Il aura bientôt son nom inscrit au ‘Guinness Book of World Records’ de Londres. L’ancien record, 203 barbes à l’heure, était détenu par Gerry Harley, un britannique."

Un pesticide naturel

L’Agence Chine Nouvelle rapporte que le gouvernement chinois utilise des araignées contre les insectes qui dévastent les rizières. Dix des 125 espèces d’araignées répertoriées comme étant des ennemies naturelles de ces insectes se sont avérées particulièrement efficaces. Ces araignées, privées de nourriture pendant un ou plusieurs mois, nettoient en six jours les rizières des parasites qui les infestent.

Un record de mémoire

1979 : Un ouvrier d’une compagnie électronique japonaise, Hideaki Tomoyori, prétend avoir établi un record mondial de la mémoire en se rappelant par cœur 15 151 décimales du nombre pi. Trois journalistes ont pris la peine de l’écouter réciter dans l’ordre les chiffres placés après la virgule de ce nombre.

Le bicarbonate contre la cigarette

1979 : Le bicarbonate de soude aiderait, paraît-il, les fumeurs à se débarrasser de leur vice, tout au moins selon ce qui ressort des travaux de chercheurs de l’université du Nebraska. Ces derniers ont découvert que les fumeurs dont l’urine était acide avaient tendance à éliminer plus de nicotine non métabolisée que les autres. Le besoin de compenser leurs pertes en nicotine pousse en général ces fumeurs à prendre plus souvent des cigarettes que ceux dont les urines sont moins acides. Après avoir sélectionné un groupe de volontaires, dont certains reçurent quatre grammes de bicarbonate par jour, on s’est aperçu que vers la cinquième semaine, ils ne fumaient plus que 0,14 cigarette par jour, contre 7,8, chiffre le plus bas enregistré chez les fumeurs qui ne recevaient pas de bicarbonate. Les chercheurs soulignent toutefois qu’il ne s’agit là que de premiers résultats et qu’il faut s’entourer de précautions avant d’absorber toute médication, quelle qu’elle soit.

Grossesse : les risques de l’automédication

1979 : Pendant les trois premiers mois de la grossesse, toute agression d’origine infectieuse ou toxique peut entraîner de graves malformations de l’embryon qui élabore pendant cette période tous ses organes. "Le bon sens, explique Le Monde, voudrait donc que la prise de médicaments par les femmes enceintes soit limitée au strict nécessaire et qu’un avis médical soit requis systématiquement. Il n’en est, en fait, rien, et il ressort d’une récente enquête de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) que 50 pour cent des femmes enceintes consomment au moins un médicament occasionnellement ou régulièrement pendant les trois premiers mois de leur grossesse et que, sur les cent médicaments absorbés, trente le sont sans avis médical." Il semblerait que les antiépileptiques et les barbituriques n’aient pas d’effet tératogène. Par contre, certains produits multiplieraient par trois ou par quatre le risque de malformations chez l’embryon en gestation, notamment certains médicaments du système nerveux central et des œstroprogestatifs de synthèse utilisés malencontreusement comme test de grossesse, alors qu’il existe d’autres moyens de diagnostic simple, peu coûteux et totalement inoffensifs. L’article ajoute: "Ces études délicates et longues à entreprendre sont, malgré leur importance considérable, encore balbutiantes, et on ne saurait recommander avec la plus grande vigueur aux femmes enceintes de s’abstenir des médicaments, principalement au cours du premier trimestre de leur grossesse, Et si cette consommation s’avère indispensable, de ne le faire qu’après avoir pris un avis médical ou, à tout le moins, de lire attentivement la notice qui accompagne le produit."

Des passagers distraits

Les Chemins de fer japonais ont fait savoir qu’au cours de l’année 1978, des passagers distraits avaient oublié dans le train une somme d’argent dont le montant global s’élevait à 2,4 milliards de yens (50 millions de FF). Dans 78 pour cent des cas, les propriétaires ont retrouvé leur argent. Quant aux objets oubliés dans les wagons et sur les quais, ils étaient au nombre de 1 812 229, dont 470 000 parapluies.

La perte d’un être cher

En 1962, la Cour française de cassation avait admis le principe d’indemniser le préjudice moral causé par la perte d’un cheval de course. Le tribunal d’Orléans a jugé que ce préjudice affectif pouvait être causé par la perte d’un chien. En effet, un chasseur maladroit ayant tué un braque allemand au cours d’une partie de chasse, il a été condamné à rembourser 6 000 FF, correspondant à la valeur du chien, plus 1 000 FF de dommages-intérêts pour préjudice affectif, la perte de l’animal, ayant été assimilée à celle d’un être cher.

Island Les espérances de vie dans le monde

1979 : Quels sont les pays où l’espérance de vie est la plus élevée? Selon le plus récent annuaire démographique publié par les Nations unies, le record appartient à l’Islande où l’espérance de vie moyenne est de 79,2 ans pour les femmes et 73 ans pour les hommes. Le taux de mortalité infantile le plus bas se trouve en Suède, avec 8 morts pour 1 000 naissances. Les États-Unis arrivent assez loin dans la liste, en 19 e place, avec 15,1 morts pour 1 000 naissances.

Des terriens extra

Agacé par les explications fantaisistes à propos de champs magnétiques, d’extra-terrestres, etc., qui circulaient sur la présence des mégalithes du tumulus de Bougon (Deux-Sèvres, France), J-P. Mohen, conservateur du musée national de Saint-Germain-en-Laye, résolut de démontrer que nos ancêtres étaient parfaitement en mesure d’ériger eux-mêmes de tels dolmens. La démonstration fut apportée le 28 juillet 1979, lorsque 170 volontaires réussirent à déplacer sur plusieurs dizaines de mètres un bloc de béton de 32 tonnes (copie conforme d’une table de dolmen trouvée à Bougon) qui glissait sur des rondins de bois manipulés par une deuxième équipe de 40 personnes. "Les jours précédents, écrit le correspondant du Monde, les mêmes volontaires avaient extrait des pierres de la veine rocheuse à l’aide de pics en bois de cerfs, confectionné des cordes faites de racines de lierre et de lianes tressées, abattu des arbres et découpé des rondins avec de simples haches de silex. Il est ainsi démontré que les dolmens doivent être attribués à nos ancêtres et à personne d’autre."

Maladies vénériennes au lycée

1979 : Le ministère de l’Éducation nationale de Papouasie-Nouvelle-Guinée a découvert avec surprise qu’une lycéenne sur trois de la région des Eastern Highlands avait contracté une maladie vénérienne. Les autorités scolaires ne sont pas encore revenues de ces résultats. "Ces chiffres sont horrifiants, a déclaré un haut fonctionnaire, d’autant plus qu’ils concernent des fillettes de 6 e et de 5 e ." Parmi les enfants atteintes de maladies vénériennes, certaines n’avaient que 12 ans. L’Organisation mondiale de la santé observe que les "maladies sexuellement transmissibles", nouvelle appellation des maladies vénériennes, connaissent depuis plusieurs années une recrudescence importante dans le monde entier. La syphilis et la blennorragie sont de plus en plus fréquentes, et on assiste au développement d’autres affections urogénitales dues à des parasites flagellés, à des levures ou à des agents infectieux tantôt microbiens, tantôt non microbiens, tels que les mycoplasmes. Selon le docteur Siboulet, il n’existe pas de manifestations cliniques chez plus de 60 pour cent des femmes qui ont une blennorragie urogénitale ou anorectale et chez plus de 90 pour cent des femmes et des hommes qui présentent une localisation pharyngée, de plus en plus fréquente, et enfin chez 6 pour cent au moins des hommes porteurs de gonocoques dans les voies urogénitales. Ces infections sont d’autant plus graves que leur diagnostic est difficile et qu’il exige des examens de laboratoire précis. Bien que "l’efficacité individuelle des antibiotiques reste remarquable, en 1979, à condition de bien les choisir, déclara le docteur Siboulet, on assiste à une faillite totale sur le plan épidémiologique général". On estime qu’en France, 500 000 personnes sont blennorragiques, alors que 19 000 seulement sont déclarées.

Les dangers de la stérilisation

Le docteur Ewa Radwanska, professeur d’obstétrique et de gynécologie à l’Université de la Caroline du Nord (États-Unis) a signalé qu’un quart des femmes stérilisées par cautérisation ou ligature des trompes présentaient par la suite des effets secondaires, particulièrement des douleurs et des saignements. Chez ces femmes, le taux d’hormones était anormalement élevé, entraînant des troubles du cycle menstruel (irrégularités, saignements prolongés). Il apparaît également que peu de femmes avaient pensé aux effets secondaires de la stérilisation avant de se faire opérer et qu’il en allait de même des chirurgiens qui pratiquaient cette intervention. "Je ne pense pas que les femmes soient systématiquement informées des effets néfastes de l’intervention, d’autant plus que ceux-ci n’apparaissent qu’une année ou plus après, a-t-elle déclaré. D’ailleurs, nombre de médecins ne prennent pas au sérieux les effets secondaires signalés par leurs patientes." Quant aux vasectomies, le docteur Niels Lauersen écrit dans les Nouvelles du monde médical (angl.) que d’après les résultats d’une enquête effectuée par des médecins, les hommes qui ont subi cette intervention voient leurs risques de faire une crise cardiaque augmenter. Après la vasectomie, en effet, le sperme est dérivé de son cours normal et s’écoule dans le sang, où il déclenche une réaction qui est à l’origine de l’apparition d’anticorps. Ces derniers amorcent le processus de l’artériosclérose, qui risque d’entraîner une crise cardiaque ou une attaque d’apoplexie. "Bref, explique ce praticien, je ne conseillerai la vasectomie à aucun de mes amis tant que son innocuité dans le domaine cardiaque n’aura pas été démontrée."

Miracle" à l’italienne

Le 8 août 1979, la cape de la madone de l’église de Pietrelcina, dans le sud de l’Italie, se mit subitement à bouger. Les paroissiens stupéfaits crurent qu’un miracle s’accomplissait et que la statue s’animait. "Certains, raconte Nice-Matin, ont même crié ‘Miracolo, miracolo’ et des femmes se sont évanouies. Mais le sacristain, plus sceptique, s’est rapidement aperçu que la cape ne descendait pas toute seule mais était aidée par un voleur qui essayait de dérober les bijoux incrustés dans le tissu." Il y est si bien parvenu qu’il a pris la fuite avec les pierres précieuses. Le montant du vol est estimé à 20 millions de lires. Le même mois s’est déroulée à Lucéram, près de Nice, la cérémonie annuelle de bénédiction des chiens, "pieuse manifestation directement inspirée de Saint-François-d’Assise, le patron des animaux". Quelques jours auparavant avait eu lieu une bénédiction de bicyclettes à l’occasion d’une cérémonie d’hommage à "Notre-Dame du Très-Haut" célébrée à la Bonette.

Attention aux yeux

"Mis à la mode par le disco, les jeux de lumière du laser sont des jeux dangereux, explique l’hebdomadaire Le Point. Trois ans après les États-Unis, où depuis 1976 l’utilisation du laser se trouve soumise au respect de normes précises, il a été établi un texte de loi [français] réglementant l’usage de cet appareil dans les lieux publics, en particulier dans les discothèques." En effet, à partir de 100 milliwatts, et avec une exposition d’un dixième de seconde, le laser brûle la rétine. Le directeur du Centre de recherches sur les maladies de la rétine de l’hôpital Cochin, à Paris, a révélé qu’aucun laser médical ne dépassait trois watts. "Or, poursuit Le Point, la puissance des lasers de spectacle excède largement trois watts." ("Elle est plusieurs fois supérieure à celle du soleil", déclarait récemment le physicien américain Glen Coklin.)

