1992 : 153 Coups d'oeil

Pillage des églises

1992 : “Lieux d’asile pour les hors-la-loi au Moyen Âge, les églises de Grande-Bretagne connaissent un regain de popularité auprès de la confrérie du crime”, écrit The Economist. À cette différence que les hors-la-loi d’hier sont aujourd’hui des cambrioleurs, des pyromanes et des vandales qui s’en prennent de plus en plus aux édifices eux-mêmes. Rien qu’en 1990, le coût des vols et des dommages dont a été victime l’Église anglicane s’est élevé à quelque 4,5 millions de livres sterling (45 millions de francs français). Selon The Economist, on a surtout affaire à “des bandes de professionnels qui volent des antiquités pour honorer des commandes. Une bonne partie du butin part à l’étranger, où il est plus difficile à retrouver et plus facile d’en justifier la provenance”. Comme l’argent a été mis en lieu sûr, les voleurs font main basse sur les tuyaux d’orgue, les troncs, les supports de cercueils, les vitraux, et même des portes complètes. Les plus audacieux vont jusqu’à se déguiser et à commettre leurs larcins “sous le nez des fidèles”. Désormais, la plupart des églises restent fermées une partie de la journée et sont surveillées lorsque les portes sont ouvertes. Les églises les plus touchées “ont vitré leur entrée, si bien que le seul acte de dévotion auquel peuvent se livrer les visiteurs est de s’agenouiller sous le porche en direction de l’autel”. Paraphrasant le texte de Révélation 3:2, une brochure de la police déclare: “Soyez vigilants et affermissez les choses qui restent.”

Du danger de la détention d’armes

1992 : “Les gens ordinaires se sentent pleins de courage quand ils ont une arme à feu sur eux. Ils se croient en sécurité, mais ils prennent aussi un grand risque: celui de se transformer en meurtriers”, a fait remarquer Nelson Silveira Guimarães, un responsable de la police de São Paulo (Brésil), à propos des nombreux habitants de la ville qui portent une arme pour se protéger. “La grande majorité sont tout bonnement incapables d’assumer le port d’une arme, ajoute l’inspecteur Robinson do Prado. Ils ne maîtrisent pas suffisamment leurs émotions en cas de situations critiques.” Un rien suffit pour perdre son sang-froid, fait observer le Jornal da Tarde. “Une provocation, une dispute, un geste malheureux, et n’importe qui peut, de victime, devenir meurtrier.”Cela est particulièrement vrai des enfants. “Parce qu’on peut se procurer très facilement des armes partout aux [États-Unis], un nombre sans précédent d’affrontements se terminent avec des morts, a-t-on pu lire dans U.S.News & World Report. Les raisons sont évidentes. Si les jeunes sont insensibles à la violence comme jamais auparavant, c’est parce qu’ils vivent dans un monde hérissé d’armes où ils sont nourris d’images de Rambos qui tuent tout ce qui bouge.”

Prévention du paludisme

1992 : Une mesure préventive très simple pourrait réduire considérablement la mortalité due au paludisme. Au terme d’une étude réalisée récemment dans 73 villages de Gambie, en Afrique occidentale, il apparaît que là où l’on protège les lits avec une moustiquaire imprégnée d’insecticide, le paludisme tue 70 % d’enfants de moins qu’ailleurs. Étant donné que le moustique vecteur de la maladie pique surtout la nuit, la moustiquaire protège les gens au moment où ils sont le plus vulnérables, pendant leur sommeil. La protection s’en trouve encore augmentée quand la moustiquaire est traitée à la permethrine, et ce même si elle présente de légers accrocs. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le paludisme tue pas moins de deux millions de personnes chaque année, dont environ un quart d’enfants.

Greffes et hépatite

1992 : Maladie du foie parfois mortelle, l’hépatite C vient d’être ajoutée à la longue liste des affections transmissibles par voie de greffe. Elle figure aux côtés d’autres formes d’hépatites, du SIDA et de l’affection à cytomégalovirus. Les dernières découvertes, publiées dans le New England Journal of Medicine, expliqueraient pourquoi on observe tant de maladies graves du foie à la suite des transplantations. Une étude portant sur 29 patients ayant reçu des organes de personnes porteuses du virus de l’hépatite C a révélé que 14 avaient contracté la maladie, 6 en étant décédés. De l’avis des chercheurs, d’une façon générale, les médecins ne devraient pas autoriser les porteurs du virus à faire don de leurs organes.

Fleuve artificiel en Libye

1992 : “Les chameaux qui empruntent l’ancienne route caravanière reliant les oasis de l’ouest de la Libye à la ville côtière de Benghazi ont un nouveau point de repère, signale la revue New Scientist. Sur plus de 1 000 kilomètres, ils suivent une conduite d’eau assez grosse pour permettre à une voiture de rouler à l’intérieur.” Au cours des sept dernières années, ce fleuve artificiel presque aussi long que le Rhin a constitué le plus gros chantier civil de la planète. Le débit de cet aqueduc est de deux millions de mètres cubes par jour. L’eau, tirée de puits creusés à Sirte, à l’intérieur du pays, est destinée à des fermes côtières dont les réserves d’eau souterraines sont épuisées. Quatre tranches de travaux restent à réaliser pour achever ce réseau géant de distribution d’eau en Libye. L’extraction de cette eau du sous-sol saharien et son transport coûtent extrêmement cher. En certains endroits, l’eau doit être pompée pour franchir des collines de plus de 100 mètres de haut. Les ingénieurs redoutent l’assèchement des puits dans les 50 ans. Le spécialiste Tony Allen a qualifié ce projet de “fantaisie nationale”. “C’est de la folie, a-t-il ajouté, d’utiliser à des fins agricoles cette eau qu’on ne pourra jamais remplacer.”

Plus de rats que d’habitants

1992 : Le Jornal da Tarde signale que, selon des chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, il y a environ 70 millions de rats à São Paulo, soit plusieurs rats par habitant. De ce fait, lorsque survient une inondation, des maladies comme la leptospirose, transmise par l’urine de rat, sont courantes. “Si la lutte contre les rats n’était qu’une question de poison, leur élimination ne poserait aucun problème”, dit Minekazu Matsuo, responsable de la lutte contre les rongeurs et les animaux porteurs de maladies à São Paulo. Malheureusement, lorsqu’il y a abondance de nourriture et d’eau, le poison est inefficace, car les rats n’y touchent pas. Pour en finir avec les rats, explique M. Matsuo, il faut absolument éliminer les ordures dont ils se nourrissent.

La pauvreté aux États-Unis

1992 : Le Bureau américain du recensement a fait savoir que presque 34 millions d’Américains vivent actuellement dans l’indigence. C’est la première fois en sept ans que le taux de pauvreté augmente aux États-Unis, passant de 12,8 % de la population en 1989 à 13,5 % en 1990. Le seuil de pauvreté défini pour 1990 était de 13 359 dollars pour une famille de deux enfants. Les deux tiers des personnes que leurs revenus plaçaient au-dessous de cette barre étaient des Blancs, mais les Noirs (32 %) constituaient le groupe racial ou ethnique présentant le plus fort taux de pauvreté. Pour ce qui est des enfants, un sur cinq vit au-dessous du seuil de pauvreté.

SIDA et allaitement

1992 : Le taux de transmission du SIDA par allaitement serait beaucoup plus élevé qu’on ne le pensait jusqu’alors. C’est ce qu’affirment des chercheurs dans un article publié dans le New England Journal of Medicine, appuyant leur conclusion sur une étude réalisée à Kigali, capitale du Rwanda (Afrique centrale). Bien que les risques d’infection soient de 50 %, on continue à recommander l’allaitement dans cette région, car les risques de mortalité infantile due à l’utilisation d’eau contaminée pour la préparation des biberons sont bien plus élevés encore. Toutes les femmes infectées ne transmettent pas le virus par l’intermédiaire de leur lait, et si le taux de transmission enregistré est aussi élevé, c’est peut-être parce que les femmes sur lesquelles a été réalisée l’étude n’ont été déclarées séropositives que trois mois ou plus après l’accouchement. Or, c’est juste après l’infection que les virus sont les plus nombreux dans l’organisme.

L’homme des glaces — Recherches fiévreuses

1992 : En septembre dernier, sur un glacier proche de la frontière austro-italienne, deux randonneurs allemands ont eu la surprise de découvrir un corps congelé. Il s’agirait de l’homme “préhistorique” le mieux conservé jamais trouvé en Europe. Baptisé “l’homme du Similaun” (d’après le nom du glacier), le cadavre, “soumis à des analyses minutieuses, commence à livrer ses secrets”, explique la Süddeutsche Zeitung. Ont été retrouvés avec l’homme des glaces ses vêtements, des armes de chasse et une sorte de sac à dos en écorce, autant d’objets qui font dire aux savants que l’individu en question aurait vécu il y a environ 4 000 ans. Les habits et l’équipement sont beaucoup moins primitifs que de nombreux spécialistes l’auraient jamais imaginé.

Choléra en Afrique

1992 : Le nombre des cas de choléra recensés en Afrique durant les sept premiers mois de 1991 représente près du double du total pour 1990, lit-on dans le quotidien nigérian Daily Times. Citant un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, le journal ajoute que l’épidémie touche aujourd’hui 20 pays africains, dont certains avaient toujours été épargnés jusqu’ici. Depuis janvier 1991, 48 860 cas ont été signalés, dont 3 736 décès. Voilà quelque temps déjà que l’Amérique du Sud est, elle aussi, durement frappée par le choléra.

Alligators aux dents longues

1992 : Le gouverneur de l’Amazone a sollicité auprès de l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources renouvelables l’autorisation de chasser l’alligator. Pourquoi cela? Selon la revue Veja, ‘les alligators, trop nombreux, perturbent la vie des humains. Ainsi, à Nhamundá, la proportion est de 200 alligators par habitant, si bien que, dans la lutte pour la nourriture, l’homme n’est pas toujours vainqueur’. Les reptiles ne dévorent pas seulement les poissons avant l’arrivée des pêcheurs, explique Veja, mais ils s’en prennent aussi aux poulets et aux cochons. Et le gouverneur d’affirmer: “L’homme a le droit de tuer l’alligator quand il lui prend sa nourriture.”

Sang contaminé

1992 : Veja signale encore que le juge José Eduardo Carreira Alvim a condamné le gouvernement fédéral du Brésil et l’État de Rio de Janeiro à verser des dommages et intérêts à la famille de Francisco Mário de Souza, un musicien qui avait contracté le SIDA à la suite d’une transfusion sanguine. Le malade, un hémophile, est mort en 1988. Le gouverneur Leonel Brizola a fait savoir que son État se soumettrait à la décision. “À la place du juge, dit-il, j’aurais prononcé la même sentence.” Le gouvernement fédéral, quant à lui, a l’intention d’interjeter appel. La décision finale risque d’avoir des répercussions importantes puisque, précise Veja, seulement “70 % du sang recueilli dans les 3 600 banques du pays est analysé”.

