1985 infos

Bilan des catastrophes naturelles

Selon le New York Times, “on assiste, depuis quelques années, à une augmentation des pertes en vies humaines dues aux catastrophes naturelles: inondations, sécheresses, tremblements de terre, ouragans ou éruptions volcaniques”. Une étude réalisée pour la Croix-Rouge suédoise a montré que le nombre de catastrophes a augmenté de 50 pour cent entre les années 60 et les années 70. Dans le même temps, le nombre des morts a été multiplié par cinq, pour atteindre le chiffre moyen de 114 000 par an. Les causes principales de cette aggravation sont une mauvaise utilisation des sols qui a réduit “l’adaptabilité des terrains à des conditions climatiques extrêmes” et la pauvreté qui pousse “de plus en plus de personnes à s’agglutiner dans des zones exposées au danger”. La rapide croissance démographique dans certaines régions du globe n’a fait qu’accentuer ces deux problèmes.

Le Times poursuit: “Au cours des années 70, ces catastrophes ont apporté des bouleversements tragiques, entre autres sur le plan matériel, dans la vie d’environ 44 millions de personnes en moyenne par an.” Les experts pensent qu’on pourrait réduire ce bilan par des mesures préventives adéquates, mais qu’on n’accorde pas à celles-ci la priorité nécessaire. Selon un spécialiste, “l’année 1983 venait au premier rang” pour ce qui était des inondations et de la sécheresse.

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site