L’acupuncture en psychiatrie

Les Chinois traitent la schizophrénie par acupuncture, avec une réussite remarquable dans 75 pour cent des cas. Tout en recourant aux médicaments psychotropes de l’Occident, ils ont remarqué que l’acupuncture s’avérait souvent bien plus efficace. Deux chercheurs new-yorkais de la faculté de médecine Albert Einstein ont entrepris de leur côté une étude sur le traitement par acupuncture chez trois schizophrènes chroniques. Le traitement s’est poursuivi pendant neuf semaines sans recourir à aucun médicament. Le Journal américain de psychiatrie (angl.) rapporte qu’ils ont obtenu une amélioration sensible chez deux des trois patients. L’article conclut: "Cette étude prouve qu’appliquée correctement, l’acupuncture exerce une action thérapeutique."

"Une hospitalité excessive"

"Le périodique soviétique Literatournaya Gazeta écrit que ‘si l’hospitalité russe est légendaire’, il est déplorable que ‘les festins préparés à cette occasion servent souvent de prétexte pour satisfaire sa gloutonnerie et commettre des abus. Mais pourquoi donc la tradition hospitalière du pain et du sel, dont on ne peut qu’être fiers, s’est-elle transformée en une inévitable occasion de manger avec excès? Les Russes souffrent-ils d’une peur inconsciente de la faim, d’une mémoire génétique qui nous poussent à manger beaucoup? C’est possible, mais la cause essentielle de cette goinfrerie réside dans un manque de fonds spirituel". Le Monde poursuit: "Lorsqu’un Soviétique invite son hôte à prendre place à une table garnie de viandes froides, de salades, de caviar, de vin et de vodka, il offre en fait la nourriture à la place d’un divertissement spirituel. Il est vrai qu’il est difficile de fournir un plaisir spirituel, lequel exige du raffinement, de l’intelligence et du discernement. Hélas!, tout le monde n’est pas capable d’en faire montre. Il est plus facile de remplir le vide spirituel avec des zakouskis et de noyer dans le vin et les sauces les problèmes psychologiques et moraux."

Deux naissances "miraculeuses"

Deux mères viennent de donner naissance à un enfant en bonne santé après avoir été "stérilisées". La première, Madame Alison Trott, de Somerset (Grande-Bretagne), a donné naissance à son enfant 11 mois après avoir subi une hystérectomie. Elle n’a appris son état que deux semaines avant l’accouchement. Auparavant, estimant qu’une grossesse était "hors de question" pour expliquer son gain de poids, elle s’était efforcée désespérément de s’astreindre à un régime et à de la gymnastique. Son gynécologue lui a révélé qu’il ne lui avait ôté que la moitié de l’utérus, parce que l’autre moitié ne s’était pas développée. "Ce qui est arrivé, c’est que le bébé s’est installé dans ce qui aurait normalement été l’autre moitié de l’utérus si celle-ci s’était développée, expliqua-t-il. Non content de s’implanter, l’œuf a grandi à terme, stimulant l’utérus, ou du moins ce qui en restait à l’état embryonnaire, pour que les tissus grandissent aussi et facilitent sa croissance."

Comment on enseigne la guerre

L’hebdomadaire Stern révèle que "pour fournir aux instituteurs de la RDA une aide pédagogique, les préposés à la culture du parti ouvrier unifié fournissent dans la publication spécialisée, Les mathématiques à l’école, un exemple d’énoncé de problème (...): ‘Un champ de mines rectangulaire a 7,30 m de large et 140 m de long. Combien de mines faut-il poser, sachant qu’une seule couvre 2,8 m 2 de surface?’ (...) ‘Sur les cinquante soldats d’une unité de l’armée populaire nationale, trente-sept obtiennent la note "très bien" au tir. Sur soixante-seize soldats d’une unité de l’armée soviétique, cinquante-sept obtiennent, dans les mêmes conditions, la note "très bien" au tir. Quelle unité a obtenu le meilleur résultat?’ Il va de soi que c’est celle de l’armée rouge". L’hebdomadaire explique que l’éducation militaire est en effet censée avoir sa place dans toutes les matières enseignées et donc aussi dans les mathématiques.

Des singes pour handicapés

Les personnes gravement paralysées doivent souvent compter sur l’aide coûteuse d’autrui pour satisfaire leurs moindres besoins. Une chercheuse pense que l’on pourrait former des singes à cette tâche, tout comme on utilise des chiens pour aider les aveugles. Après s’être procuré des singes capucins, elle les forma pendant près d’une année. Puis, après six mois passés en compagnie d’un quadriplégique, une guenon "a appris à lui donner à manger, bien qu’avec une certaine maladresse". La revue Time signale qu’elle sait également "allumer et éteindre la lumière, qu’elle va chercher de petits objets, des clés, des livres, des pantoufles, qu’elle ouvre les portes, arrive à poser un disque sur un tourne-disque et qu’elle range les objets à leur place". La propriétaire de cette guenon a déclaré: "Crystel a son petit caractère, et elle ne supporte pas la moindre insolence."

Une race d’ours verts

Au cours de l’été 1978, plusieurs ours polaires du zoo de San Diego (États-Unis) ont pris une couleur verte tout à fait originale. Les savants rattachés au zoo ainsi qu’à un institut océanographique voisin ont fini par découvrir la raison de cette curieuse métamorphose. Contrairement à ce qu’on croyait au début, les poils des ours étaient propres et n’étaient pas recouverts par une variété d’algue verte. En effet, l’algue s’était réfugiée à l’intérieur des poils. La revue New Scientist expliqua que "les poils raides de la fourrure sont creux; normalement, l’air qui les remplit joue un rôle isolant". Mais on s’est aperçu que les algues vertes avaient pris la place de l’air, comme de vulgaires parasites.

Les limites de l’ordinateur

1979 : Jusqu’à quel point les ordinateurs savent-ils reconnaître la parole humaine? "Les systèmes de compréhension de la parole les plus élaborés jusqu’à présent (...) n’arrivent même pas au niveau des performances linguistiques d’un enfant de quatre ans", répond la revue Psychology Today. Le système le plus performant actuellement, appelé HARPY, "reconnaît un langage cohérent prononcé dans une pièce silencieuse, à condition que celui qui parle articule méticuleusement et en n’utilisant qu’un vocabulaire de 1 011 mots". Ce système sert dans la recherche de documents. Il ne peut reconnaître que les phrases rattachées à cette fonction et "ne peut pas reconnaître une phrase nouvelle, performance qu’un enfant de quatre ans réalise tous les jours", note l’article.

Un continent à la dérive

1979 : La revue Valeurs Actuelles rapporte que "44 % des Africains ont moins de seize ans. Plus de 40 % des enfants africains de moins de cinq ans souffrent de malnutrition. De 1960 à 1970, le nombre des analphabètes a augmenté de 56 millions en Afrique. La moitié des 8 millions et demi de ‘réfugiés’ répertoriés par l’ONU sont des Noirs. Parmi eux, deux millions d’enfants". Sur la même page, on pouvait lire que le tiers monde a multiplié ses achats de matériel militaire par cinq en onze ans. "Les pays du tiers monde qui entraient pour 4 % en 1955 dans le commerce mondial des armes y figurent pour 14 % (sur un marché de 20 milliards de dollars). Ils dépensent trois fois plus pour s’armer qu’ils ne reçoivent d’aide officielle."

Le chômage en Chine

1979 : Une dépêche de l’Agence France-Presse révèle que la Chine fait actuellement face à une grave crise de l’emploi. Selon un haut fonctionnaire, la Chine ne compte pas moins de 20 millions de chômeurs. "Au début de l’année, précise Le Figaro, des milliers de ces chômeurs avaient marché sur Pékin, transformant certains quartiers de la capitale en véritables ‘cours des miracles’ et réclamant ‘du travail et de meilleures conditions de vie’. Mais c’est à Changhai que se déroulent les manifestations les plus spectaculaires: ‘Les 400 000 jeunes chômeurs de cette grande cité industrielle chinoise descendent de temps à autre dans la rue malgré l’interdiction officielle de ‘troubler l’ordre public.’"

Une ampoule économique

1979 : La revue Valeurs actuelles signale la mise au point d’une lampe électronique par la Société Général Electric. Elle aurait une longévité de quatre ou cinq fois supérieure aux lampes à incandescence traditionnelles. "Son efficacité lumineuse serait en outre cinq fois plus grande que la normale et permettrait donc une réelle économie d’énergie pour le consommateur. Les techniciens de la firme américaine ont ainsi calculé que sur la base d’une ampoule de ce type dans chaque foyer européen d’ici à 1981 (soit quelque 105 millions de foyers), le total de l’économie d’électricité sur une durée d’utilisation de cinq ans s’élèverait à 40 milliards de kilowatts-heure." 

Progrès des éoliennes

Depuis septembre 1979, une éolienne de 18 mètres de diamètre située à Ouessant est reliée au réseau Edf. Elle fournit une puissance de 100000 watts quand la vitesse du vent atteint 13 mètres par seconde. Deux autres engins vont être mis en place en Polynésie et à Bordeaux. “Actuellement, dit L’Express, on estime qu’une maison isolée, à plus de 2 kilomètres du réseau Edf, peut s’équiper en aérogénérateurs de façon économiquement rentable. Tout gain de productivité réduirait cette distance encore fatidique.” Au Canada, on projette de construire dans la province du Québec une éolienne de 110 mètres de haut. Sa puissance maximum sera de 3,8 mégawatts.

Nouveau traitement contre les douleurs du cancer

1979 : Des chercheurs japonais ont signalé une nouvelle méthode pour soulager les douleurs des cancéreux: l’instillation d’alcool dans la glande hypophyse. On utilise une aiguille pour piquer la région située à proximité de la glande pituitaire. Le docteur Fumikazu Takeda, de la faculté de médecine d’Osaka, a fait ce commentaire: "Le soulagement de la douleur était tellement remarquable que le procédé est devenu la méthode de choix pour les cancéreux hospitalisés chez nous." Parmi 25 des 30 patients ainsi traités, le soulagement total des douleurs s’est prolongé pendant très longtemps.

Mariage à la suédoise

1979 : Le bureau central suédois des statistiques a découvert qu’un couple de Suédois sur neuf vivait en concubinage et qu’un enfant sur trois était né en dehors des liens du mariage. Le rapport signale également que le concubinage a pris son essor au début des années 1960.

Nouvelle propriété de l’aspirine

1979 : Plusieurs études citées dans les revues médicales ont montré que l’utilisation quotidienne d’aspirine par les victimes de crises cardiaques réduisait sérieusement les risques de rechute. Un rapport publié par le docteur Pick dans le Journal de recherches cliniques (angl.) révèle qu’une petite dose quotidienne d’aspirine peut prévenir l’attaque initiale de la maladie. Après sélection d’un échantillon de singes alimentés avec une nourriture riche en cholestérol, on a administré de l’aspirine à cinq d’entre eux à raison d’une dose quotidienne équivalant à celle que l’on donne aux enfants. Six mois plus tard, l’examen a montré que les artères coronaires des singes qui n’avaient pas reçu d’aspirine avaient un diamètre deux fois plus étroit que celles des singes sous aspirine. Le rapport mentionne que l’aspirine a la propriété d’éviter l’accumulation de plaquettes. Le docteur Pick envisage d’autres recherches pour préciser le dosage à appliquer, puisque les plaquettes ne cessent de s’agglutiner qu’à un certain dosage. Mais le surdosage risque d’engendrer des nausées ou des saignements d’estomac. "Ce serait une bonne chose si l’on pouvait prévenir les attaques cardiaques en prenant un cachet d’aspirine par jour depuis son enfance, a déclaré la chercheuse, mais nous n’en sommes encore pas là."