Mère courage

1992 : Dans une réserve du Botswana, Jill Oliver, ses deux fils et un jeune ami avaient entrepris de gravir une colline pour voir un nid d’aigle de Verreaux. Arrivés à mi-parcours, explique la revue animalière Custos, ils ont entendu un grognement menaçant qui venait de derrière un buisson. Instinctivement, ils se sont mis à courir. Jill s’est soudain rappelé avoir lu qu’une telle réaction est dangereuse. “J’ai fait volte-face, dit-elle, pour me retrouver devant une énorme lionne qui, heureusement, s’est arrêtée brusquement à cinq mètres de moi.” Sans se départir de son courage, Jill a ordonné à haute voix aux trois garçons derrière elle de ne pas bouger. “J’étais terrifiée, raconte-t-elle, mais je savais que je devais absolument regarder la lionne droit dans les yeux; sans quoi elle aurait pu attaquer.” Au bout de deux minutes, le félin a commencé à battre en retraite. Les yeux toujours fixés sur l’animal, Jill a reculé à son tour. Soudain, la lionne s’est retournée et a pris la fuite. Pour terminer, Jill donne ce sage conseil: “Ne vous croyez jamais à l’abri dans le bush, et faites-vous toujours accompagner par quelqu’un d’expérimenté.”

New York s’enfonce dans le crime

1992 : En 1990, pour la deuxième année consécutive, New York est arrivée en tête des 25 villes américaines les plus touchées par le vol. Selon le rapport annuel du FBI, la police new-yorkaise a enregistré en 1990 un chiffre record de 100 280 vols; un habitant sur 73 a donc été victime d’une agression ou d’un vol. Viennent ensuite Chicago, Baltimore, Detroit, La Nouvelle-Orléans, Washington, Dallas, Boston et Los Angeles. Toutes ces villes dépassent la moyenne, établie sur les 25 métropoles, de 9,7 vols pour 1 000 habitants. Pour ce qui est des meurtres, malgré un chiffre sans précédent de 2262 homicides, New York se classe en dixième position seulement, avec 30,9 meurtres pour 100 000 habitants. La palme revient à la capitale, Washington, avec 77,8 meurtres pour 100 000 habitants. Le même rapport signale l’utilisation d’armes à feu dans 3 homicides sur 5.
 

Quartier de prostitution

1992 : Vila Mimosa passe pour le plus célèbre et le plus ancien quartier de prostitution de Rio de Janeiro. Selon le journal argentin Clarín, ces deux blocs regroupent plus de 400 prostituées. Pour leur divertissement et leur instruction, une nouvelle station de radio est née, qui diffuse exclusivement à leur intention des journaux d’information, des interviews, de la musique et des messages publicitaires. “La plupart des animatrices sont elles-mêmes des prostituées”, signale Clarín. La progression du SIDA est une cause de grande inquiétude dans la “profession”. Toujours selon Clarín, le Brésil compte plus de 17 000 sidéens, auxquels s’ajoutent 350 000 à 450 000 séropositifs.

Haro sur la télévision

1992 : Devant les difficultés croissantes que la lecture pose aux jeunes, la télévision est de nouveau montrée du doigt. Les résultats des épreuves orales dans les lycées américains témoignent d’une nouvelle baisse du niveau en 1991. “Plus on regarde la télévision, moins on sait lire”, déclare William Honig, responsable de l’enseignement public en Californie. Michael Fitzmaurice, de l’Association américaine de télédiffusion, prend pour sa part la défense du petit écran. “La seule chose dont on est sûr, dit-il, c’est que le plus grand gage de réussite scolaire est le temps passé par les parents à faire la lecture à leurs enfants. Même si l’on jetait les postes de télévision, les résultats scolaires ne s’en trouveraient pas améliorés.”

Problèmes de dos

1992 : “Un Allemand sur trois souffre constamment du dos”, lit-on dans le quotidien Schweinfurter Tagblatt. Selon Gebhard Glück, ministre bavarois des services sociaux, les absences dues au mal de dos représentent une perte annuelle de 75 millions de jours ouvrables. Les adultes et les personnes âgées ne sont pas les seuls concernés: 11 % des moins de 18 ans à avoir consulté un médecin ont des problèmes de colonne vertébrale. Les principaux facteurs à incriminer? Une position incorrecte pour soulever des charges; un mauvais maintien; une posture traumatisante en position assise; des sollicitations physiques trop importantes lors des activités sportives ou récréatives.

Pollution des côtes en Asie

1992 : L’Asie et le Pacifique s’inquiètent de plus en plus de la pollution de leurs eaux côtières, rapporte la revue Asiaweek. Charles Birkeland, biologiste marin à l’université de Guam, explique que, depuis le milieu des années 70, de plus en plus de personnes sont hospitalisées ou meurent pour avoir consommé des fruits de mer empoisonnés. Les mollusques seraient contaminés par l’ingestion d’organismes eux-mêmes saturés de polluants. L’origine de ces polluants? Selon Asiaweek, de lourdes présomptions pèsent sur les eaux de ruissellement riches en éléments nutritifs qui s’écoulent dans la mer lorsqu’on abat les forêts tropicales.
 

Casse-tête pour les spirites

1992 : Au Brésil, treize spirites se disputent actuellement la succession de Zé Arigó, un médium mort en 1971 qui disait parler au nom d’un esprit appelé ‘Docteur Fritz’. Cette situation pose un problème au 6,9 millions de spirites que compte le pays, fait observer Veja. Le président de la Fédération spirite de São Paulo aurait déclaré: “En théorie, il est possible qu’un esprit se réincarne en plus d’une personne. Mais nous commençons à croire qu’il y a trop de ‘Docteurs Fritz’.” Veja ajoute toutefois ceci: “Le spiritisme est un mouvement décentralisé, sans hiérarchie rigide, sans autorité qui puisse établir en qui habite ou non ‘Docteur Fritz’.” Ceux qui se tournent vers la Bible ne se posent même pas ce genre de questions. En effet, elle condamne toute forme de spiritisme. — Deutéronome 18:10-12.

Mauvaises nouvelles à la chaîne

1992 : “Mauvaise nouvelle pour les téléspectateurs brésiliens: il y a de plus en plus de mauvaises nouvelles aux journaux télévisés”, a écrit O Estado de S. Paulo après que 15 journalistes eurent passé 10 jours à regarder tous les journaux télévisés. Seulement 18 % de toutes les nouvelles ont été qualifiées de bonnes. “Un marathon de 95 heures de drames”, a commenté le directeur de l’institut qui a réalisé l’enquête. Les nouvelles touchant à l’économie et à l’environnement ont été considérées comme les plus sinistres. Les rares sujets qui émergeaient de la grisaille étaient ceux consacrés au sport et aux divertissements. D’après un psychanalyste, montrer la violence et la tragédie dans de telles proportions lors des actualités télévisées risque fort de modifier le comportement des téléspectateurs, certains pouvant devenir insensibles au malheur d’autrui.

“Illettrés” sur le plan moral

1992 : Les enseignants s’accordent à dire que la société moderne produit de plus en plus d’enfants “illettrés” sur le plan moral. “Gravir rapidement les échelons, dominer, devancer les autres sur le fil”, voilà, selon Burle Summers, président de l’Association de l’Ontario pour l’enseignement de la morale, les valeurs auxquelles on apprend aux enfants à accorder de l’importance. Et d’ajouter: “Rendre service, respecter les autres, prendre soin d’eux, n’est pas jugé important.”

Le glas des cloches?

1992 : Certains habitants des quartiers ouest de Toronto trouvent que “les cloches des églises sonnent trop souvent et trop fort”, signale le Toronto Star. Protestant contre cette “pollution sonore”, ils ont adressé une pétition à la municipalité. Les services compétents de la mairie ont suggéré que les églises incriminées fassent donner les cloches pendant une minute deux fois par jour en semaine et trois fois le dimanche — mais de toute façon jamais avant 9 heures. Les cloches pourraient également sonner à l’occasion des mariages, des services funèbres et des offices du soir au moment du carême. Ces sonneries servent à convoquer les paroissiens pour la prière et les offices, mais les habitants des quartiers concernés estiment que les réveille-matin permettent d’obtenir le même résultat sans réveiller ni déranger tout le voisinage.

Mort subite du nourrisson: une question de position ?

1992 : Chaque année, la mort subite du nourrisson fait des milliers de victimes dans le monde. Bien qu’elle soit l’une des principales causes de mortalité chez les enfants âgés de quelques mois, on n’en connaît toujours pas la cause. Selon l’International Herald Tribune, des spécialistes du monde entier se sont rencontrés récemment en Australie pour parler de la question. “Ne laissez pas les bébés dormir sur le ventre”, tel est le conseil qu’ils ont donné aux parents. Les recherches semblent indiquer que le risque de mort subite est au moins trois fois plus élevé pour les enfants couchés sur le ventre que pour ceux dormant sur le dos ou sur le côté. De l’avis des médecins, si les parents étaient informés des risques, des milliers de vies pourraient être épargnées.

Blasphèmes à la mode

1992 : Un ecclésiastique australien a dénoncé avec vigueur la généralisation et l’apparente banalisation des expressions blasphématoires. Particulièrement préoccupé par les conséquences de ce phénomène sur les jeunes, il a appelé de ses vœux une campagne visant à l’élimination des blasphèmes dans le langage moderne. Dans le Courier-Mail de Brisbane il dit: “Des expressions comme ‘Bon Dieu!’ ‘Oh Dieu!’ ‘Par Dieu!’ (...) sont de plus en plus employées comme jurons, et non plus comme des termes de respect. C’est tout à fait évident dans les romans, au théâtre, au cinéma, à la télévision, à la radio et dans la presse. Tant que nous tolérerons cette irrévérence, il ne faudra pas nous attendre à ce que les jeunes éprouvent un respect sincère pour Dieu et le Christ.” Il a ajouté avoir constaté que l’emploi des blasphèmes s’était répandu peu à peu au fil des années, ces expressions étant désormais considérées par beaucoup comme une forme acceptable de jurons.

