1981 infos

Les Soviétiques s’intéressent au sang artificiel

L’agence Tass a annoncé que les savants soviétiques avaient mis au point un nouveau succédané du sang expérimenté avec succès sur des animaux de laboratoire. Ce “sang artificiel”, à base de fluor peut remplacer le sang dans des situations extrêmes: traumatismes, interventions chirurgicales importantes et certaines maladies des organes internes.Quant au Fluosol-DA, expérimenté aux États-Unis, l’administration américaine en a refusé la commercialisation et n’en autorise l’emploi que pour des cas individuels. Les recherches s’orientent principalement, non vers la clinique humaine, mais vers l’utilisation de ces substituts pour perfuser les organes isolés avant leur transplantation. Ces composés pourraient également être utiles dans certaines situations particulières, telles que le lavage du système circulatoire, en cas d’empoisonnement, par exemple.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site