Un baptême "eau" en couleurs

1979 : Une cérémonie de baptême tout à fait insolite s’est déroulée en Floride, dans le stade géant de Miami, où le célèbre gourou Maharaj Ji a baptisé ses fidèles par "aspersion" en les arrosant avec une énorme lance à incendie qui débitait 1 500 litres par minute, ce qui n’était pas de trop pour les quelque 80 000 assistants. Auparavant, selon le Telegraph Sunday Magazine, il leur avait tenu ce petit sermon: "Il vous faut quelqu’un qui vous révèle la vérité. Quand on veut apprendre la physique, il faut un professeur de physique. Pour apprendre la perfection, il faut un professeur de perfection." Après s’être ainsi rendu hommage, "le gourou a tenu à manifester sa joie en douchant ses élus de jets d’eau tantôt rouges, tantôt jaunes, avant de les abandonner ainsi, trempés et de toutes les couleurs".

Un petit coup de pouce

1979 : Le quotidien Le Devoir de Montréal raconte que "les parents d’un Canadien illettré avaient coupé son pouce après sa mort et, l’ayant conservé dans du formol, s’en servaient pour ‘signer’ avec son empreinte digitale et encaisser les chèques de la pension de retraite. Cette macabre escroquerie est relatée dans le rapport de l’Association des agents de police et de protection privée de l’Ontario. Elle n’a été découverte qu’au bout de plusieurs années, à l’occasion d’une vérification de routine du registre des retraités".

Un jeu dangereux

1979 : La télévision yougoslave présentant un feuilleton dont le héros est un habile archer qui vivait au Moyen Âge, les enfants s’amusent à imiter leur héros populaire avec des arcs et des flèches. Malheureusement, ce jeu fait des victimes. Rien que dans un hôpital de Belgrade, plus de 20 enfants ont été admis avec des blessures à l’œil après avoir reçu une flèche lancée par un de leurs camarades.

La délinquance dans le métro

1979 : La Régie autonome des transports parisiens a révélé que 100 000 personnes franchissaient chaque jour les tourniquets du métro sans payer, ce qui causait un manque à gagner de près de 10 millions de francs par an. La proportion moyenne des fraudeurs est de 3,5 pour cent, mais elle s’élève jusqu’à 20 pour cent dans certaines stations.

Attention aux piles à mercure

1979 : Les minuscules piles à mercure utilisées pour les appareils photo constituent un danger pour les enfants. C’est ce que révèle une revue médicale britannique (British Medical Journal). Si un enfant prend ce genre de pile pour un bonbon et l’avale, il risque d’en mourir. Chaque pile contient en effet deux grammes d’oxyde de mercure, soit deux fois plus qu’il n’en faut pour tuer un enfant. La pile ne résiste pas longtemps aux acides de l’estomac. Il a fallu opérer de toute urgence un enfant qui en avait avalé une. En effet, cinq heures après l’ingestion, la pile était "en pleine ébullition".

Une folle ambiance

1979 : Une dépêche de l’Agence France-Presse révèle que le ministère de l’intérieur égyptien a interdit aux proches des mariés d’assister aux noces avec leurs armes à feu. Ils doivent les laisser à la porte. En effet, "au cours des trois années passées, 769 invités ont été tués et 3 087 autres blessés par des personnes qui tiraient joyeusement des coups en l’air".

La bosse du commerce

1979 : L’Argus rapporte que "pour rendre plus attrayante la fréquentation des salles cinématographiques, mais surtout pour augmenter le nombre d’entrées, les propriétaires américains de salles de cinéma ont eu une brillante idée. En collaboration avec certaines compagnies d’assurances, ces derniers offrent un contrat d’assurance sur la vie à tous les clients qui fréquentent régulièrement leurs salles de cinéma! Les primes mensuelles d’assurance sont incluses dans le prix du billet d’entrée".

La fièvre du samedi après-midi

1979 : La vague ‘disco’, rapporte Le Monde, n’épargne pas les enfants. À New York, une demi-douzaine de boîtes de nuit ouvrent leurs portes chaque samedi et dimanche après-midi aux jeunes de six à dix ans." Selon Der Spiegel, "il est juste 3 heures de l’après-midi, mais le jeune Steve, peigné, habillé, façonné à la John Travolta, est déjà saisi par la fièvre du samedi soir. Avec application, avec acharnement même, il s’efforce d’imiter les postures et le jeu de jambes de l’idole disco. Les charmes de Jennifer, en décolleté et chaussures à talon, le laissent indifférent. Lui, il est ‘cool’ avec ses 10 ans. ‘Les gens me donnent plus’ précise-t-il. D’ailleurs, il n’en est pas à sa première ‘party’ (...). Le Disc Jockey donne le même programme que la veille au soir pour les grands. Pour lui, ‘c’est pareil’, seule la façon de danser est différente. Les garçons se bousculent plus qu’ils ne dansent, et plus que ne le souhaiteraient les petites filles en robes disco, soigneusement maquillées".

Une réussite chirurgicale

1979 : L’Agence Chine Nouvelle signale que des chirurgiens chinois ont réussi à refaire une main droite à un homme qui avait perdu ses deux mains quatre ans auparavant. Dans un hôpital de Shanghaï, les médecins ont couvert une prothèse d’acier inoxydable avec des muscles, des vaisseaux sanguins et de la peau prélevée sur ses bras. On lui a aussi enlevé deux orteils pour faire des doigts. Le patient, âgé de 25 ans, a un sens du toucher normal. Il mange, écrit, et arrive même à gratter des allumettes avec ses "doigts". Le docteur W. Harris, de l’Hôpital général du Massachusetts, a signalé que des tentatives identiques avaient été effectuées aux États-Unis, mais sans succès, bien que les techniques utilisées par les Chinois soient connues. "Ce qui est remarquable, a-t-il dit, c’est qu’ils ont adopté une série de techniques qui existent déjà et qu’ils les ont regroupées pour résoudre un problème

Un problème cérébral

1979 : "Le recrutement des femmes dans l’armée américaine sera facilité, dit Valeurs Actuelles, les autorités militaires ayant décidé de réduire le quotient intellectuel minimal exigé au moment de l’engagement. 6 130 femmes seulement ont été recrutées en 1978, soit trois fois moins environ que ce qui était prévu par le Pentagone. Les nouvelles dispositions devraient permettre l’admission de 4 000 recrues supplémentaires.

La capitale la moins chère

1979 : Il s’agirait, selon la revue Business International, de Lima, où la vie est quatre fois moins chère qu’à Tokyo. En prenant comme référence la ville de New York et en lui donnant l’indice 100, la capitale nippone devient la ville la plus chère du monde, avec un indice du coût de la vie qui s’élève à 180, précédant Genève et Zurich.

Un avion solaire

Selon une dépêche de l’Agence France-Presse, l’avion Solar One a parcouru 1 126 mètres, le 14 juin 1979, en volant à faible altitude au-dessus de l’aéroport de Lasham, dans le sud de l’Angleterre. L’appareil portait sur ses ailes 750 cellules solaires et ne pesait que 103 kilos. Il est propulsé par quatre moteurs d’un cheval chacun qui actionnent une hélice unique. Les cellules ne peuvent fournir une telle puissance, mais elles permettent de recharger en partie les batteries qui alimentent les moteurs. Ceux-ci sont arrêtés après le décollage, puis remis en marche, mais une partie du parcours s’effectue en vol plané. L’autonomie de l’avion serait actuellement de quinze minutes pour une vitesse de 64 kilomètres à l’heure.

Le retour des rites de la fertilité

En avril 1979, on a célébré au Japon des rites de la fertilité interdits pendant de nombreuses années (jusqu’au début des années 1960) parce que le gouvernement redoutait que les observateurs ne les jugent barbares. Mais, au cours de ces dernières années, "de nombreuses régions du Japon ont célébré des fêtes où l’on faisait abondamment usage de symboles qui représentaient le phallus et la vulve, dit le Mainichi Daily News. Les mœurs et l’opinion du gouvernement ont tellement changé depuis l’interdiction qu’aujourd’hui les étrangers sont les bienvenus". Ils prennent même part à la fête.

Curieuse agence matrimoniale

1979 : "Le petit parti nazi danois envisage de fonder une agence matrimoniale, révèle le quotidien bruxellois Le Soir, ‘pour aider les nazis du monde entier à surmonter ce qui paraît être un problème assez difficile: trouver un conjoint nazi’. Ce projet est présenté dans le dernier numéro de l’organe du parti, le National-Socialiste, qui promet que l’agence fournira ses services ‘à tout nazi déclaré n’ayant pas de maladies ou de tares héréditaires’. Le journal explique que partout l’expérience montre qu’il est difficile, sinon impossible, à un nazi d’être heureux en mariage avec un non-nazi..."

Attention au bruit

1979 : Le directeur du Programme des Nations unies pour l’environnement considère que le bruit est "l’une des principales menaces pesant sur la qualité de la vie". Des expériences poursuivies sur des animaux par le docteur Paterson, chercheur à la faculté de médecine de Miami, ont montré que le bruit élevait de 43 pour cent la tension artérielle des animaux. Selon L’Express, les travaux actuels permettent d’affirmer que "si l’on s’habitue au bruit, au point de pouvoir trouver le sommeil au-dessus d’une boîte de nuit, notre corps, lui, ne s’y habitue jamais. Il accuse une élévation de la tension artérielle, une accélération du rythme cardiaque et respiratoire, et une augmentation de sécrétion d’hormones dans le sang. (...) Le bruit a des effets pervers sur le psychisme et le comportement. Un exemple: des bruits ‘impulsifs’, non continus mais fréquents, comme dans un chantier de construction navale, entraînent, chez les ouvriers, un taux d’erreurs et d’accidents comparable à ceux provoqués par un taux d’alcoolémie de 0,80 gramme, soit l’état d’ivresse, selon le Code. (...) Moto (85 dBA) + disco (100 dBA) est la meilleure formule pour être sourd à 25 ans. Une soirée dans un temple disco peut provoquer des lésions irréversibles de l’appareil auditif". Le journal révélait heureusement que l’on peut compenser une longue exposition à un bruit excessif par des pauses sonores à moins de 70 dBA.

Où est la détente

À partir d’octobre, un nouveau type de sous-marin nucléaire américain va prendre la mer. Il sera équipé de fusées Trident d’une portée de 7 400 kilomètres, qui remplaceront les Poséidon, dont la portée n’était "que" de 4 600 kilomètres. L’hebdomadaire Valeurs Actuelles rappelle qu’outre la Bible qu’il consulte, paraît-il, quotidiennement, le président des États-Unis a également pour livre de chevet un ouvrage d’un général britannique, sir John Hackett, intitulé "La troisième guerre mondiale, août 1985".

Transplantation de la rage

1979 : Une Américaine de 37 ans a été hospitalisée à la suite de céphalées accompagnées d’une paralysie faciale survenue environ cinq semaines après une transplantation sur son œil droit d’une cornée prélevée chez un garde forestier. La paralysie s’étendît progressivement, et la patiente mourut peu après, en dépit de tous les efforts des médecins. Des chercheurs ont fini par trouver l’origine de la maladie: elle provenait du donneur de la cornée transplantée. Ce dernier était mort d’une affection neurologique non identifiée à l’époque. Mais de nouveaux examens de ses yeux ont révélé qu’ils portaient le virus de la rage.

Parlez-vous "abasamais"?

1979 : Un dictionnaire anglo-abasamais a fait son apparition en Inde. Son auteur, M. Gopalakrishna, y a regroupé 2 500 mots d’une langue qu’il a mise au point et qu’il est le seul à maîtriser pour l’instant. Par rapport au volapük ou aux autres langues universelles, l’abasamais présente la particularité de n’utiliser que des chiffres, propriété intéressante dans l’utilisation par ordinateur. Un même nombre générique, 1 000, désigne les pronoms personnels. Le genre et le nombre sont indiqués par le remplacement des zéros par d’autres chiffres. Les amateurs pourront s’initier à l’aide de l’exemple suivant. Soit la phrase: "1 131 3 310 1 590 1 654 651 2 250 1 411 237." Le dictionnaire permet d’en trouver la prononciation: "Kacha chikom kupom kuntinduk gantom kingith!" Pour ceux qui n’ont pas encore ce précieux dictionnaire, la phrase se traduit ainsi: "Vous êtes un empêcheur de tourner en rond!"