Empoisonnement aux pesticides

1992 : Chaque année, révèle la revue New African, environ 25 millions de personnes sont victimes d’intoxications aux pesticides dans les pays en développement. Sur ce nombre, 20 000 meurent. Les industries chimiques se débarrassent de dangereux pesticides en les envoyant dans les pays économiquement défavorisés, et ce pour de bonnes raisons: d’une part les paysans ne sont pas conscients de leur caractère dangereux, et d’autre part les autorités gouvernementales sont incapables de filtrer efficacement les importations. New African signale qu’une compagnie chimique suisse a récemment reconnu avoir vendu à la Tanzanie 450 000 litres d’un insecticide contenant du DDT, produit extrêmement dangereux qui est interdit ou sous contrôle strict dans 45 pays. Au Ghana, les habitants des régions rurales l’utilisent parfois pour pêcher. Ils répandent le produit dans les rivières pour tuer les poissons et faciliter leur prise. Le poisson, encore imprégné du toxique, entre ensuite dans la composition des repas.

Attention au bronzage !

1992 : Au Canada, le nombre des cancers de la peau “a augmenté de 235 % ces huit dernières années”, signale le Toronto Star. Selon de nouvelles prévisions, un Canadien sur sept sera atteint de ce type de cancer au cours de sa vie. Quelle est la cause principale de ce phénomène? L’exposition au soleil, répond l’Association canadienne de dermatologie. Le docteur Gary Sibbald, dermatologue, affirme qu’un simple “coup de soleil avec formation de cloques multiplie par deux le risque de souffrir d’un cancer de la peau”. Il ajoute: “Bronzer est dangereux; cela abîme la peau.” Selon le Globe and Mail, le bronzage peut provoquer “des rides, des taches, des lésions et des cancers cutanés”. Pour se protéger efficacement, il est recommandé d’utiliser une bonne crème solaire, d’être habillé et d’éviter l’exposition directe entre 10 heures et 15 heures.

Théologiens homosexuels

1992 : La faculté de théologie de l’université d’Helsinki (Finlande) a son association d’étudiants homosexuels. Selon Kotimaa, un grand journal chrétien, environ 20 jeunes hommes participent aux activités de ce groupe baptisé les Théologiens gay. L’un de ses représentants a déclaré qu’en Finlande il y a proportionnellement autant d’homosexuels parmi les théologiens et les membres du clergé que dans le reste de la population. Le chiffre exact n’est pas connu, mais les estimations varient entre 4 et 10 %. Ces étudiants déplorent que l’Église de Finlande refuse toujours d’ordonner les homosexuels qui font connaître publiquement leur état.
 

Tâches ménagères: moins de Japonais absents

1992 : Le mari japonais n’a pas la réputation de participer aux tâches domestiques, mais les choses sont en train de changer. Une récente enquête réalisée à Tokyo a montré que si les hommes sont toujours d’avis que la cuisine, les enfants et la vaisselle restent du domaine des femmes, presque 60 % pensent que la participation des maris aux tâches ménagères serait normale. Environ 70 % disent se charger souvent de corvées comme faire le ménage ou les courses, ou sortir la poubelle. Les jeunes mariés sont les plus disposés à mettre la main à la pâte; 60 % d’entre eux considèrent que les “hommes devraient aider dans la maison le plus possible” et 29 % affirment que cela “ne les gêne pas d’apporter leur aide”. “Cette serviabilité des jeunes maris ne dure toutefois pas très longtemps, constate Mainichi Daily News. Dans les familles dont le premier enfant est à l’école primaire, la proportion de maris qui se disent prêts à participer le plus possible aux tâches domestiques tombe à 47 %.” Par ailleurs, le nombre de ceux qui jugent cette aide superflue atteint 13 %.

Télévision et cholestérol

1992 : Les enfants qui passent trop de temps devant le petit écran endommagent non seulement leur esprit, mais aussi leurs artères. Une étude menée auprès de 1 000 jeunes de moins de 20 ans révèle que les enfants qui regardent la télévision de deux à quatre heures par jour ont tendance à présenter un taux de cholestérol beaucoup plus élevé que les autres. Dans une revue médicale (Prevention), le docteur Kurt Gold, de l’Université de California-Irvine, explique qu’“avoir un fort taux de cholestérol aussi tôt augmente les risques de souffrir prématurément d’une maladie cardiaque”. “La télévision rassemble de nombreux facteurs à risque connus, a-t-il ajouté. Vous restez assis toute la journée à manger n’importe quoi et sans faire d’exercice.”

Régression du commerce des armes ?

1992 : Selon une publication spécialisée de l’ONU (Disarmament Newsletter), la situation du commerce mondial des armes donne quelques raisons d’être optimiste. Le SIPRI (Institut international de recherche de Stockholm pour la paix internationale) aurait constaté que “le volume total des ventes concernant les principales armes conventionnelles a diminué en 1990 de 35 % par rapport aux chiffres de 1989, lesquels étaient déjà inférieurs à ceux du milieu des années 80”. Toutefois, une autre revue (The Bulletin of the Atomic Scientists) exprime son scepticisme quant aux discours politiques tenus sur la réduction de l’armement. “Dans la réalité, lit-on, les ventes d’armes connaissent une véritable explosion.” Et de citer l’exemple de la France, qui a enregistré “une augmentation de 70 % de ses exportations d’armes” en 1990. Depuis le début de la crise dans le golfe Persique, les marchands d’armes américains ont passé, rien qu’avec les pays du Moyen-Orient, des contrats d’une valeur totale de 15 milliards de dollars! De plus, durant le seul mois de juillet 1991, les exportations américaines d’armes se sont chiffrées à 7 milliards de dollars.

Les bébés de la cocaïne

1992 : Autre tendance peu réjouissante: la forte progression, aux États-Unis, du nombre de femmes enceintes qui consomment de la cocaïne. La revue New Scientist rapporte qu’il y aurait chaque année entre 92 000 et 240 000 bébés exposés à la drogue dans le ventre de leur mère. D’après le gouvernement américain, 158 400 de ces enfants seraient nés en 1990. La cocaïne traverse facilement le placenta et atteint le fœtus. Les scientifiques commencent seulement à se rendre compte des dommages qu’elle peut causer à ce dernier. Ainsi, une étude révèle que les bébés de la cocaïne restent plus longtemps à l’hôpital, présentent deux fois plus souvent un faible poids à la naissance et ont 50 % de chances de plus d’être dirigés vers une unité de réanimation en raison de diverses affections. Le coût de ces soins supplémentaires s’élèverait annuellement à 504 millions de dollars.

Rencontres dangereuses

1992 : Il fut un temps où l’orignal était menacé d’extinction dans les États américains du Maine, du New Hampshire et du Vermont. Depuis ces dix dernières années, l’espèce prospère de nouveau, au point que les collisions entre véhicules et orignaux se multiplient dangereusement. Un orignal adulte pèse entre 450 et 700 kilos et mesure pas moins de 2 mètres au garrot. Comme la tête de l’animal n’est pas éclairée par les phares, ses yeux ne réfléchissent pas le faisceau lumineux, et le conducteur ne voit pas le danger. “Si vous heurtez un orignal de plein fouet, explique Howard Nowell, spécialiste de la faune sauvage, vous le fauchez au niveau des pattes et ne l’apercevez que lorsqu’il traverse votre pare-brise.” Dans le seul État du Maine, 500 collisions se sont produites en 1990. Autre problème: l’orignal est imprévisible. Pour effrayer celui qui avait surgi devant lui, le conducteur d’une petite voiture a klaxonné. Loin de prendre peur, l’animal a chargé le véhicule jusque dans les bois.

Portées disparues

1992 : En analysant un ensemble de statistiques sur les taux de natalité et de mortalité, des démographes ont fait une découverte inquiétante: il manquerait cent millions de femmes dans le décompte de la population mondiale. Le New York Times rapporte que, s’il naît davantage de garçons que de filles (5 ou 6 % de plus), les hommes présentent un taux de mortalité beaucoup plus élevé. Ainsi, dans des pays développés comme l’Angleterre et les États-Unis, il y a environ 105 femmes pour 100 hommes. Toutefois, dans nombre de pays moins développés, en Asie notamment, les femmes sont bien moins nombreuses que les hommes (parfois 93 femmes pour 100 hommes). Les raisons de ce phénomène? Le Times poursuit: “Les dizaines de millions de femmes manquantes (...) sont mortes parce que leur mère a avorté, parce qu’on les a tuées à la naissance ou moins bien nourries que les garçons, ou encore parce que certains parents considèrent les diarrhées de leur fille comme de peu d’importance alors qu’ils appelleront un médecin pour leur fils dans les mêmes circonstances.”

Les jeunes Japonais n’ont pas le moral

1992 : Selon une étude récente, la jeunesse nipponne a une vision étrangement pessimiste de la société japonaise et de l’avenir. L’Asahi Evening News rapporte: “Plus de 50 % des étudiants interrogés ont souscrit à l’affirmation selon laquelle ‘les valeurs spirituelles sont négligées par la société actuelle, qui ne voit que par l’argent et les biens’.” Près de 70 % se sont dits insatisfaits de la société. On leur a demandé de choisir la couleur qui conviendrait le mieux à l’avenir de leur pays, et 38,8 % ont choisi le gris, 15,7 % le noir et 3,1 % seulement le rose. Interrogés sur ce qu’ils voudraient qu’on leur enseigne durant leur scolarité, la plupart ont mentionné la probité, apprendre par exemple à mener une vie droite. “Il s’agit là d’un appel à l’aide désespéré”, conclut le journal.

École et QI

1992 : Votre QI (le quotient intellectuel tel qu’il est mesuré par un test standard) reflète-t-il votre degré général d’intelligence? Ou se pourrait-il qu’il soit influencé par des facteurs extérieurs? Ces questions font l’objet d’un vif débat parmi les spécialistes. De nouvelles données laissent fortement à penser que l’école joue un grand rôle dans la formation du QI, en ce qu’elle apprend à l’enfant à réfléchir et à résoudre des problèmes. Selon la revue Science News, le psychologue Stephen Ceci, de l’Université Cornell (États-Unis), a analysé quelque 200 études consacrées au développement du QI. Il s’est ainsi aperçu qu’après de longues vacances, le QI des enfants baisse toujours légèrement. De plus, les jeunes qui ne fréquentent l’école qu’irrégulièrement voient généralement leur QI décliner peu à peu. D’après les études de M. Ceci, chaque année d’école perdue se traduirait par une baisse variant entre un quart de point et six points.

Criminalité alarmante en Afrique du Sud

1992 : Ces deux dernières années, “les délits graves ont fait un bond terrifiant” en Afrique du Sud, révèle le Star de Johannesburg. En 1990, on a enregistré 15 109 meurtres, ce qui représente un accroissement de 28 % sur l’année 1989. Au cours des huit premiers mois de 1991, le taux a encore augmenté de 2 %. Les autres formes de délits avec violence ont également connu une très forte progression. Le Witness Echo de Pietermaritzburg signale que “toutes les trois minutes une femme est violée en Afrique du Sud”, soit 300 000 chaque année, d’après une autre estimation. Le journal cite les propos d’une sociologue pour qui l’Afrique du Sud détient le taux record de viols dans le monde. Selon les prévisions d’un organisme de prévention de la criminalité, 1 femme sur 4 dans le pays sera victime d’un viol. Il y a dix ans seulement, la proportion était de 1 pour 10.

La cape et le goupillon

1992 : Le quotidien espagnol El País rapporte qu’Ángel Rodríguez Tejedor, 55 ans, prêtre de Titulcia (Madrid), a combattu un jeune taureau devant une foule de 1 500 personnes afin de recueillir de l’argent pour son église. (La somme qu’il avait recueillie lors d’un précédent combat avait servi à payer l’installation du chauffage dans un couvent.) Sur le chemin de l’arène, il s’est arrêté devant l’église pour prier. D’une voix tremblante, il a crié à la statue de la Vierge du Rosaire: “¡Guapa, ayúdame!” (Aide-moi, ma belle!) Quand est venu le moment de la mise à mort, le prêtre a fait appeler le sacristain pour qu’il achève l’animal. El País explique que le prêtre et ses aides se sont vu remettre en trophée les oreilles du taureau, ajoutant que cette après-midi “fut plus appréciée que la messe qu’il avait dite le dimanche, du moins si l’on en juge par le nombre d’assistants”.

La famille en Europe

1992 : Le livre Euroscopie fait observer qu’en 20 ans le taux de divorce a triplé en Europe, les chiffres passant de 171 000 à 530 000. L’ouvrage souligne le cas du Royaume-Uni, où les divorces ont sextuplé entre 1960 et 1988. Au Danemark, 1 mariage sur 2 se solde par un divorce, une proportion sensiblement équivalente à celle des États-Unis. Commentant cette section du livre, L’Express dit: “Alors que les Européens continuent à mettre [la famille] en tête de leur échelle de valeurs, leur vieille institution s’émiette inexorablement.”

Que croire ?

1992 : Un récent article du Wall Street Journal émet des doutes sur la fiabilité de nombreuses études “scientifiques” dont les industriels se servent à des fins publicitaires ou pour défendre leurs produits. Sondages auprès d’un échantillon restreint et non représentatif de la population, questions trompeuses, affirmations gratuites — autant de moyens de faire dire tout et n’importe quoi à une étude. Ces enquêtes sont souvent financées par les firmes ayant des intérêts financiers dans l’affaire. Ainsi, l’industrie des couches-culottes en tissu a récemment financé deux études aux termes desquelles les couches-culottes en papier ont été déclarées nuisibles pour l’environnement. Dans le même temps, les fabricants de couches-culottes en papier ont financé deux études qui ont prouvé exactement le contraire. Eric Miller, éditeur d’un bulletin qui analyse chaque année quelque 2 000 enquêtes de ce genre, a dit au Wall Street Journal: “Il y a glissement progressif de la morale.” Et d’ajouter: “Ce qui est effrayant, c’est que les gens se basent là-dessus pour prendre des décisions. Une forme de criminalité peut-être invisible, mais nullement inoffensive.”

Le livre le plus influent

1992 : Quel livre exerce la plus grande influence dans la vie de beaucoup de gens? La Bible. Tel est le résultat d’une enquête réalisée pour la Bibliothèque du Congrès et le Club du livre du mois à propos des habitudes de lecture des Américains. Publiée en novembre dernier, l’enquête montre que les 2 032 membres du Club interrogés passent en moyenne 9 heures par semaine à lire des livres et 12 heures à regarder la télévision. Reste qu’on peut s’interroger sur la part de ce temps réellement consacrée à la lecture de la Bible.

Alcoolisme: double préjudice

1992 : L’alcoolisme est aussi préjudiciable à l’économie des pays en développement que l’inflation, la dette et la mauvaise gestion des fonds. Telle est la conclusion d’une étude de l’Institut Worldwatch publiée dans la revue néerlandaise Onze Wereld. En Papouasie-Nouvelle-Guinée par exemple, les familles consacrent en moyenne 30 % de leurs revenus à l’achat de boissons alcooliques. Au Burkina Faso (Afrique), les hommes dépensent 44 % de leurs revenus en bière. Trop mal en point pour travailler la terre, les alcooliques deviennent “des éléments qui contribuent de façon non négligeable aux pénuries alimentaires”. Leurs enfants sont les premières victimes. Dans une ville du Guatemala, un tiers des enfants souffrent de sous-alimentation parce que leurs parents boivent. Pour ne rien arranger, fait observer Onze Wereld, l’alcoolisme a une double conséquence: Il diminue le revenu national et augmente les dépenses de santé. Ainsi, 47 % de tous les patients masculins admis dans le plus grand hôpital de Trinidad présentent des troubles liés à l’alcool.

Tendances racistes en Europe

1992 : La plus importante étude jamais réalisée en Europe sur les sentiments raciaux a donné des résultats déplaisants. “Sur les 13 000 personnes interrogées dans 12 pays d’Europe, beaucoup ont exprimé leur hostilité envers des minorités raciales de leur pays”, rapporte The European. Outre l’antisémitisme, les préjugés portent sur la couleur de la peau, des facteurs économiques ou de vieux litiges territoriaux. L’enquête a révélé que les Allemands ne sont pas en odeur de sainteté auprès des Polonais, et réciproquement. Les Hongrois ne portent pas les Roumains dans leur cœur; les Bulgares n’aiment pas les Turcs, qui furent les maîtres du pays à une certaine époque. Manifestement, il y a beaucoup à faire pour consolider l’unité européenne.

Nouvelle forme de vol à l’étalage

1992 : En Afrique du Sud, l’afflux constant des habitants des régions rurales vers les villes se traduit par une multiplication du nombre des sans-emploi. Comme l’augmentation de l’inflation n’arrange rien, de plus en plus de gens recourent, pour survivre, à une forme inhabituelle de vol à l’étalage dans les supermarchés. Il y a “plus de paquets ouverts dans les rayons qu’avant, signale le journal Security Focus. De plus en plus de gens sont tellement affamés qu’ils entrent et mangent ce qu’ils trouvent dans le magasin. Ils risquent moins de se faire prendre et ont quelque chose dans l’estomac”.

Y a-t-il encore des croyants pratiquants ?

1992 : Lors d’une conférence sur la religion en Europe tenue à Turin en octobre dernier, il a été rapporté que les deux tiers des Européens disent croire en Dieu. Les Italiens et les Espagnols sont les plus fervents dans leurs affirmations. Mais pourquoi la majorité des Européens sont-ils croyants? Citant des chercheurs, La Stampa écrit que, “de nos jours, la religion est faible, peu exigeante, très individualiste et permet à chacun de s’y faire la place qui lui convient”. Cependant, ce tableau religieux s’accompagne de contradictions. Par exemple, bien qu’ils soient moins de 60 % à se prétendre croyants, 92 % des Allemands ont fait baptiser leurs enfants; d’un autre côté, si 83 % des Italiens affirment être croyants, 53 % n’assistent pas aux offices. Pour les spécialistes, le paysage religieux a beaucoup changé. La Stampa écrit: “La dernière décennie a été caractérisée par une dissociation progressive de la foi et de la pratique ou, comme le diraient les sociologues, ‘de la croyance religieuse et de l’appartenance à une religion’. Le croyant pratiquant est en passe de disparaître.”

Soudeurs en danger

1992 : L’étude des effets à long terme des fumées de soudure sur les humains a révélé des faits inquiétants. Tout d’abord, les soudeurs seraient plus exposés au cancer du poumon. Un article intitulé “Les risques de la soudure” paru dans une revue sud-africaine (Safety Management) énumère au moins dix métaux et types de fumées courants en soudure qui peuvent s’avérer dangereux pour les humains. À propos des fumées de cadmium, la revue signale qu’à forte concentration elles peuvent provoquer “une irritation des voies respiratoires et [l’apparition de] liquide dans les poumons” et qu’“à long terme une exposition à de faibles concentrations peut causer de l’emphysème et des lésions rénales”. Selon Safety Management, la meilleure protection réside dans le port de protection respiratoire associé à une ventilation adaptée, ce qui peut signifier l’installation de systèmes d’aspiration.

Les prisonniers du téléphone

1992 : Les usagers du téléphone mis en attente sont des captifs. Il arrive fréquemment que les entreprises en profitent pour les bombarder de messages publicitaires, et ce même si, comme on le soupçonne, le correspondant aurait pu être joint immédiatement. Pour apaiser ses clients, une société américaine vient de remplacer ces messages enregistrés par un interlocuteur en chair et en os. Étant donné qu’elle reçoit plus de 13 000 appels par jour, les clients doivent souvent patienter dix minutes ou plus au bout du fil. The Economist raconte qu’en plus de lire des messages publicitaires, ces animateurs, à l’exemple de ceux de la radio, bavardent avec leur auditoire, passent de la musique douce, donnent l’heure et fournissent des renseignements sur la circulation. Ils les tiennent aussi régulièrement au courant du temps qu’ils vont encore devoir attendre avant qu’on puisse répondre à leur question. D’après la société, outre qu’il diminue le nombre de clients irrités, ce procédé rend le service clientèle très compétitif et permet même d’adapter les publicités en fonction du client.

Des enfants mieux soignés

1992 : En appliquant les recommandations de l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’Enfance), l’État brésilien de Ceará a “fait baisser son taux de mortalité infantile, l’amenant de 95 à 65 décès pour 1 000 bébés”, rapporte Newsweek. Un représentant de l’UNICEF a dit: “Aucun pays ou État n’a obtenu de résultats aussi spectaculaires en aussi peu de temps.” Newsweek explique qu’après 80 heures de formation, 4 000 personnes ont été envoyées à travers la région, voyageant à pied, à vélo, à cheval, à dos d’âne ou en canoë, pour enseigner aux mères les soins élémentaires à donner aux bébés, l’allaitement par exemple. Une mère de trois enfants à qui on venait d’apprendre comment préparer une solution de réhydratation orale avec du sucre, du sel et de l’eau a dit avec surprise: “Je pensais que c’était plus compliqué.”

Droits des Indiens

1992 : Pendant des siècles, les Indiens yanomami ont occupé un immense territoire situé le long de la frontière entre le Brésil et le Venezuela. Cette région recouverte par la forêt amazonienne est six fois plus grande que la Belgique. Son sol, riche en or et en étain, intéresse prodigieusement les mineurs et les promoteurs. La revue brésilienne Veja signale que le président du Venezuela, M. Carlos Andrés Pérez, a récemment signé deux décrets qui font de la partie vénézuélienne de cette région une réserve biologique et un parc national, protégeant du même coup le droit à la terre des Yanomami. Il a également expulsé “du territoire ces Blancs qui, pendant des dizaines d’années, ont essayé de leur voler leurs âmes — les missionnaires — et leurs richesses minérales — les mineurs”. Saluant cette prise de position, des écologistes l’ont qualifiée de “fantastique”.