Nouvelle bière belge

1979 "Les Belges, dit Le Monde, grands amateurs de bières Kriek, Gueuze, Lambic, Faro et autres cervoises, peuvent déguster une bière chinoise, la Tsingtao. Un premier chargement de 24 000 litres est arrivé le jeudi 22 mars 1979 au port d’Anvers. Cette bière, a précisé l’importateur belge, est ‘une jeune blonde dont la teneur en alcool est de 5 degrés’. ‘Compte tenu des frais de transport très élevés, a-t-il ajouté, les bouteilles vides ne seront pas consignées.’ On s’en serait douté..."

L’ordinateur au bout de la ligne

Une société française de confiserie équipe ses 130 représentants d’un "terminal portable". L’appareil a la taille d’une petite calculatrice, pèse 500 grammes, se branche sur n’importe quel combiné téléphonique et permet d’enregistrer directement une commande sur la mémoire de l’ordinateur central. "Cette organisation, explique L’Express, permettra à la société d’économiser les trois jours qui séparent, en moyenne, la prise de commande et son enregistrement effectif."

Un concours de virginité

1979 : Les anciennes traditions des Zoulous, la tribu noire la plus représentée en Afrique du Sud, exigent qu’une femme demeure chaste jusqu’à son mariage. Malheureusement, comme en bien d’autres endroits, ce critère a perdu de sa valeur. Vulindaba Ngcobo, le chef de la province orientale de Natal, a déclaré: "Il y a trop de débauche, d’enfants illégitimes et de prostitution parmi notre peuple, et nous devons extirper tout cela." Ce chef de tribu sud-africain a offert un prix à la région placée sous sa juridiction qui pourrait produire le plus de vierges. À cette fin, il a fait procéder à des "tests de virginité" sur son territoire. De nombreuses célibataires zoulous ont été examinées par des femmes âgées et les vierges ont reçu un "certificat". Le chef a déclaré: "Les examens sont obligatoires; toute jeune fille qui ne se présente pas à la hutte doit payer une amende de 40 rand [un peu plus de 200 FF]. Toute jeune fille qui échoue à cet examen doit payer une amende de 10 rand si l’on ne retrouve pas son séducteur. Si elle peut indiquer de qui il s’agit et qu’il reconnaît avoir défloré la jeune fille, il doit donner deux têtes de bétail aux parents de la demoiselle."

Du beurre sans étiquette

1979 : L’agence Tass rapporte que des archéologues ont découvert une grande jarre d’argile remplie de beurre fait il y a environ 1 000 ans. Ce beurre a été retrouvé à trois mètres de profondeur dans la ville d’Aktobe, en Asie centrale. Il paraît que sa couleur et son odeur sont aussi agréables que lorsqu’on l’a enterré. L’agence soviétique ajoute: "C’est une découverte rare et elle nous permettra d’améliorer les méthodes de conservation à long terme des graisses naturelles."

La vitamine C et le cancer

1979 : Le chirurgien en chef de l’hôpital Torigai de Fukuoka, au Japon, affirme que la vitamine C prolonge la survie des cancéreux au stade terminal. Durant quatre ans, il a administré cette vitamine à 99 patients dont l’état était jugé désespéré, à raison de 1,5 g quotidien pour 44 malades et 29 g pour les 55 autres. Le Daily Yomiuri de Tokyo rapporte que "depuis août 1978, la survie moyenne des patients après le début de la cure de vitamine C était de 201 jours dans le second groupe et seulement de 43 jours dans le premier". Selon le médecin, cinq des malades du second groupe sont toujours en vie trois ans après. Ces résultats correspondraient étroitement, dit-on, à ceux du prix Nobel de chimie Linus Pauling, qui a administré l’an dernier de la vitamine C à un groupe de cancéreux arrivés au stade terminal en Écosse. Le célèbre lauréat déclare qu’ils ont survécu quatre fois plus longtemps que les patients qui n’avaient pas reçu cette vitamine.

Un robot attachant

1979 : Ce qu’il y a de bien avec les robots, dit Bernard Sallot, directeur de l’Institut américain du robot, c’est qu’ils ne font pas la pause café, qu’ils ne prennent pas de congé de maternité, qu’ils ne font jamais la grève, qu’ils ne touchent pas de retraite et qu’ils accomplissent sans protester un certain nombre de travaux désagréables dédaignés par l’ouvrier humain." Le Monde ajoute que "les robots font déjà des soudures, distribuent le courrier et les repas dans les bureaux et les ateliers, contrôlent le degré de radioactivité dans les centrales nucléaires (...). Les ouvriers baptisent toujours les robots et les traitent comme s’ils éprouvaient des sensations humaines (...). Ainsi, lorsqu’un robot surnommé Clyde tomba en panne dans une usine de Chicago, les ouvriers déclarèrent qu’il était ‘tombé malade’. Le journal de l’usine mentionna que la maintenance n’avait pas pu ‘guérir’ Clyde (...). Et, lorsqu’il fut réparé, les ouvriers l’accueillirent en faisant une fête et en l’ornant de rubans pour montrer qu’à présent il ‘allait’ bien".

Le terrain le plus cher

1979 : D’après le Mainichi Daily News, ce terrain se trouve à Tokyo, dans le quartier Shinjuku, près de la gare du même nom. Il s’agit d’un quartier commercial qui est évalué à 2 880 000 yens au mètre carré, soit 57 600 FF le mètre carré. Un hectare de ce terrain reviendrait donc à plus d’un demi-milliard de FF!

Une dot originale

1979 : Pour combattre la prolifération des rats à Java, les autorités indonésiennes de la région d’Ardjawinangun ont mis au point une innovation insolite. Avant de recevoir l’autorisation officielle de se marier, un jeune homme doit d’abord apporter les cadavres de 25 rats. Le journal Berita Buana raconte également que les écoliers ont reçu l’ordre d’attraper au moins trois rats par jour à la sortie des classes. Il faut dire que les rongeurs dévastent les récoltes de riz.

Bienvenue aux bandits

1979 : L’hebdomadaire canadien Weekend Magazine a rendu compte du meurtre, puis de l’enterrement d’une importante figure de la pègre de Montréal. Le requiem de la messe solennelle "était célébré par trois prêtres et chanté par sept choristes". L’article notait que "le long cortège funéraire des 35 véhicules qui portaient des couronnes sensationnelles a soulevé des murmures admiratifs au cours de son trajet jusqu’à Madonna Della Difesa, la plus importante église du quartier italien". Les couronnes avaient été offertes par des caïds de la pègre du monde entier, y compris par un bandit actuellement en prison et "considéré" pendant un temps comme le capo di tutti capi (le grand chef) de la Maffia."À droite de l’église, suspendu au-dessus des trois mille assistants, poursuivait la revue, se trouvait un portrait de Mussolini, à la place d’honneur au milieu des fresques des papes et des saints, parce que pour nombre de Siciliens et de Calabrais, il représente un grand homme qui a fait beaucoup pour améliorer le sort du sud de l’Italie."

Mon chien ne mord jamais

1979 : Citant le Wall Street Journal de New York, Le Monde révèle que "des facteurs ont été blessés 9 062 fois par des animaux au cours de l’année fiscale 1978, soit une augmentation de 15 % des incidents par rapport à 1974. Neuf fois sur dix, les responsables de ces blessures sont des chiens qui ont mordu ou fait tomber des préposés. Les services des postes estiment que les citadins, inquiets de la vague de criminalité qui déferle sur les villes américaines, ont de plus en plus de chiens de garde. Le service équipe désormais ses préposés d’une ‘bombe’ de protection contenant un produit à base de poivre de Cayenne, mais les enquêtes prouvent que les chiens attaquent si rapidement que cette méthode est inopérante. Les enquêtes signalent aussi que de nombreux accidents ont lieu après que le propriétaire du chien a affirmé au préposé: ‘Mon chien ne mord jamais."’

"Jeans sur mesure"

1979 : Citant un journal boursier de Hong-Kong, Le Monde décrit ainsi les dernières tendances en la matière: "Depuis trois ans, M. Jerry Hart aide ses clients à enfiler ses jeans étroits dans sa boutique ‘French Jeans Store’ de New York. M. Hart possède des outils appropriés: des pinces pour saisir les fermetures à glissières réfractaires à la chair comprimée; un arroseur pour assouplir le tissu si c’est nécessaire; une machine pour remplacer les boutons. Les pantalons trop petits se mettent plus facilement si le client ou la cliente se couche sur le dos en aspirant l’air. M. Hart fournit un lit dont la forme est celle d’une Ferrari, phares et tout le reste compris. Les jeans de M. Hart coûtent 72 dollars pièce. ‘Ce serait contre ma conscience de prendre tant d’argent pour des pantalons trop larges’, déclare-t-il. Chez Fiorucci, à New York, où les jeans coûtent environ 45 dollars, les vendeurs incitent les clients à les acheter un ou deux numéros en dessous de leur taille pour arriver au moulage désiré. Un mannequin de la maison a dû ainsi se coucher sur le siège arrière d’un taxi pour aller à une séance de photographie."

L’hiver amadoue les loups

1979 : L’hiver le plus rigoureux que la Pologne ait connu depuis 25 ans n’a pas fait souffrir que les humains. Les journaux Polityka et Zycie Warszawa ont rapporté que des hordes de 8 à 10 loups avaient coutume de pénétrer dans les villages et dans les fermes pour quémander de la nourriture. Une fermière raconta que deux loups affamés avaient gratté à sa porte, puis, après qu’elle eut ouvert, s’étaient assis et l’avaient regardée "avec des yeux suppliants". Pour protéger leur bétail des loups affamés, les villageois et les fermiers collectent tous les jours à tour de rôle les restes de nourriture dans les habitations, puis ils vont les sortir pour les loups, car cette espèce est protégée en Pologne

"Senteurs en tous genres"

1979 : "Vous passez devant une boulangerie de votre quartier, écrit Bernard Wysocki, du Wall Street Journal. N’est-ce pas l’odeur irrésistible des pâtisseries sortant du four et des chocolats encore chauds qui flatte votre odorat? Ce n’est pas sûr... La société Saveurs et Senteurs en tous genres a réussi à synthétiser non seulement l’arôme appétissant des chocolats, mais aussi celui de la tarte aux pommes toute chaude, de la pizza qu’on apporte à votre table, du jambon cuit et même des pommes frites à la française épuré de ses relents de graisse." Ces aérosols sont contenus dans des vaporisateurs qu’un dispositif spécial actionne à intervalles réguliers pour "tenter le client", révèle Le Monde.

Un malheureux gagnant

1979 : Parmi les 40 tickets qu’avait achetés un Japonais, Hiromi Kiyokawa, à l’occasion du tirage de fin d’année de la loterie, se trouvait un billet gagnant qui rapportait 10 millions de yens (200 000 FF). "Mais les gens ont commencé à jaser sur sa brusque richesse, rapporte le Daily Yomiuri, et les relations de cet homme avec son entourage se sont tendues à tel point que certaines personnes ont refusé de lui parler." C’en était trop pour le malheureux gagnant. Il apporta le billet à son lieu de travail et le brûla devant ses collègues stupéfaits. Certains esprits jaloux prétendirent néanmoins qu’il n’avait pas brûlé le billet gagnant mais un des 39 autres. À présent, le Mainichi Daily News raconte que le pauvre homme "semble trop bouleversé pour mener une vie normale depuis l’incident. ‘Je ne peux plus sortir ou aller jouer au mah-jong à cause de toutes ces histoires’, a-t-il déclaré avec regret".