L’“horloge du Jugement dernier” retardée

1992 : L’aiguille n’a jamais été aussi loin de minuit à l’“horloge du Jugement dernier”, telle qu’elle apparaît en couverture du numéro de décembre 1991 du Bulletin des savants atomistes (angl.); l’aiguille indique dorénavant minuit moins dix-sept minutes. “Icône de la guerre froide” créée en 1947, explique la revue U.S.News & World Report, “l’horloge représente le péril nucléaire par le nombre de minutes restant avant minuit, ou Harmaguédon”. Ses inventeurs s’étaient limités à un quart de cadran, pensant que cela suffirait de leur vivant. Suivant la nature changeante des relations Est-Ouest, l’aiguille a été avancée ou reculée 13 fois, pour osciller entre 12 et 2 minutes avant minuit. Aujourd’hui, le traité de limitation des armes stratégiques et le retrait de milliers d’armes tactiques donnent à penser aux éditeurs du Bulletin que nous entrons dans une ère nouvelle qui laisse espérer l’établissement d’“un nouvel ordre mondial”. “Le monde n’en reste pas moins dangereux, précise le Bulletin. Il existe encore près de 50 000 bombes et ogives nucléaires.”

Les mines du Cambodge

1992 : “Le Cambodge est le pays au monde où la proportion d’infirmes est la plus élevée”, révèle The Economist. Pourquoi cela? Parce que des mines “ont été posées tant par les troupes gouvernementales que par les troupes rebelles pendant la guerre civile”. Puisqu’aucun relevé de leur emplacement n’a été établi, les mines font plus de blessés qu’aucune autre arme. Deux organismes de défense des droits de l’homme (Asia Watch et Physicians for Human Rights) estiment que les pays qui ont fourni les mines ou des instructions sur leur pose — la Chine, les États-Unis, la Grande-Bretagne, Singapour, la Thaïlande, l’ex-Union soviétique et le Viêt Nam — ont le devoir moral d’assurer leur élimination. Ils réclament une interdiction par l’ONU de tout engin “incapable de faire la différence entre le pied d’un soldat et celui d’un enfant occupé à ramasser du bois”, ajoute The Economist.

Mariage et longévité

1992 : Selon un rapport de l’Institut français d’études démographiques, les gens mariés vivent généralement plus vieux que les personnes seules. Aussi bien chez les hommes que chez les femmes, les chiffres recueillis indiquent un lien incontestable entre la situation matrimoniale et l’espérance de vie. Les gens mariés ont l’espérance de vie la plus élevée, tandis que celle-ci est d’autant plus faible selon qu’on est divorcé, seul ou veuf. L’écart est moins important entre les femmes mariées et celles qui vivent seules, ce que les spécialistes expliquent par une meilleure adaptation des femmes à la vie de célibataire.

Protection de l’Antarctique

1992 : “L’environnement sera finalement protégé en Antarctique”, signale la revue New Scientist. Les nations du Traité de l’Antarctique ont “signé un protocole qui interdit l’exploitation minière du continent pour au moins 50 ans”. Le document énonce également des règles sur la pollution et le stockage des déchets, exigeant en outre que toute nouvelle activité fasse l’objet d’une étude quant à son impact sur l’environnement. Pour l’instant, le tourisme est perçu comme la menace la plus immédiate qui pèse sur les écosystèmes de l’Antarctique. Chaque pays doit créer un comité, qui fournira un programme détaillé sur sa gestion de l’environnement et sur les moyens mis en œuvre pour lutter contre la pollution. Le protocole n’entrera en vigueur que lorsqu’il aura été officiellement ratifié par les pays membres, ce qui demandera environ deux ans.

L’héritage de Christophe Colomb

1992 : Christophe Colomb et ses pairs ont fait plus que découvrir les Amériques: ils les ont transformées radicalement. Aujourd’hui, écrit l’historien Alfred Crosby, un “botaniste trouvera [en Amérique] des prés entiers dans lesquels il sera bien en peine de découvrir une seule espèce qui poussait sur le continent aux temps précolombiens”. Selon la revue Wilson Quarterly, parmi les plantes importées dans le Nouveau Monde figurent la banane, le chou, la marguerite, le pâturin des prés, le citron, la laitue, la mangue, l’orange, la pêche, le radis, le riz, la canne à sucre, l’amarante et le blé. Au nombre des espèces animales figurent les bovins, les volailles, le chat domestique, l’âne, l’abeille, le cheval, le cochon, le rat, le mouton, le moineau et l’étourneau. Quant aux maladies introduites, elles sont des plus destructrices: peste bubonique, varicelle, grippe, jaunisse, paludisme, rougeole, méningite, oreillons, variole, angine et coqueluche. Pareillement, un certain nombre d’espèces animales et végétales issues des Amériques ont été introduites sur le Vieux Continent. Par contre, une seule maladie en aurait été ramenée: la syphilis.

Bousiers

1992 : La vache produit en moyenne 10 à 15 bouses par jour et l’éléphant deux kilos environ de matières fécales toutes les heures. Si l’on y ajoute les déjections de tous les autres animaux et des humains, on se demande comment le globe n’est pas enseveli sous les excréments. Ce serait compter sans les bousiers. Chaque jour, ces scarabées font disparaître des milliards de tonnes de matières fécales. Une bouse fraîche attire immédiatement des milliers de bousiers, parfois de 120 espèces différentes, qui la font disparaître rapidement. Des chercheurs ont dénombré 16 000 de ces petites bêtes dans une seule bouse d’éléphant, dont il ne restait plus rien lorsqu’ils sont revenus deux heures plus tard. Certaines espèces s’accrochent même aux poils de la croupe de l’animal et sautent sur les déjections au moment de leur expulsion. Tout ce qu’elles ne mangent pas, elles en font des boulettes qu’elles enfouissent comme nourriture pour leur progéniture. Ce faisant, les bousiers rendent un autre grand service à l’homme: ils amendent le sol en lui apportant de l’azote. Ils remuent également la terre et l’aèrent, tandis qu’au stade larvaire ils se nourrissent des asticots et des vers parasites qui vivent dans les déjections et sont autant de vecteurs de maladies. Le scarabée est si précieux que les Égyptiens de l’Antiquité le vénéraient.

Parking à étages

1992 : Au Japon, les constructeurs automobiles, qui continuent de produire à plein rendement et aimeraient persuader les familles d’acheter une seconde voiture, se trouvent dans une impasse à cause du problème du stationnement. La nouvelle réglementation en la matière exige l’apposition d’un autocollant attestant que le propriétaire du véhicule dispose d’une place de parking, soit chez lui ou à proximité de son bureau; sans quoi le véhicule ne peut être immatriculé. Toutefois, les places coûtent cher, pas moins de 230 000 yens (9 500 francs français) par mois dans certains quartiers de Tokyo. Les constructeurs automobiles se sont donc lancés dans la commercialisation de dispositifs permettant de garer une ou deux voitures supplémentaires sur un même emplacement. La première est stationnée sur une plate-forme qui s’élève électriquement, tandis que la seconde (ou la troisième) est garée en dessous. On peut aussi opter pour un procédé domestique qui permet de descendre la première dans une fosse. Des renseignements sur les places de parking disponibles sont également fournis à l’acheteur de toute nouvelle voiture.

Autoréparatrices ?

1992 : Les dents effectuent elles-mêmes leurs menues réparations si on leur en laisse le temps. C’est ce qu’explique le professeur Tadashi Yamada dans une revue médicale japonaise (Shikai Tenbo). Après consommation de sucre, quelle qu’en soit la quantité, la plaque dentaire devient acide pendant 8 à 20 minutes environ. Il s’ensuit une dissolution du calcium, laquelle provoque, selon l’expression de M. Yamada, l’apparition de “mini-cavités”. Néanmoins, toujours selon le professeur, le calcium présent dans la salive remplace graduellement le calcium perdu, si bien qu’au bout de quelques heures la dent retrouve sa condition première. Puisque la plupart des aliments contiennent un minimum de sucre, M. Yamada recommande de se brosser régulièrement les dents, surtout au coucher, et de s’abstenir de grignoter entre les repas pour laisser aux dents le temps nécessaire à leur réparation.

Tragédie en mer Noire

1992 : “Pendant des siècles, la mer Noire a produit des peaux de dauphins, du caviar et du poisson en quantités telles qu’on pensait que le pactole ne s’épuiserait jamais”, écrit le New York Times. Les temps ont changé. La mer Noire ne reçoit pas seulement les déchets de toutes les villes et usines du littoral, mais encore ceux que charrient les plus de 60 cours d’eau qui drainent une région de 160 millions d’habitants. Les quatre fleuves principaux (le Danube, le Don, le Dniepr et le Dniestr) traversent une région reconnue comme l’une des plus polluées du monde et charrient des tonnes de produits toxiques. La pêche intensive est également incriminée, ainsi que la prolifération des méduses, lesquelles dévorent les alevins et les œufs des poissons. Seules 5 des 26 espèces commercialisées de poissons dont regorgeait la mer Noire en 1970 abondent encore aujourd’hui. Quant aux phoques, ils ont tout bonnement disparu. “Même si la pollution s’arrêtait comme par un coup de baguette magique, déclare le biologiste Yuvenaly Zaitsev, on ne reviendrait jamais au niveau des années 50. La nature a ses lois.”

Vaccinations d’enfants

1992 : Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé indique que, dans le monde, 4 enfants sur 5 sont maintenant vaccinés contre six maladies mortelles: la diphtérie, la rougeole, la polio, le tétanos, la tuberculose et la coqueluche. Il y a dix ans, la proportion était environ de 1 pour 5. Aujourd’hui, moyennant l’équivalent de cinq francs français par enfant, on sauve chaque année trois millions de vies. L’OMS fait cependant remarquer que, dans le même temps, deux millions d’enfants meurent encore de maladies que l’on pourrait prévenir.

La religion au Canada

1992 : “Un nombre sans précédent de Canadiens se détournent de la religion”, lit-on dans le Vancouver Sun. La moitié des adultes ne vont jamais aux offices, ou seulement une fois l’an. Des chiffres récents indiquent que le nombre des Canadiens ne se réclamant d’aucune religion a presque doublé au cours des dix dernières années. Jim Hodgson, secrétaire adjoint de la communication et de l’éducation œcuménique au Conseil canadien des Églises, a dit: “La vie de beaucoup est axée sur le matérialisme et le consumérisme.” Et d’ajouter: “Pour la majorité des gens, le centre commercial revêt probablement plus d’importance que l’église.”

La nouvelle capitale du Nigeria

1992 : Depuis 77 ans, Lagos était la capitale du Nigeria. Mais, le 12 décembre 1991, le président Ibrahim Babangida et sa femme lui ont fait leurs adieux sous les acclamations de la foule avant de s’envoler pour Abuja, ville située à 500 kilomètres à l’intérieur du pays et promue officiellement nouvelle capitale. La décision de transférer le siège du gouvernement dans cette ville de l’intérieur avait été prise en 1976, lors du boom pétrolier que connaissait le Nigeria. Selon la revue nigériane Newswatch, on a voulu ainsi placer la capitale au centre du pays et échapper aux encombrements de Lagos.

Sécheresse dramatique en Australie

1992 : “Les régions rurales d’Australie connaissent la plus grave crise qu’elles aient eu à traverser depuis près de 50 ans”, affirme le Weekend Australian Review de Sydney. Fin octobre 1991, l’État de Nouvelle-Galles du Sud déclarait 65 % de son territoire touché par la sécheresse; au Queensland, État limitrophe situé au nord, plus des deux tiers du territoire étaient dans la même situation. Au début du dernier été, 60 % des régions de l’est enregistraient déjà depuis de nombreux mois des précipitations inférieures à la normale, certaines n’en ayant jamais connu de si basses. Pour le Review, “la question est de savoir s’il s’agit de LA sécheresse: celle qui ne se produit qu’une fois tous les 100 ans”.
 

Un idéal dangereux

2011 : Si l’on en croit un récent bulletin universitaire (Tufts University Diet and Nutrition Letter), “l’idéal de beauté que l’on place actuellement devant les femmes est, dans la plupart des cas, contre nature, hors de portée et dangereux”. Aujourd’hui, nombre de femmes estiment que beauté rime avec minceur. Les médias encouragent ce concept en recourant systématiquement à des mannequins ultraminces. “Toutefois, fait observer le rapport, non seulement les femmes ne sont pas faites pour ressembler à des garçons sportifs, mais la plupart ne le peuvent pas, quels que soient leurs efforts.” Les femmes, semble-t-il, emmagasinent naturellement plus de graisse que les hommes. En fait, la plupart des jeunes filles ne commencent à avoir leurs règles que lorsque leur organisme contient 17 % de graisse; et elles en prennent encore lorsqu’elles deviennent enceintes. C’est pourquoi, indépendamment de leur culture ou du pays où elles vivent, beaucoup de femmes, arrivées entre deux âges, doivent presque 40 % de leur poids aux tissus adipeux.

Pour ralentir l’explosion démographique

1992 : À la fin du 1er semestre de 1991, la population mondiale a atteint 5,4 milliards d’habitants. Si l’augmentation se poursuit au rythme actuel, nous serons dix milliards en 2050; tel est le chiffre avancé dans un rapport intitulé État de la population mondiale en 1991. Le FNUAP (Fonds des Nations Unies pour les activités en matière de population) prévoit de ralentir la progression, plus particulièrement en Afrique où l’on compte une moyenne de 6,2 naissances par femme. L’objectif de l’organisme est d’accroître de 50 % dans le monde entier l’utilisation des méthodes modernes de contraception d’ici l’an 2000. Selon ses estimations, il en coûtera l’équivalent de quelque 49 milliards de francs français par an. Certains jugent que la dépense en vaut la peine. Ainsi, en Inde, les statistiques officielles montrent que, depuis 1979, la contraception a évité environ 106 millions de naissances. On a ainsi économisé l’équivalent de 3 740 milliards de francs français en dépenses d’éducation et de santé.

Cancer du sein chez les hommes

1992 : Un homme de Provo (États-Unis) a soumis cette question aux éditeurs de la revue American Health: “Un homme peut-il avoir le cancer du sein?” “Oui, lui a-t-on répondu, mais c’est extrêmement rare.” Sur les plus de 170 000 nouveaux cas de cancer du sein attendus aux États-Unis pour l’année 1991, 900 seulement toucheront les hommes. Pour l’American Health, les facteurs de risques sont les suivants: “Cas semblables dans la famille, syndrome de Klinefelter (une maladie génétique voisine de la gynécomastie [grossissement des seins]) et hyperestrogénie (production excessive d’œstrogènes).” “Puisque chez l’homme le cancer est généralement avancé lorsqu’il est dépisté, les médecins recommandent généralement une mastectomie”, ajoute la revue.

Sang et maladie

1992 : Selon le Jakarta Post, le ministre indonésien de la Santé affirme qu’au moins 2 500 personnes seraient infectées par le virus du SIDA dans le pays. La prise de conscience des dangers de cette terrible maladie est de plus en plus forte chez le public indonésien. Reconnaissant que le SIDA peut être transmis par les transfusions sanguines, les autorités font un effort spécial pour analyser les réserves de sang indonésiennes. Selon le Jakarta Post, le virus HIV n’a encore été décelé dans aucun flacon provenant des donneurs. Par contre, la Croix-Rouge indonésienne a déjà trouvé dans 2,56 % d’entre eux le spirochète de la syphilis et le virus de l’hépatite B.

Ivoire végétal

1992 : À cause de la demande en ivoire, l’éléphant est aujourd’hui une espèce en voie de disparition. “Des forêts tropicales d’Amérique du Sud provient maintenant une substance naturelle qui pourrait contribuer à faire baisser la demande, explique la revue International Wildlife. On l’appelle tagua et, contrairement aux défenses d’éléphant, elle pousse sur les arbres.” L’ivoire végétal est obtenu à partir des noix séchées et polies de palmiers d’Amérique du Sud. Sculpté, il ressemble remarquablement à l’ivoire animal, tant à la vue qu’au toucher. L’aspect poreux y est aussi. Voilà qui explique sans nul doute son nom: Phytelephas, ou “plante éléphant”. Son seul inconvénient tient à sa taille (à peine plus de 2,5 centimètres), qui limite le choix des objets qu’il permet de réaliser. L’utilisation de l’ivoire végétal n’est pas nouvelle, mais date de plus d’un siècle. La tagua servait, entre autres choses, à la fabrication de boutons. Toutefois, après la Seconde Guerre mondiale, la concurrence du plastique, nouveau et peu coûteux, a porté un coup presque fatal à la tagua, qui a fini par être pour ainsi dire oubliée. Son utilisation se développe déjà au Japon, en France, en Italie, en Allemagne et aux États-Unis.

Adultère en Argentine

1992 : Le journal argentin Clarín signale que 90 % des Argentins qui louent les services d’un détective privé cherchent des preuves que leur conjoint les trompe. “Les clients sont en majorité des femmes (75 % environ), ajoute Clarín. Elles ont généralement la quarantaine.” Les détectives rassemblent assez de preuves par présomption pour confirmer les soupçons de leurs clients dans 80 % des cas.

Vent de changement

1992 : Depuis la Seconde Guerre mondiale, de pays pauvre, le Japon est devenu, comme tout le monde s’accorde à le dire, l’une des plus grandes puissances économiques du monde. Cette évolution laisse pourtant de marbre le Japonais moyen. Une étude récente publiée dans le Mainichi Daily News a révélé que seuls “27 % des Japonais disent être fiers des grandes firmes de leur pays”. Des dix nations sur lesquelles portaient l’enquête, c’est au Japon que la fibre patriotique est la moins forte. Seuls 10 % d’entre eux disent être prêts à mourir pour leur pays. C’est là un changement très net par rapport à l’état d’esprit qui prévalait au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, lorsque, selon l’Encyclopédie Kodansha du Japon, 92 % des civils masculins qui soutenaient l’effort de guerre étaient des volontaires.

Le paludisme gagne du terrain

1992 : “Nous traversons une période sombre dans la lutte contre le paludisme”, signale la revue Science. Un rapport récent de l’Institut de Médecine américain montre qu’après avoir fait des progrès dans les années 40 et 50, l’homme perd aujourd’hui du terrain devant le parasite. Chaque année, la maladie tue plus d’un million de personnes, principalement des enfants, dans 102 pays. Ajouté à cela, les médicaments antipaludéens ont perdu de leur efficacité, et les efforts en vue d’élaborer de nouveaux vaccins ont tourné court. Dans les pays africains, où l’on dénombre le plus grand nombre de décès, la guerre entrave la lutte contre la maladie. En outre, les nations nanties réduisent les budgets alloués à la recherche contre le paludisme.
 

Priorités faussées

1992 : Selon la revue néerlandaise Internationale Samenwerking (Coopération internationale), les conditions de vie très difficiles dans les pays en développement pourraient être grandement améliorées si les gouvernements acceptaient simplement de modifier leur budget. Se fondant sur un récent rapport du Programme des Nations unies pour le développement, la revue déclare que “si les pays en développement gelaient leur budget de défense”, ils économiseraient plus de 10 milliards de dollars (55 milliards de francs français) par an. Cette somme, qualifiée de dividendes de la paix, permettrait aux populations de bénéficier d’une instruction et de soins élémentaires, d’une nourriture suffisante et d’eau potable. Malheureusement, poursuit Internationale Samenwerking, dans de nombreux pays “le budget alloué aujourd’hui à l’armement est au moins le double de ceux consacrés à l’éducation et à la santé”. Et de citer le cas de certains pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud.

Le tabac en Afrique

1992 : Tandis que le tabac continue à faire des millions de victimes en Afrique, les autorités médicales s’insurgent. Tel le docteur Paul Wangai, consultant de l’Organisation mondiale de la santé au Kenya, qui dit: “Je ne connais qu’un produit qui tue quand on l’utilise selon les vœux du fabricant (...): le tabac.” Selon le Lesotho Today, “les Africains fument chaque année 175 milliards de cigarettes”. En termes d’argent, c’est trois fois et demie le budget national de la Côte d’Ivoire qui s’envole en fumée. Le docteur Wangai affirme que les fabricants profitent honteusement de l’ignorance généralisée des dangers du tabac et de la liberté totale dont jouit la publicité sur le continent africain. Selon le Lesotho Today, dans la plupart des régions d’Afrique les messages publicitaires et les paquets de cigarettes ne portent pas “de mises en garde sanitaires, contrairement aux législations en vigueur dans les pays développés”.

“Vide-mamies”

1992 : Dans le milieu hospitalier, on appelle cela la méthode “vide-mamies”: les membres d’une famille amènent un parent âgé au service des urgences, invoquant généralement un mal dont le diagnostic réclame une série d’examens coûteux et un séjour d’un ou plusieurs jours. Les examens terminés, l’établissement tente de joindre la famille pour s’apercevoir que les coordonnées qu’on lui a laissées sont fausses. Certaines maisons de retraite des États-Unis ont adopté une tactique similaire: lorsqu’un pensionnaire est hospitalisé, elles proposent purement et simplement son lit à quelqu’un d’autre — en général à un meilleur payeur — et refusent de le reprendre au terme de son séjour à l’hôpital. Selon la revue Newsweek, les spécialistes s’accordent à dire que la méthode se répand. Dans le cadre d’une étude officieuse, “des médecins ont dit recevoir ainsi pas moins de huit personnes âgées par semaine dans leur service des urgences”.