Les vols dans les églises

La revue de la police allemande signale que "les responsables d’édifices de culte sont à la recherche de systèmes de sécurité solides pour protéger leurs trésors. Les installations disponibles sur le marché se montrent inadéquates. Pourtant, le besoin de préserver les reliques des voleurs se fait urgent. Celles-ci se vendent à prix d’or au marché noir. Dans les dix dernières années, il a été volé en Bavière: 794 Vierges, 1 363 statues de saints, 1 172 anges, 1 736 chandeliers, 2 476 tableaux et croix, 837 calices et 9 600 autres objets de valeur". En France, la situation n’est guère plus brillante, puisque le mensuel Face au risque du mois de février dernier rappelait que les vols dans les lieux de culte s’étaient élevés à 217 en 1971, à 245 en 1973, à 320 en 1974 et à 389 en 1976

Les subterfuges du sabbat

1979 : En Israël, une nouvelle route traverse un quartier religieux du nord de Jérusalem jusqu’à Ramoth. Les habitants du quartier, considérant comme une profanation de prendre la route le jour du sabbat, élevèrent de vigoureuses protestations devant les habitants de Ramoth. Comme cela ne suffisait pas, des jeunes garçons de ce quartier religieux se sont mis à "bombarder de pierres les voitures le vendredi soir et le samedi après-midi", raconte le Jerusalem Post. Des dizaines de voitures ont été touchées. Lorsqu’on demanda à "un porte-parole religieux comment il justifiait la projection de pierres un jour de sabbat", celui-ci répondit que "la tâche était accomplie par des garçons âgés de moins de 13 ans, à qui les injonctions rabbiniques ne s’appliquent pas si leur action est commise dans un but valable".

Les citations bibliques dans l’œuvre de Shakespeare

1979 :  Le journaliste Sydney Harris a fait remarquer récemment que les pièces de William Shakespeare contiennent plus de 1 000 citations bibliques. "Par conséquent, dit-il, beaucoup de personnes s’imaginent citer Shakespeare, alors qu’en réalité elles citent la Bible."

"L’inceste est au coin de la rue"

1979 : Selon Le Monde, le Washington Post rapporte ainsi les conclusions d’une étude menée par l’université du Wisconsin: "Les médecins qui traitent des patientes par l’insémination artificielle utilisent parfois le sperme d’un seul homme pour une douzaine de femmes, faisant naître ainsi un danger d’inceste pour des enfants qui ne sauront pas qu’ils ont le même père (...). Chaque année, de 6 000 à 10 000 enfants naissent aux États-Unis de femmes qui ont été artificiellement inséminées (...). Bien que 75 % des médecins qui pratiquent cette méthode déclarent ne jamais utiliser un même donneur pour procréer plus de six enfants, 6 % ont admis avoir utilisé le même ‘père’ pour provoquer quinze grossesses ou plus. Un médecin a admis avoir provoqué cinquante naissances avec un seul donneur."

Une nouvelle alarmante pour les Bavarois

1979 : Le Centre de recherches sur le cancer de Heidelberg a découvert que 111 des 158 marques de bière distribuées en Europe contiennent des nitrosamines. Administré à des animaux en laboratoire, ce produit fait apparaître le cancer. La nouvelle a été jugée alarmante en RFA, où chaque habitant consomme en moyenne 148 litres de bière par an. En Bavière, où la consommation est la plus élevée du monde, avec 208 litres de bière par an, certains ont jugé désastreuse l’annonce de cette découverte. "Si c’était vrai, a dit un restaurateur munichois, la Bavière serait rayée de la carte." Les brasseurs s’efforcent actuellement d’éliminer la substance mise en cause.

Une nouvelle législation suédoise

1979 : En Suède, après l’interdiction survenue en janvier dernier de la fabrication et de la vente de jouets guerriers, c’est la fessée qui vient à son tour d’être mise hors la loi. Depuis le 1 er juillet, rapporte Le Figaro, "les parents qui prendront encore la liberté d’administrer une fessée à leur progéniture seront poursuivis en vertu d’un nouveau texte qui bannit les punitions corporelles infligées aux enfants et qui a été adopté (...) par le Parlement de Stockholm à une majorité sans appel: 256 voix contre 6 seulement"! Selon Anders Thonved, conseiller à la cour d’appel, l’idée maîtresse de cette nouvelle charte des droits de l’enfant est "que nous voulons combattre cette conception totalement dépassée selon laquelle les enfants appartiennent aux parents". Les adultes qui dérogeront à la loi ne seront poursuivis et jetés au cachot qu’en cas de sévices jugés graves. Dans tous les autres cas, la sanction consistera à suivre des cours de "formation des parents".

La honte a disparu

1979 : Aux États-Unis, la honte rattachée à l’état de fille-mère a pratiquement disparu. Autrefois, les mères célibataires se réfugiaient dans des foyers spécialisés, mais ces institutions sont aujourd’hui pour la plupart fermées, et les quelques foyers encore gérés par des institutions sociales ont de la place libre. On observe également une modification dans la composition de la clientèle de ces foyers. D’abord, il s’agit de célibataires de plus en plus jeunes. Les responsables de l’un de ces foyers ont signalé qu’en dix ans, la moyenne d’âge était tombée de 17 à 15 ans. En outre, les grossesses survenues chez des fillettes de 13 à 14 ans sont courantes, et l’on rencontre même des jeunes mamans de onze ans. "Notre foyer est devenu une véritable garderie", a dit un responsable. Dans le passé, les jeunes qui s’adressaient à ces institutions étaient mortes de honte et s’efforçaient de se cacher du voisinage. Mais aujourd’hui, toute honte bue, les jeunes filles se rendent en bandes dans les magasins du quartier et "ne s’inquiètent pas d’être vues. Elles n’hésitent même pas à flirter et à accrocher des jeunes gens".

Une "vache sacrée" meurtrière

1979 : Après avoir fait une embardée pour éviter une "vache sacrée", un autocar rempli de passagers s’est écrasé dans un ravin inondé. L’agence de presse indienne qui rapporte l’incident signale qu’il a fait 88 morts et 20 blessés. C’est un prix bien élevé pour la croyance hindoue selon laquelle les vaches et autres animaux sont des ancêtres réincarnés.

Une nouvelle arme contre le glaucome

1979 : Mis au point par un laboratoire de recherches canadien, ce nouveau médicament représente "un pas en avant considérable dans le traitement du glaucome", redoutable maladie oculaire qui peut entraîner la cécité. Ce produit, le maléate de timolol, a été autorisé sur tout le territoire des États-Unis. Il est aussi simple à utiliser qu’un collyre, et, d’après les essais effectués par l’Université Yale auprès de 1 000 patients du monde entier, les cas qui ont montré une surprenante amélioration sont jugés "nombreux".

Un poids lourd chez les rois

1979 : Avec ses 172 kilos, Taufa’ahau Tupou IV, roi de Tonga, a la réputation d’être le roi le plus lourd du monde. Ses sujets sont très fiers de cette distinction, car, parmi les 100 000 habitants de ces îles du Pacifique, l’obésité est un signe de beauté, et tout le monde voudrait entrer dans la catégorie des poids lourds. "On met la nourriture sur un piédestal", paraît-il. Voici l’explication de l’anthropologue tongan ’Épeli Hau’ofa: "Nous n’aimons pas les maigres, mais ce n’est pas pour autant que nous apprécions vraiment les gros. Ce que nous vénérons, c’est la nourriture. Nous ne pouvons nous empêcher de manger." Jusqu’ici, ces insulaires obèses étaient relativement en bonne santé par rapport à leur poids, mais leur âge d’or a pris fin avec l’arrivée des aliments de piètre qualité en provenance de l’Occident. Depuis, ils souffrent des mêmes maladies de surcharge que les Occidentaux.

Natation pour futures mamans

Le docteur Hajime Murooka, obstétricien japonais, est d’avis que la natation permet aux femmes d’accoucher plus facilement et avec moins de fatigue. L’idée lui en est venue après qu’il eut constaté la facilité avec laquelle les plongeuses accouchaient. Il choisit donc 50 futures mamans qui reçurent trois fois par semaine des cours de natation d’une durée de 45 minutes. Lorsque leur grossesse arriva à terme, la plupart des femmes accouchèrent presque sans aucune douleur.

En France, 36 000 disparitions chaque année

1979 : Le Figaro révèle que "1 536 disparitions ont été signalées à la brigade de protection des mineurs à Paris en 1978. (...) Si l’âge moyen des amateurs de ‘belle’ se situe entre 15 et 17 ans, les services de recherches sont parfois mis en échec durant de longues semaines par de très jeunes enfants. (...) Les fugueurs sont essentiellement originaires de milieux défavorisés. Et la première cause de départ est la mésentente familiale. Viennent ensuite les problèmes scolaires, le besoin d’aventure, et en dernière position les raisons sentimentales. (...) Les jeunes ne sont pas seuls amateurs de fugues: 19 500 personnes majeures (10 500 hommes, 9 000 femmes) ont été signalées disparues en 1977 et la première raison invoquée est la mésentente conjugale". Le nombre des demandes de recherches dans l’intérêt des familles qui viennent aboutir sur la Côte d’Azur n’a cessé de progresser: 3 200 en 1971, 3 400 en 1973, 3 750 en 1975, 4 200 en 1977. Selon Nice-Matin, "sur 39 342 personnes qui ont été signalées disparues en 1976, 16 743 étaient âgées de moins de 18 ans". Là encore, la conclusion de l’article est que si certains mineurs font des fugues pour "voir du pays", "les motivations essentielles sont à rechercher dans le conflit et la rupture avec le milieu familial ou l’environnement social. La grande majorité des jeunes fugitifs qui sont retrouvés sur la Côte d’Azur et présentés au juge des enfants, proviennent de familles perturbées, désunies, laxistes, ou n’ont pas de famille du tout".

La capitale mondiale de l’ail

1979 : C’est Arleux, un petit village du nord de la France, dont 3 000 habitants cultivent l’ail. Selon le maire, la production du village s’est élevée à 900 tonnes d’ail l’an passé, soit suffisamment pour couvrir les besoins des Français et pour exporter le restant. Interrogé sur la meilleure méthode pour ne pas avoir une haleine qui empeste l’ail, le maire a dit qu’on pouvait mâcher du persil après le repas. On peut aussi se rincer la bouche ou mâcher du chewing-gum, mais, s’est-il empressé d’ajouter, les vapeurs d’ail ne proviennent pas de la bouche ni des dents, mais des poumons.

Triste bilan dentaire

1979 : Tous les Anglais, quel que soit leur âge, souffrent d’affections dentaires. Le docteur Sheiham, stomatologue dans le service d’odontologie d’un hôpital londonien, n’hésite pas à employer le mot "épidémie" à ce sujet. Les caries sont si nombreuses, dit-il, "que 97 pour cent des jeunes gens âgés de 15 ans ont un tiers de leurs dents gâtées. C’est encore pire chez l’adulte, qui n’a qu’une dent de saine sur deux". Autre chiffre alarmant, 40 pour cent des adultes portent des prothèses à la suite d’une périodontite. Le médecin dénonce la consommation élevée de sucre, qui était d’environ 2 kilos par personne et par an en 1844 et qui est passée aujourd’hui à près de 60 kilos. Ce praticien a également mis en cause la mauvaise hygiène buccale du public.

L’avance technologique des Africains

1979 : Des anthropologues ont découvert en Tanzanie que les Hayas savaient produire de l’acier au carbone depuis 2 000 ans. La revue Time explique que "cette technique de pointe ne fut redécouverte que 19 siècles plus tard, lorsque le métallurgiste allemand Karl Wilhelm Siemens (...) produisit le premier acier au carbone de haute teneur". Les anthropologues ont découvert que les Hayas avaient abandonné la production d’acier il y a un demi-siècle, lorsque les instruments bon marché venus d’Europe devinrent disponibles. Mais, dans les tribus, les anciens savaient toujours bâtir des fours en boue et en mâchefer, identiques aux 13 fours vieux de 2 000 ans découverts par les chercheurs dans des grottes situées autour du lac Victoria. Cela va "permettre de modifier les idées préconçues des spécialistes autant que du public, disent les savants, de tous ceux pour qui les progrès techniques ne sont pas apparus en Afrique mais uniquement en Europe".