Tunnelier des artères

1992 : En Australie, des médecins utilisent un instrument inédit pour déboucher les artères coronaires, signale la revue Asiaweek. Appelé Rotablator, l’appareil possède une tête minuscule incrustée de milliers de diamants microscopiques. Tournant à 190 000 tours/minute, la tête érode les dépôts hypercalcifiés présents dans les artères, les morcelant en particules trop fines pour déclencher une attaque en montant au cerveau. Ces particules sont emportées par la circulation sanguine. Selon Asiaweek, l’instrument est si précis que, “lors des démonstrations, il creuse une rainure sur la coquille d’un œuf sans percer la membrane intérieure”.

Un modèle à suivre ?

1992 : “Je suis homosexuel!” Ces mots proviennent, contre toute attente, d’un personnage de bandes dessinées. Northstar, super-héros vêtu de rouge d’une célèbre BD canadienne éditée par Marvel Comics, vient en effet de révéler qu’il est homosexuel. D’après le Daily News de New York, bien qu’il ait été présenté par le passé comme “le plus beau parti canadien”, les homosexuels se doutaient depuis longtemps des intentions de l’auteur. Les groupes homosexuels ont applaudi à cette révélation, que le titre de l’ouvrage clame haut et fort en ces termes: “Northstar tel que vous ne l’avez jamais connu!” Si vous avez des enfants, pensez-vous qu’un homosexuel soit un modèle à suivre pour eux? La Parole de Dieu, la Bible, condamne ceux qui ‘se mettent à brûler d’une vive ardeur dans leur désir les uns pour les autres, mâles avec mâles’. Elle qualifie leurs pratiques d’“obscènes”. — Romains 1:24-27.

Sans abri et malades mentaux

1992 : Le nombre de sans-abri atteints de maladies mentales continue de monter en flèche aux États-Unis. Selon une étude menée dans 21 villes par le Congrès des maires des États-Unis, les rangs de ces malheureux ont en effet grossi de 7 % en seulement un an. Le chiffre total de sans-abri pour toutes ces villes est estimé à 208 000, dont un tiers environ, soit 69 000, souffrent de graves troubles mentaux. L’étude prenait en compte les trois plus grandes métropoles américaines: New York, Chicago et Los Angeles. Pour certains maires, le problème tient en grande partie à l’insuffisance des crédits gouvernementaux pour les soins aux handicapés mentaux.

Réchauffement de la terre

1992 : Les années 80 ont été des années chaudes. Perspectives, une revue de l’Institut international de l’environnement et du développement, rapporte que “six des sept records de chaleur enregistrés au cours des 140 dernières années l’ont été depuis 1980”. Et, selon les données des services britanniques de météorologie, 1990 a battu tous les records. Pour Perspectives, ces renseignements “confirment que la température moyenne de l’air en surface s’élève et ils fournissent une nouvelle preuve que la planète connaît une tendance générale au réchauffement”.

Les chiens de Paris

1992 : Avec un chien pour dix habitants, Paris est la capitale européenne où la densité de la population canine est la plus forte. Ses 200 000 chiens déposent chaque jour quelques dix tonnes d’excréments dans les rues. La ville dépense 42 millions de francs par an pour entretenir une brigade d’agents de nettoyage qui se déplacent à moto et ramassent près de la moitié des déjections, le reste étant supposé disparaître dans les caniveaux et les égouts. Mais les trottoirs sont à ce point jonchés de crottes que c’est là le troisième motif de plainte des Parisiens à l’adresse de leur ville. La municipalité lance actuellement une campagne pour l’adoption de lois obligeant les propriétaires à nettoyer les saletés de leur chien.

Délinquance juvénile

1992 : “La délinquance juvénile s’accroît. Elle a doublé au cours des cinq dernières années et augmenté d’un tiers durant ces derniers mois.” C’est le sombre tableau qui se dégage de la lecture des chiffres relatifs à la criminalité en Italie entre 1986 et 1990, tels que les cite le journal La Repubblica. De 3 064 en 1986, le nombre des blessures graves causées par les adolescents est passé à 6 092 en 1990. Dans le même temps, le nombre des cas de vente et de consommation de drogue est passé de 715 à 2113. Malheureusement, l’Italie n’est pas un cas d’espèce. Lors de la deuxième Conférence internationale sur la sécurité tenue à Paris en novembre dernier, il a été dit que la délinquance juvénile progresse dans tous les pays, le Japon excepté.

“Les cigognes de la nuit”

1992 : Au Brésil, rapporte la revue brésilienne Veja, des femmes organisées en un mouvement clandestin déposent des bébés devant la porte des familles aisées. Après avoir déposé l’enfant, elles sonnent, puis s’enfuient et observent la suite des événements depuis une voiture garée à proximité. Plus tard dans la nuit, elles passent un coup de téléphone anonyme à la famille, la pressant d’adopter l’enfant. La famille n’entendra plus jamais parler de ces femmes. Selon Veja, au cours des six dernières années, 60 familles aisées de Feira de Santana ont ainsi trouvé un nouveau-né à leur porte. “Les cigognes de la nuit” voudraient ainsi aider les enfants abandonnés, mais la méthode est discutée. Pour Márcia Serra Negra, avocate et spécialiste de la famille, “les agissements des cigognes sont une forme de coercition”.

Propagation de la bilharziose

1992 : Malgré la mise au point de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement, la bilharziose gagne du terrain. Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), la difficulté vient de ce que les pays les plus touchés sont également ceux qui peuvent le moins se doter des moyens de combattre la maladie. Alors qu’un certain médicament, le praziquantel, a prouvé toute son efficacité, l’OMS déplore que “le coût en devises fortes du médicament [soit] généralement supérieur au budget dont dispose la plupart des ministères de la Santé en Afrique”. Le Kenya, le Malawi, la Zambie et le Nigeria, qui comptent à eux tous plus de 30 millions de malades de la bilharziose, ont demandé à l’OMS d’intercéder auprès des laboratoires pour qu’ils baissent le prix du médicament. Environ 200 millions de personnes dans le monde souffrent de cette maladie.

Enfants et armes à feu

1992 : Aux États-Unis, les armes à feu tuent en moyenne 8 enfants par jour, soit environ 3 000 par an. Le nombre des blessés serait cinq fois plus élevé. Expliquant la raison de ce phénomène, un bulletin (University of California, Berkeley, Wellness Letter) écrit: “Environ la moitié des foyers américains possèdent des armes à feu. Songez que lorsque vos enfants ou vos petits-enfants se trouvent chez des voisins, il y a une chance sur deux pour que la maison abrite une arme à feu, un pistolet dans la moitié des cas. Et l’arme est souvent facilement accessible.” Les risques sont importants non seulement parce que les enfants sont habitués à jouer avec des armes factices qui ressemblent aux vraies, mais aussi parce qu’ils sont influencés par l’utilisation fréquente et banalisée des armes à feu au cinéma et à la télévision. Peu d’enfants savent manier une arme avec précaution, et les blessures qu’ils peuvent se faire sont plus graves que chez les adultes, car leurs organes internes sont plus concentrés et leur tête proportionnellement plus grosse. D’où ce conseil du bulletin précité: “Pour éviter les risques, n’achetez pas d’armes à feu et n’en ayez pas chez vous.”

“La première quête électronique”

1992 : “Grâce au 900, le nouveau numéro de téléphone du Vatican”, vous pouvez désormais recevoir un message personnel du pape, signale un éditorial du Montezuma Valley Journal de Cortez (États-Unis). Selon un communiqué de presse du Vatican, ces messages sont des enregistrements d’extraits de sermons papaux destinés à “répondre à la demande croissante dont les paroles inspiratrices du pape Jean-Paul II font l’objet”. “Sa Sainteté espère que ces paroles vous sont profitables et que vous pouvez les écouter chaque jour, dit une voix en préambule. Une partie du prix [1,95 dollar la minute] de ces communications est versée au profit de la mission apostolique du Saint-Père, et, en écoutant ses paroles, vous apportez votre contribution à son œuvre.” “Ce que la voix ne dit pas, précise l’éditorial, c’est que l’autre partie de la somme, la moitié environ, revient à un groupe de Las Vegas qui gère également un service téléphonique touchant à l’astrologie, à la loterie et aux feuilletons télévisés.” Selon le National Catholic Reporter, les organisateurs ont qualifié cette opération de “première quête électronique”.

Alerte à la tuberculose

1992 : Devant la propagation de formes particulièrement dangereuses de tuberculose à travers les États-Unis, les autorités sanitaires du pays ont déclaré la maladie “non maîtrisée”. “Jamais dans un passé récent la tuberculose n’avait suscité autant d’inquiétude”, a dit le docteur Dixie Snider, spécialiste de la tuberculose au Centre de dépistage des maladies, “et ce parce qu’elle n’est plus maîtrisée dans le pays.” Il y a encore 40 ans, la tuberculose figurait parmi les maladies les plus mortelles, mais l’apparition des antibiotiques ainsi que l’amélioration des conditions de logement et d’hygiène avaient permis de l’endiguer. Or, depuis 1984, la plupart des États américains signalent une recrudescence des cas, dus, entre autres, à des souches qui résistent aux médicaments les plus récents. La maladie se transmet par l’intermédiaire des gouttelettes de salive que projettent les tuberculeux quand ils toussent. On peut être porteur du bacille pendant des années sans être malade, mais quand ils ne soignent pas l’infection initiale, nombre de ces porteurs sains sont finalement emportés par la maladie.

Le Mexique reconnaît les Églises

1992 : “Après plus de 70 ans d’hostilité gouvernementale envers les Églises, les législateurs mexicains ont adopté une législation qui accorde la reconnaissance légale des institutions religieuses, rapporte le Christian Century. Bien que d’autres confessions soient concernées par cette réforme législative, la principale bénéficiaire de l’action du gouvernement est l’Église catholique.” Les modifications de la Constitution permettront à l’Église d’avoir des écoles paroissiales, des biens à son nom et de critiquer ouvertement le gouvernement. Les prêtres seront autorisés à porter leurs vêtements sacerdotaux en public et à voter, mais ils ne pourront occuper de fonctions officielles. Ils devront également payer des impôts. Les restrictions imposées par la constitution révolutionnaire de 1917 avaient pour but de limiter le pouvoir et l’influence considérables de l’Église. À l’époque, celle-ci détenait environ la moitié des terres du pays, favorisait les riches propriétaires terriens et s’opposait au mouvement indépendantiste. Cependant, la plupart des restrictions n’avaient jamais été appliquées et étaient largement ignorées. Le Christian Century rappelle qu’on peut toujours voir les “peintures murales nationales de l’artiste révolutionnaire Diego Rivera représentant des ecclésiastiques grotesquement bouffis en train de dépouiller des paysans sans méfiance de leur argent durement gagné”.