Après les aérosols... les réfrigérateurs

1979 : "Les réfrigérateurs constituent le plus grand danger pour l’homme", estime le professeur Karol, un géophysicien de Leningrad. D’après lui, ce ne sont ni les supersoniques ni les fusées qui mettent en péril la couche d’ozone qui entoure la terre, mais le chlorofluorométhane ou Fréon, gaz utilisé dans l’industrie pour assurer le processus de refroidissement des réfrigérateurs ménagers ainsi que comme propulseur dans les aérosols. Selon l’agence Tass, les savants soviétiques ont découvert une concentration anormale de chlore dans les hautes couches de l’atmosphère. En ce qui concerne les aérosols, l’Organisation météorologique mondiale les considère autrement plus dangereux que le Concorde pour le bouclier d’ozone qui nous protège des rayons ultraviolets du soleil. Certes, la quantité de gaz libérée par chaque pulvérisation d’un aérosol semble minime, mais ce geste est quotidiennement répété des centaines de millions de fois aux quatre coins de la terre. Rappelons à ce propos qu’une nouvelle législation américaine limite depuis un an l’emploi des aérosols.

Les vertus de l’ail

L’ail a la propriété de faire baisser le taux de cholestérol dans le sang, a expliqué le professeur allemand Hans Reuter, de l’université de Cologne. L’ail dissout en effet les amas graisseux dans les vaisseaux sanguins, contribuant par là à combattre les crises cardiaques. Selon La Voix du Nord, "le savant a précisé que les expériences réalisées ‘en éprouvette’ avec des extraits de cette liliacée avaient démontré en outre qu’elle avait des effets bactéricides et qu’elle était efficace contre les Mycoses". Une dépêche de l’United Press rapporte que "les tests ont montré des taux de cholestérol nettement inférieurs par rapport à un groupe témoin chez des volontaires qui mangeaient du beurre contenant 50 grammes d’essence d’ail. (...) Lors d’une autre expérience, les patients mangèrent trois grammes d’ail cru par jour. Quatre semaines plus tard, leur taux de cholestérol avait nettement baissé". Le professeur a néanmoins déploré que la forte odeur de l’ail dissuade bien des gens d’en consommer, ajoutant cette remarque: "Si tout le monde mangeait régulièrement de l’ail, comme dans les pays méditerranéens, personne ne s’en soucierait plus."

Les soucoupes volantes: des essaims d’insectes

1979 : Le quotidien Nice-Matin affirme que "les soucoupes volantes pourraient bien n’être que des essaims d’insectes produisant une décharge électrique en traversant un champ électrique atmosphérique, selon un article publié par deux chercheurs américains dans le numéro de novembre d’‘Optique appliquée’, une revue de la Société américaine d’optique. (...) [Ces chercheurs] affirment, en effet, qu’il existe une relation entre de nombreux cas d’apparitions d’objets volants non identifiés entre 1965 et 1968 dans l’Utah et la présence au même moment dans le ciel de cet État américain d’énormes essaims de papillons du ver de l’épicéa. Ces deux chercheurs ont (...) réalisé plusieurs séries d’expériences au cours desquelles des insectes de cette espèce ont été placés dans un champ électrique. Immédiatement leur présence déclenche une décharge électrique à leur voisinage immédiat, laquelle produit une émission de lumière visible. (...) Les corps des insectes se conduisent (...) dans ces conditions, comme des conducteurs électriques vivants et sont donc susceptibles, dans des situations orageuses ou en cas de pollution atmosphérique à haute altitude, de produire un phénomène de friction déclenchant une décharge d’électrons excitant les particules des molécules de gaz qui émettent alors une lumière visible bleue". Les deux chercheurs ont remarqué qu’un vol de ces insectes traversant un champ électrique "produit une lumière visible jusqu’à 6 m dans un laboratoire légèrement éclairé. Or, les essaims de papillons du ver de l’épicéa peuvent atteindre 100 km de long et 25 de large. La lumière qu’ils peuvent produire dans des conditions particulières peut donc être visible de très loin, ce qui peut laisser croire à l’apparition des fameux OVNI."

Explosion en cours d’opération

1979 : Un Danois âgé de 26 ans a littéralement explosé sur la table d’opération, rapporte le Journal de l’Association des médecins danois. Les chirurgiens avaient employé un bistouri électrique qui perfora la paroi du tube digestif du patient, mettant le feu aux gaz intestinaux. Il s’ensuivit une explosion qui détruisit une partie du gros intestin. Le patient mourut peu de temps après d’une septicémie, malgré plusieurs opérations entreprises pour réparer les lésions causées par l’explosion. L’article concluait en recommandant aux médecins de faire extrêmement attention avec ce type de bistouri.

La première usine à vagues

1979 : Au large des côtes du Japon, une centrale électrique qui a reçu le nom de "Kaimei" ("lumière marine") est entrée dernièrement en service. Il s’agit de la première centrale à vagues du monde. La houle des vagues sert à comprimer de l’air qui actionne ensuite des générateurs à turbines. Une fois toutes les turbines montées, la centrale devrait atteindre une puissance de deux mégawatts. Avec ses 80 mètres de long sur 12 mètres de large, elle ressemble, paraît-il, à un petit pétrolier de 3 000 tonnes.

Les accidents domestiques et les enfants

1979 : "Selon une enquête effectuée à l’hôpital Bretonneau à Paris, auprès de cent parents d’enfants de 1 à 4 ans choisis parmi les consultants, il apparaît que les adultes sont très mal informés des risques encourus par les petits. En effet, 56 % des parents pensent que le fait d’avaler quatre comprimés d’aspirine n’entraînerait pas de troubles ou peu. Or chez un enfant d’un poids inférieur à 15 kg, une telle dose est mortelle sans intervention médicale." Dans l’ordre des accidents, les brûlures viennent en tête avec 500 décès d’enfants par an et 5 000 hospitalisés. Les chutes font chaque année 2 000 morts, dont 20 pour cent d’enfants. Les suffocations par étouffement, strangulation ou asphyxie font 1 200 morts, dont 10 pour cent d’enfants. Viennent ensuite les intoxications et les empoisonnements: 700 morts, dont 10 pour cent d’enfants. 6 000 moins de 14 ans hospitalisés. Les produits pharmaceutiques représentent 63 pour cent des intoxications, les produits d’entretien: 28 pour cent, les intoxications alimentaires: 5 pour cent et les produits de beauté: 4 pour cent. En dernier viennent les électrocutions avec 200 morts, dont 20 pour cent d’enfants.

L’espérance de vie augmente au Japon

1979 : Il y a tout juste 30 ans, l’espérance de vie des Japonais était en moyenne de 50 ans. Aujourd’hui, elle dépasse toutes les longévités enregistrées dans les autres pays, avec une moyenne statistique de 72,69 années chez l’homme et de 77,9 années chez la femme. Même les pays scandinaves arrivent derrière le Japon, avec une espérance de vie pour les hommes de 72,12 années en Suède, et pour les femmes de 77,83 années en Norvège.

Le retour de la petite reine

1979 : Après des années de marasme, le marché de la bicyclette dans les pays industrialisés est en train de dépasser celui de l’automobile. En RFA, les quatre millions de bicyclettes vendues en 1977 excédaient de 1,8 million le nombre des immatriculations de voitures neuves. Aux États-Unis, le marché de la bicyclette a également dépassé celui de l’auto, et les ventes ont doublé en quelques années en Grande-Bretagne. Parmi les causes de ce phénomène, on a invoqué le regain d’intérêt pour l’exercice physique et le fait que le public est conscient des problèmes liés à la pollution de l’environnement dus à l’industrie et à l’automobile. D’après des rapports médicaux, il apparaît que la bicyclette est plus saine que le footing pour quelqu’un qui n’a pas de préparation spéciale. En outre, ce moyen de locomotion est extrêmement bon marché. Un ministre du gouvernement allemand a suggéré de libérer 30 pour cent des routes du pays pour en faire des pistes cyclables.

La montée du psoriasis

1979 : La revue Science et Vie explique que "lorsque trop de globules blancs, du groupe des leucocytes polymorphonucléaires, encombrent le site d’une lésion dans un tissu vivant, celle-ci, loin d’être améliorée par cet afflux de défenseurs, s’en trouve plus mal. C’est le phénomène qui se produit dans le psoriasis, affection de la peau dont on connaît mal l’origine. Alors s’enclenche une réaction en chaîne, comparable à un cercle vicieux: la lésion attire encore plus de globules blancs. Selon trois dermatologues américains, Lazarus, Thonias et Yost Jr., le tissu endommagé libère une substance qui dissocie certaines protéines dans les cellules. Cette substance vient d’être identifiée par ces chercheurs: c’est une enzyme, nommée par eux protéinase chémotactique; elle attire encore plus de globules blancs. Cette enzyme n’est pas spécifique du psoriasis; on la trouve dans tout le corps humain. Si on parvenait à l’inhiber, on pourrait améliorer le psoriasis". À ce propos, la revue rappelle qu’on assiste à une montée mondiale du psoriasis: 3,8 pour cent des Français, 4,77 pour cent des Allemands, 5,40 pour cent des Suisses et même 8,15 pour cent des Islandais en sont atteints.

Que valent les témoignages?

1979 : "Rapportons une expérience pratiquée dans une université américaine. Un professeur (ayant donné préalablement son accord pour être la victime) est attaqué brutalement par un jeune homme sur les marches de l’amphi, bien en vue d’un groupe de 141 étudiants (non prévenus). Juste à ce moment, se trouvait là, ‘fortuitement’, sur les marches aussi, un jeune homme du même âge que l’agresseur qui resta tout à fait étranger à l’agression. Le professeur est dégagé et emmené à l’infirmerie, et les expérimentateurs viennent dans l’heure qui suit procéder à l’interrogatoire des 141 témoins de la scène! ‘Qui a agressé le prof., comment était-il fait, vêtu, etc.?, (Les expérimentateurs avaient choisi des garçons inconnus des étudiants et du professeur pour jouer les rôles de l’agresseur et du jeune homme présent sur les marches.) La description de l’agresseur donnée par les témoignages immédiats était relativement juste dans 25 % des cas! Sept semaines plus tard, on présenta aux témoins un groupe de photographies parmi lesquelles se trouvaient celle de l’agresseur et celle du jeune homme présent sur les marches: 40 % seulement des témoins ont identifié l’agresseur; 25 % ont formellement reconnu comme agresseur le jeune des marches!" Ces faits publiés dans un article de Science et Vie sous la plume du docteur Jacqueline Renaud ne manquent pas d’être troublants, d’autant plus que, toujours selon le même article, "si l’on projette devant une assistance française, pendant une minute cette image [qui représente] une dispute entre un Algérien aux mains nues, et un Européen qui tient un couteau, plus de la moitié des ‘témoins’, quelques heures plus tard, affirmeront que le couteau était dans la main de l’Arabe. Cette expérience psychologique classique a été faite également à plusieurs reprises aux États-Unis avec la même séquence mettant en scène un blanc tenant un couteau et un noir".

Loi mosaïque et cancer du col de l’utérus

1979 : Dans son livre "Essais sur la médecine hébraïque dans le cadre de l’histoire juive", le professeur Henri Baruk, membre de l’Académie nationale de médecine, examine les ordonnances mosaïques et la prophylaxie du cancer du col de l’utérus. Le Quotidien du médecin explique à ce sujet que, "selon la loi mosaïque, une femme ne doit pas avoir de rapports sexuels pendant la période de ses règles, pendant environ sept jours à partir du premier saignement. Il existe aussi une loi des écoulements, interdisant ces rapports dans les jours qui suivent tout écoulement. Des travaux américains et israéliens laissent supposer que ces prescriptions, évitant les traumatismes sur un col congestif, protégeraient les femmes juives pratiquantes. Chez celles-ci, en effet, les cancers du col seraient douze fois moins fréquents. Il semble que la circoncision joue aussi un rôle préventif, mais les données sont beaucoup moins précises à ce sujet".

Escroquerie sur les diamants

1979 : Les diamants d’Afrique du Sud présentent une légère teinte jaune. Plus rares, les pierres franchement jaunes et les brillants à reflets bleutés sont nettement plus coûteux. Les escrocs se sont aperçus qu’en bombardant un diamant avec des neutrons, puis en le chauffant, on obtient cette couleur jaune si prisée, avec un bénéfice financier de 400 pour cent. La revue britannique New Scientist explique que pour démasquer la fraude, les géologues se servent d’un effet secondaire des bombardements aux neutrons qui rend la pierre jaunie artificiellement capable d’absorber une certaine fréquence lumineuse. Mais, entre-temps, on s’est aperçu que cette propriété disparaissait lorsqu’on chauffait le diamant, ce qui ne résout rien pour les laboratoires chargés de dépister les fraudes.

Attention au marteau

1979 : Plus de 30 000 Américains sont amenés chaque année en salle d’urgence dans les hôpitaux pour des blessures occasionnées par un marteau. La cause de blessure la plus fréquente est le coup de marteau sur les doigts, qui entraîne des coupures, des ecchymoses et des fractures. D’autres blessures surviennent quand la tête du marteau se détache du manche ou lorsque le bricoleur reçoit un éclat de métal. Les spécialistes suggèrent de toujours employer un type de marteau qui convient au travail que l’on fait, la table du marteau devant toujours être plus large que la surface de l’objet à frapper. Par exemple, si l’on se sert d’un ciseau de métal de 1,3 cm de large, la table du marteau doit faire au moins 2,5 cm de large.

Des "vrais" jumeaux noir et blanc

1979 : La mère de deux jumeaux s’est présentée devant un tribunal en RFA pour réclamer une pension alimentaire à deux hommes, un Blanc et un Noir, qu’elle rendait responsables de la paternité de ses jumeaux qui, effectivement, appartiennent à deux races différentes. Un généticien qui fait autorité en la matière attesta que les enfants avaient selon toute vraisemblance été engendrés par les deux hommes mis en cause. "Le même ovule a été fécondé par le sperme de deux hommes différents, déclara-t-il, qui avaient eu des rapports sexuels avec cette femme probablement à quelques heures d’intervalle." Mais la femme perdit son procès lorsqu’il fut prouvé qu’elle avait également eu des relations avec pas mal d’autres hommes.

La Norvège interdit la planche à roulettes

1979 : Après avoir examiné les répercussions du phénomène de la planche à roulettes aux États-Unis, une commission de contrôle norvégienne a provisoirement interdit ce jouet pendant plusieurs mois. Ensuite, cette interdiction a été entérinée par une loi. Le ministère de l’Environnement a fait savoir que les bénéfices financiers de cette mode devaient être sacrifiés à la sécurité des enfants. Toute publicité en faveur de la planche à roulettes est même interdite. La commission avait noté qu’en 1977, 28 enfants américains s’étaient tués et 100 000 s’étaient blessés avec ce jouet.

"Le travail au noir en France"

1979 : Sous ce titre, la revue Sélection a publié un encadré suivant lequel "on estime au ministère du Travail que 800 000 Français travaillent ainsi dans une totale illégalité. Ce qui représente non seulement une énorme perte pour le fisc et la Sécurité sociale, mais un détournement d’emplois inacceptable en pleine période de chômage. Le travail au noir est devenu un véritable fléau national. Il fleurit surtout dans certaines branches telles que la réparation automobile, la confection, la petite mécanique, la coiffure, les transports, les activités agricoles et touristiques. (...) Ce sont les métiers du bâtiment qui sont les plus touchés. Une enquête menée en 1977 a montré que, dans trois départements de la banlieue parisienne, le travail exécuté au noir équivalait à celui d’une entreprise de 4 500 personnes. Des études de marchés récentes ont révélé que la moitié de la production de ciment échappe aux professionnels du bâtiment et que 26 % du matériel de plomberie est acheté par des particuliers. (...) Selon la loi de 1972, celui qui travaille au noir ou celui qui emploie un travailleur non déclaré peut se voir condamné à une amende allant de 600 à 10 000 francs [français] et à une peine de prison ferme de deux mois à deux ans".

Bébés à la demande"

1979 : Le quotidien Nice-Matin révèle qu’"un réseau de banques de bébés, pratiquant l’insémination artificielle pour le prix de 50 livres sterling (420 FF), va être mis en place sur toute la Grande-Bretagne par une organisation charitable, le Service-conseil britannique sur la grossesse. Pour donner naissance à un enfant de père inconnu, tout couple aura droit à une visite médicale en clinique suivie de trois mois de traitement pour la femme. Les femmes célibataires et les lesbiennes seront également bienvenues, à la seule condition qu’elles ‘montrent des dispositions de bonne mère’. Parallèlement à cette création de banques de bébés, l’organisation, créée initialement pour pratiquer des avortements, lance un appel aux donateurs de sperme, qu’elle rémunérera à raison de trois livres sterling (25 FF)".

Les titres disparaissent

1979 : Sur l’ordre du Président de la République française lui-même, les titres aristocratiques ne suivent plus les noms de près de 5 000 Français sur les annuaires du téléphone. L’administration des postes et télécommunications a expliqué que cela permettait de gagner de l’espace. Poursuivant le raisonnement dans un souci d’égalitarisme, elle a également supprimé les titres médicaux et ecclésiastiques.

La pollution du Rhin diminue

1979 : Après trente ans d’absence, le saumon a fait sa réapparition dans les eaux du Rhin. Le premier pêcheur à en prendre un n’en croyait pas ses yeux. Il pensait qu’il s’agissait d’un spécimen unique. Mais un autre pêcheur en attrapa un second le lendemain. Il faut dire que le fleuve a acquis la réputation d’être le "plus grand égout d’Europe". Les efforts entrepris pour n’y déverser que des déchets traités commencent à payer, puisque non seulement les saumons refont leur apparition, mais aussi quelques truites.

Des télescopes d’un nouveau genre

1979 : En Union soviétique, un télescope vient d’entrer en service. Le diamètre de son réflecteur est de six mètres, ce qui fait de ce télescope le plus grand du monde. Toutefois, les astronomes pensent qu’il est et demeurera longtemps le seul de son espèce, car les contraintes liées à la gravitation sont telles que dans un modèle encore plus grand, le gain de taille se ferait aux dépens de la précision. On pense pouvoir résoudre le problème en groupant plusieurs télescopes de taille moyenne dont les performances s’additionneraient pour dépasser celles des plus gros appareils uniques. Un modèle de ce genre est en cours d’installation aux États-Unis, sur le mont Hopkins. Il groupe six télescopes qui ont chacun un réflecteur de 183 centimètres. Ces lunettes sont montées suivant le principe d’un barillet sur un revolver, pointant toutes dans la même direction. Si le projet tient ses promesses, on envisage de réaliser d’autres combinaisons qui permettraient d’obtenir des résultats équivalents à ceux que donnerait un télescope dont le miroir aurait 25 mètres de diamètre.

L’hépatite C existe

"Le généraliste" explique qu’"on sait depuis quelques années, qu’il existe des hépatites qui ne sont ni de type A, ni de type B. Une équipe japonaise vient de mettre en évidence un antigène lié au virus qui semble bien être le responsable de ces hépatites à dominante transfusionnelle. Des anticorps contre cet antigène HC ont été mis en évidence dans 30 % des cas d’hépatite non-A et non-B". À ce propos, le mensuel Mutualité rappelle que si "dans certains pays dont la France, le don du sang est gratuit, il n’en va pas de même dans d’autres, ce qui donne lieu à un véritable commerce notamment avec l’Asie et l’Afrique. Des sociétés achètent leur sang à des indigènes pauvres, à raison de deux dollars la prise, et le revendent aux pays riches où le plasma vaut 40 dollars le litre". C’est pourquoi les recherches s’orientent de plus en plus vers les fluorocarbures, émulsions qui peuvent transporter dans l’organisme non seulement l’oxygène, mais aussi les sels minéraux et les métabolites. "Ce substitut du sang présente des avantages énormes, il est universel, peu coûteux, disponible en quantités quasi illimitées, stockable indéfiniment. En plus, il ignore l’incompatibilité entre groupes sanguins.

Le jeu n’en vaut pas la chandelle

Les automobilistes qui s’efforcent de "gagner du temps" en faisant de la vitesse et en prenant d’autres risques ne gagnent finalement pas grand-chose et perdent parfois beaucoup. En RFA, lors d’un test effectué sur 1 600 kilomètres, deux voitures identiques furent équipées d’instruments qui enregistraient chacune des manœuvres du conducteur. Un premier automobiliste reçut l’instruction de rouler à la limite de ses possibilités et de rendre le trajet aussi bref qu’il le pourrait. Le second devait au contraire conduire d’une façon détendue, éviter de prendre le moindre risque et conformer sa vitesse à celle du trafic. Le chauffeur "rapide" ne termina qu’avec 31 minutes d’avance sur l’autre. Il avait donné 1 339 coups de freins, dont quatre fois pour s’arrêter en catastrophe. Quant au conducteur "lent", il n’avait freiné que 652 fois, sans un seul arrêt d’urgence. La voiture qui faisait de la vitesse avait consommé 38 litres de carburant de plus que l’autre et elle montrait plus de signes d’usure et de fatigue sur les garnitures de frein, la suspension, le moteur et la transmission. Quant au chauffeur, il avait soumis son système nerveux à une grande fatigue et il l’avait mis à rude épreuve. L’un des observateurs tira la conclusion suivante: "Ralentir est bénéfique aussi bien pour le véhicule que pour son conducteur. Vous ne risquez tout au plus que de perdre quelques secondes ou quelques minutes." Quand on sait le rôle de la vitesse dans les accidents mortels sur la route, on se rend compte que le désir de "gagner du temps" risque de se payer très cher.

Protégez votre dos

1979 : Un Néo-Zélandais, L. Ring, explique qu’il ne faut pas se servir des muscles du dos, mais de ceux des cuisses, pour lever des objets lourds. Il faut écarter les pieds à peu près de la largeur des épaules, et placer un pied légèrement en avant par rapport à l’autre. Ensuite, au moment de soulever un objet lourd, il faut garder le dos bien droit et plier les genoux. On soulève alors l’objet progressivement, sans à-coups, en se servant des muscles des jambes. Quand on sait combien de personnes se plaignent tous les jours d’avoir "mal aux reins", ce genre de conseils méritent d’être rappelés.

Virtuoses du bistouri

1979 : Dans quelle mesure la transfusion de sang est-elle indispensable à un bon chirurgien? Un rapport de J. Roper, correspondant du Times, éclaire cette question d’un jour nouveau. Au retour de sa visite en Chine populaire, il a écrit: "Les chirurgiens qui faisaient partie de notre délégation ont été très impressionnés par le brio de leurs confrères chinois, véritables virtuoses du bistouri. Ils ont admiré la vitesse et la qualité technique des interventions, particulièrement dans le cas d’un patient porteur d’un ulcère d’estomac et dont l’opération s’accompagna d’un minimum de saignements. "Il semble que l’on puisse généraliser ces observations à tout le corps des chirurgiens chinois. Bien qu’ils soient équipés pour effectuer des transfusions de sang, ils n’ont ni banque de sang, ni service de collecte auprès des donneurs, tant sont minimes leurs besoins en sang."

Une recette originale

En juillet 1978 , 50 personnes ont "dégusté" sans le savoir une soupe aux nouilles chinoises et au cadavre dans un restaurant de Tokyo. Le journal Nord Matin raconte que "la police japonaise a découvert, au cours d’une enquête criminelle, que ce mets peu commun a été servi dans un restaurant tenu par un membre d’une organisation de gangsters". Deux hommes avaient assassiné l’un des chefs de cette organisation criminelle et l’avaient enterré dans une montagne de la région d’Osaka. "Afin d’empêcher l’identification du cadavre, les deux hommes lui coupèrent les mains et les remirent au gérant du restaurant avec l’ordre d’en ‘faire une soupe’."

Un bactéricide puissant

1979 : Une minuscule créature marine élimine les bactéries plus vite qu’aucun animal connu à ce jour. Ce crustacé, une variété de limnorie, synthétise une substance toxique pour tous les micro-organismes qu’il rencontre dans le bois dont il se nourrit. On pensait jusqu’ici que tous les animaux avaient des bactéries dans leurs intestins. Or, ce n’est pas le cas de celui-là. Les hommes de science envisagent, à partir de cette découverte, la synthèse d’un bactéricide puissant.

L’avortement devient légal en Israël

1979 : Le décret d’application de la loi sur l’avortement votée en 1977 par le Parlement israélien a été publié. Désormais, l’avortement sera légal pour toute jeune fille de moins de seize ans et pour toute femme qui aura dépassé la quarantaine, à condition que la grossesse soit le fruit d’un rapport sexuel en dehors du mariage, ou que l’enfant risque de naître handicapé, ou bien que la grossesse mette en danger la santé physique ou mentale de la mère, ou encore si la naissance plongerait la famille dans une situation matérielle précaire. Les Juifs traditionalistes se sont violemment opposés à cette loi, en invoquant que, selon la loi juive, l’avortement est un homicide et qu’il n’est justifié que dans le cas où il faut choisir entre la vie de la mère et celle de l’enfant. Toute théorie mise à part, la nouvelle loi ne fait que légaliser une pratique qui a cours depuis longtemps en Israël. D’après une enquête, 46,7 pour cent des Israéliennes âgées de 40 ans se sont fait avorter au moins une fois.

La ville la plus bruyante

1979 : C’est Hong-kong, où le niveau de bruit moyen entre 6 heures du matin et minuit est égal à celui que produit un avion à réaction volant à une centaine de mètres d’altitude. Un chercheur de l’université de Hong-kong a démontré qu’avec 76 décibels dans les quartiers d’habitation, cette ville est la plus bruyante du monde. À titre de comparaison, le niveau de bruit moyen est de 66 décibels à New York (mais de 75 db dans les quartiers d’affaires de Manhattan), de 62 décibels à Londres, 63 à Düsseldorf et 57 à Tokyo. Rappelons qu’une augmentation de 3 décibels correspond à un niveau de bruit deux fois plus élevé.

Choisissez bien vos verres teintés

1979 : Que vous alliez à la montagne cet hiver ou bien à la mer l’été prochain, sachez que la couleur de vos verres teintés joue un rôle très important dans la protection de vos yeux, puisque des lunettes de soleil doivent filtrer aussi bien les rayons infrarouges que les ultraviolets. Sous ce rapport, la plus grande efficacité revient à la couleur grise, suivie de près par le brun et le vert. Par contre, il n’est pas prudent de choisir des verres bleus ou violets, car la revue Science Digest dit que "le bleu et le violet risquent de vous exposer à plus de radiations ultraviolettes que si vous ne portiez pas de verres du tout. En effet, comme tous les verres sombres, ces verres teintés obligent la pupille à se dilater, et, après avoir diminué la défense naturelle de vos yeux contre l’éclat du soleil, ces couleurs bleue et violette vous font du tort, car elles n’arrêtent pas les rayons ultraviolets".

Des chèvres contre les incendies de forêt

1979 : Dans la forêt domaniale de San Diego (Californie), on a utilisé les services de 800 chèvres pour lutter contre les incendies. La méthode a été jugée efficace et économique. Au cours d’un essai de deux ans sous la supervision du service des Eaux et Forêts, on a mené les chèvres brouter la broussaille dans les pare-feu (espaces dégarnis de végétation pour empêcher la progression des incendies), de façon à éliminer toute la végétation inflammable. Actuellement, le troupeau a été porté à 2 500 chèvres, et on prévoit d’en utiliser jusqu’à 35 000 pour s’occuper de 60 autres pare-feu. La seule précaution à prendre est de poser une clôture autour des pare-feu, si l’on ne veut pas que la voracité des chèvres les pousse à dégarnir également la forêt.

Une amibe mortelle

1979 : Une amibe, connue sous le nom scientifique de Naegleria fowleri, déconcerte les savants. Généralement inoffensif, ce micro-organisme a néanmoins tué plusieurs nageurs en infestant leurs cellules cérébrales. Cette amibe qui résiste aux antibiotiques vit en eau fraîche, aussi bien dans les endroits pollués que là où l’eau est propre. Bien que des millions de gens se baignent dans des eaux où grouille cet organisme, il n’y a eu que 123 cas d’infection dans le monde entier, malheureusement tous mortels sauf trois. Comme cette amibe pénètre par le nez et suit le trajet du nerf olfactif jusqu’au cerveau, un chercheur recommande aux nageurs d’utiliser une pince nasale, ou bien de se moucher lorsqu’ils ont fini de nager.

Le mariage — pas mauvais pour la santé

1979 : Quand on examine diverses causes de décès (les crises cardiaques, par exemple), on s’aperçoit que le taux de mortalité est plus faible chez les hommes mariés que chez les célibataires. Des recherches poursuivies dans une université canadienne de l’Ontario semblent confirmer ces résultats dans le domaine de l’ulcère d’estomac, qui fait moins de victimes, toutes proportions gardées, chez les hommes mariés que chez les personnes seules. La revue New Scientist ajoute malicieusement que "tout se passe comme si le mariage ne faisait pas de mal à la santé".

Les confiseries — une maladie professionnelle

1979 : Huit employés d’une confiserie japonaise ont rempli une demande pour faire passer leurs caries dentaires dans la catégorie des maladies professionnelles. Selon eux, ces caries provenaient de ce que leur emploi les obligeait à goûter des échantillons de bonbons. Les services de l’Inspection du travail de Sapporo, en accord avec le ministère du travail, le Bureau de la législation du travail de Hokkaïdo et le Service d’ontologie de l’université de Hokkaïdo ont jugé que la requête était fondée. Désormais les assurances couvriront ce genre de soins dentaires.

Les ordures converties en électricité

1979 : La municipalité de Munich tire 12 pour cent de son électricité de la combustion des ordures, ce qui produit assez de vapeur pour faire tourner plusieurs turbines électriques. À Paris, plusieurs usines de traitement utilisent environ 1,7 million de tonnes d’ordures par an pour produire de l’électricité ou pour le chauffage urbain, et économisent ainsi 480 000 barils de pétrole par an. La plus grande brûlerie d’ordures du monde se trouve à Rotterdam. Elle consomme 3 200 tonnes de déchets par jour et produit 55 mégawatts d’électricité. Des 262 usines semblables qui se trouvent dans le monde, les trois quarts sont en Europe de l’Ouest, et la plupart des autres au Japon.

Erreur de datation du Grand Canyon

1979 : Grand Canyon Jusqu’à présent, on estimait à 10 millions d’années l’âge du Grand Canyon, en Arizona. Ce chiffre provenait d’une datation par la méthode du potassium-argon. Aujourd’hui, les savants déclarent que cet âge est faux et que la région a moins de 6 millions d’années, soit une erreur de 4 millions d’années. Un savant a dit: "Ça nous embarrasse beaucoup." Toutefois, la nouvelle datation est également sujette à caution, quand on sait que la méthode du potassium-argon présente des variations importantes, et que les hypothèses sur lesquelles elle repose sont peut-être erronées.

Une curieuse "maladie de la pierre

1979 : Au Brésil, on a découvert des rubellites (variété rouge de tourmaline) d’une taille peu ordinaire. Après en avoir admiré et la taille et la perfection, un expert joaillier a eu besoin de soins médicaux. Un autre spécialiste français éclata en sanglots. Il faut dire qu’à elles seules, trois des pierres pesaient un total de 300 000 carats. À 100 dollars le carat au prix de gros sur le marché international, ces pierres valent donc 30 millions de dollars. La mine, située dans l’État de Minas Gerais, est fermée au public et aux journalistes, et gardée par des sentinelles en armes qui n’autorisent l’entrée qu’aux gros clients.

Ne prenez pas les enfants sur les genoux

1979 : Une enquête de la sécurité routière a montré que la position la plus dangereuse pour un enfant dans une voiture est d’être assis sur les genoux d’un adulte. Dans une collision frontale, l’enfant et l’adulte sont projetés en avant, et l’enfant se trouve coincé entre la personne qui le tient et l’habitacle de la voiture, en particulier contre le pare-brise, le tableau de bord, les portes ou le sol. Lors d’un accident, un enfant de 14 mois qui voyageait à l’arrière, assis sur les genoux d’un passager, s’est retrouvé le visage contre terre, l’adulte sur lui. L’enfant est mort de lésions au cerveau, et il présentait également de nombreuses fractures ainsi que des coupures provenant du fait que l’adulte l’avait écrasé contre le dossier de la banquette avant. Dans le même accident, un jeune passager de 9 ans sortit indemne. Mais il était assis à côté d’un adulte, et il portait une ceinture de sécurité.

Réhabilitation de l’oie

1979 : Des planteurs de coton californiens ont découvert que les oies font un meilleur travail que les machines pour ce qui est d’éliminer les mauvaises herbes. Il s’agit en fait d’une variété d’oie qui est facile à élever, travailleuse, et dont les excréments fournissent un engrais très riche. Cette oie a un appétit vorace, mais qui ne se manifeste que pour l’herbe, jamais pour le coton. Elle est capable de nettoyer tout un champ de ses mauvaises herbes. Quand elle a fini de manger les brins d’herbe, elle fouille le sol de son bec et se régale des racines de la mauvaise herbe, sans toucher aux racines du cotonnier. Les planteurs ont fait le calcul qu’à travail égal, une oie leur revient à 3,6 dollars par hectare, contre plus de 30 dollars pour des ouvriers agricoles. On commence également à utiliser ces volatiles pour protéger les cultures d’arbres fruitiers. Il n’y a que pour tondre les pelouses que les oies ne font pas l’affaire, parce qu’elles aiment autant le gazon que les mauvaises herbes.

Un signe des temps

1979 : Dans sa rubrique des nouvelles insolites, Nice-Matin rapporte que selon M me Ulla Jacobson, professeur de droit à Stockholm, les enfants devraient avoir le droit de divorcer de leurs parents. En effet, "M me Jacobson, au cours de la 28 e réunion des juristes nordiques, à Copenhague (...), a estimé qu’un enfant doit pouvoir juridiquement demander le divorce de ses parents, s’il ne s’entend plus avec eux, de la même façon que deux époux se séparent. Cette démarche, a-t-elle déclaré, devrait être ‘toute naturelle’, s’il existe, par exemple, un fossé politique ou religieux entre l’enfant et ses parents. Interrogée sur le problème de la garde et de la tutelle qui se poserait après un tel ‘divorce’, M me Jacobson a suggéré que l’enfant puisse choisir de nouveaux ‘parents’, ou que l’État, dans certains cas, prenne la puissance paternelle".

Que faire contre les rides?

1979 : Un dermatologue, professeur à la clinique de San Antonio (États-Unis), affirme que toutes les crèmes, masques aux hormones, exercices de gymnastique faciale et traitements à la vapeur s’avèrent à peu près inefficaces contre les rides. Pour le docteur Limmer, les cosmétiques peuvent masquer les imperfections et le vieillissement de la peau, mettre en valeur les traits, mais pas empêcher les rides d’apparaître et le visage de se faner. Il est d’avis que toutes les peaux se trouvent bien d’un nettoyage biquotidien au savon doux et qu’il suffit d’hydrater la peau avec de l’huile pure ou de l’huile pour bébé.

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×