Poulpe attachant

1992 : Selon la revue African Wildlife, malgré son aspect sinistre, le poulpe n’a rien de dangereux. Et bien qu’il se défende quand on l’attaque, il est en fait inoffensif et d’un naturel timide. Par ailleurs, il est assez doué pour résoudre les problèmes. Des scientifiques ont un jour testé deux poulpes en leur donnant un homard enfermé dans un bocal en verre. Chaque céphalopode a vite compris comment ôter le bouchon. La revue précitée raconte également ce que faisait un poulpe apprivoisé pour réclamer son dîner: “En général, la famille le nourrissait avant de se mettre à table. Quand on l’oubliait, il collait ses huit tentacules contre la vitre et changeait rapidement de couleur pour attirer l’attention. Si cela ne suffisait pas, il saisissait un caillou au fond de l’aquarium et frappait avec insistance contre la vitre jusqu’à ce qu’on lui donne à manger.”

“En Dieu nous nous confions” — Vraiment ?

1992 : Les mots “In God We Trust” (En Dieu nous nous confions) apparaissent depuis 127 ans sur les pièces de monnaie américaines. “Comment en est-on venu à lier Dieu et la monnaie américaine?” demande la revue Time. Tout a commencé avec la dernière strophe de l’hymne national, “La Bannière étoilée”, qui déclare: “Et que telle soit notre devise, ‘En Dieu est notre confiance’.” Puis, au début de la guerre de Sécession (1861-1865), un pasteur baptiste, M. Watkinson, a suggéré qu’en cas de défaite l’Union (les États nordistes) frappe des pièces par lesquelles elle reconnaîtrait dépendre de Dieu. Le président Abraham Lincoln et le ministre des Finances Salmon Chase l’ont pris au mot et, en 1864, les pièces de monnaie ont commencé à être frappées de l’expression “En Dieu nous nous confions”. Ce n’est qu’en 1955 que la formule est apparue sur les billets, et l’année suivante elle est devenue la devise nationale. Bien que son usage ait été contesté devant les tribunaux, la plupart des gens partagent aujourd’hui l’opinion de William Brennan, ancien juge de la Cour suprême, pour qui ce slogan a “perdu toute signification religieuse”.

L’allaitement en régression

1992 : Une récente étude révèle une diminution régulière du nombre d’Américaines qui allaitent leurs enfants. D’environ 60 % en 1984 la proportion est passée à 52 % en 1989. “Cette tendance est très dangereuse”, a commenté le docteur David Rush, nutritionniste à l’Université Tufts et coauteur de l’étude. “L’allaitement est extrêmement salutaire pour l’enfant, même dans les riches sociétés occidentales.” Bien que la plupart des femmes sachent que l’allaitement est meilleur à la fois pour elles et pour leurs enfants, elles le trouvent souvent malaisé et déroutant lorsque personne n’est là pour leur donner des conseils pratiques. Il est courant qu’elles sortent de l’hôpital avant d’avoir eu leur première montée de lait et qu’on leur remette simplement un paquet de lait en poudre. Comme leurs propres mères les ont souvent nourries au biberon, elles manquent de soutien dans la famille. L’Institut de médecine préconise que les bébés soient nourris exclusivement au sein pendant les quatre à six premiers mois, que l’allaitement se poursuive après le passage à l’alimentation solide et qu’il soit maintenu jusqu’à l’âge d’au moins un an.

“Tueuses de bébés”

1992 : Selon les chiffres des Nations unies, les maladies respiratoires, telles que la bronchite et la pneumonie (même lorsqu’elles sont causées par des affections mineures comme un rhume), constituent “la première cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans”. “Chaque minute, huit enfants meurent de ces maladies, soit un total de quatre millions par an”, lit-on dans le supplément hebdomadaire Corriere salute. Pour les spécialistes, la solution passe par “une utilisation plus précoce des antibiotiques, doublée d’un renforcement des défenses de l’enfant, d’une amélioration du régime alimentaire et d’un recours plus large à la vaccination”.
 

Allaitement et SIDA

1992 : “Le lait maternel pourrait devenir d’ici peu l’une des principales causes de décès chez les enfants du tiers monde.” Tel est l’avertissement lancé par la revue Time International. Une fois de plus, le SIDA est sur la sellette. Le New England Journal of Medicine rapporte les résultats d’une étude effectuée sur quelques cas en Afrique centrale. Des 15 enfants infectés durant cette étude, 8 l’ont été par le lait de leur mère. Si ces résultats sont confirmés, les autorités sanitaires vont se retrouver devant un dilemme: faut-il encourager le biberon, qui, lorsque les mesures d’hygiène ne sont pas respectées, multiplie par 5 le taux de mortalité infantile, ou doit-on continuer de prôner l’allaitement malgré le risque de transmission du SIDA? Pour la nutritionniste Jean Mayer, “il n’y a pas de solution satisfaisante (...). C’est une catastrophe de grande ampleur”.

À deux doigts d’une guerre nucléaire

1992 : Il y a 30 ans, le monde était à deux doigts d’une guerre nucléaire, si l’on en croit les informations divulguées en janvier dernier par un officier supérieur soviétique lors d’une conférence privée tenue à La Havane. En 1962, lors de la crise de Cuba, l’île possédait des fusées à têtes nucléaires d’une puissance totale de 6 000 à 12 000 tonnes de TNT. L’Union soviétique les avait envoyées par bateau et en avait autorisé l’emploi en cas d’attaque de l’île par les Américains. Selon le New York Times, Robert McNamara, secrétaire américain de la défense sous John Kennedy, a indiqué lors des entretiens que “Kennedy aurait [sans l’ombre d’un doute] ordonné des représailles nucléaires sur Cuba — et peut-être sur l’Union soviétique — si des armes nucléaires avaient été utilisées contre les forces américaines”. Le monde a poussé un soupir de soulagement quand les Soviétiques ont accepté de retirer leurs fusées à moyenne portée. Se penchant sur cette époque, Philip Brenner, un professeur à l’Université américaine qui participait à la conférence, a eu ces mots: “Nous sommes passés plus près de la guerre nucléaire que personne ne l’imaginait.”

Thérapie de groupe et système immunitaire

1992 : De plus en plus de preuves semblent indiquer que le mental joue un rôle dans la résistance au cancer déclaré. Cette information est rapportée par The Harvard Mental Health Letter, une publication de la faculté de médecine de Harvard. Ainsi, lors d’une étude, on a soumis pendant un an un groupe de femmes atteintes d’un cancer du sein avancé à des séances hebdomadaires de thérapie de groupe destinées à les aider à surmonter leurs craintes et à mieux communiquer avec leur famille, tandis que d’autres ne recevaient que les soins médicaux traditionnels. “Les résultats ont été remarquables, dit le rapport. Non seulement les femmes intégrées aux groupes d’aide ont vu s’atténuer leur anxiété, leur dépression et leur douleur, mais elles ont survécu en moyenne deux fois plus longtemps, soit 37 mois contre 19.” Au terme d’une autre étude, portant cette fois sur des patients atteints d’un début de mélanome malin (cancer de la peau), les malades qui avaient suivi pendant six semaines une thérapeutique de groupe se sentaient moins fatigués, moins perturbés et moins déprimés que les autres. En outre, “leur système immunitaire s’était nettement renforcé” par rapport à celui des patients qui avaient reçu des soins médicaux conventionnels.

Les “abeilles tueuses” du Brésil

1992 : Les “abeilles tueuses” du Brésil sont-elles dangereuses? Les descendantes de 26 reines africaines ont été accidentellement lâchées dans la nature en 1956. Mais “les Brésiliens ont trouvé un modus vivendi avec [elles]”, signale la revue Newsweek. “La production annuelle de miel, qui tournait autour des 3 000 tonnes avant l’arrivée des abeilles africaines, est passée l’année dernière à 42 000 tonnes.” Apparemment, tout le secret consiste à “montrer aux apiculteurs la façon de procéder avec les abeilles africaines et [à] expliquer au public comment se protéger”. “S’il est vrai qu’elles tuent chaque année des centaines de têtes de bétail, affirme Newsweek, les humains ne semblent pas plus en danger que n’importe où ailleurs.”

Généreux margousier

1992 : “Un don de Dieu à l’humanité.” Tel est le surnom que l’on donne parfois au margousier. À juste titre d’ailleurs. Parmi les divers produits que l’homme en tire figurent le dentifrice (en poudre ou en pâte), des huiles comestibles, un vermifuge pour bétail, des insecticides, ainsi que des remèdes ou des médicaments contre les maladies de peau, le diabète et le paludisme. L’huile de margousier entre également dans la composition de savon, de lotions capillaires tonifiantes et de crèmes répulsives contre les insectes. Au Kenya, signale la revue New African, des recherches sont en cours pour trouver d’autres utilisations au margousier dans le domaine de la médecine et des produits anti-insectes.
 

Diminution de la couche d’ozone

1992 : Les recherches montrent que la couche d’ozone diminue rapidement, tant dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Selon le Diplomatic World Bulletin, les découvertes récentes d’un groupe de 80 scientifiques de 25 pays indiquent une diminution de 3 % de la couche d’ozone sur l’Europe et l’Amérique du Nord au cours des dix années écoulées. On s’attend à une diminution équivalente d’ici la fin du siècle. En Antarctique, le phénomène, qui ne se produisait qu’en hiver, est désormais observable à d’autres moments de l’année. De l’avis des scientifiques, la disparition de l’ozone, essentiellement causée par l’activité humaine, pourrait déboucher sur de grands changements climatiques, des récoltes médiocres et une augmentation de la fréquence des cancers de la peau.

Éducation violente

1992 : Cinq élèves d’un institut technique de Kobe (Japon) se sont vu refuser leur passage dans la classe supérieure. Les autorités de l’établissement leur reprochent de ne pas vouloir participer aux entraînements de kendo. Les élèves en question, des Témoins de Jéhovah, “ont expliqué que participer aux sports de combat irait à l’encontre des enseignements de la Bible”, rapporte le Daily Yomiuri. Ils ont entamé une procédure judiciaire pour faire établir que “la décision de l’établissement de les faire redoubler viole la liberté de religion garantie par la constitution”, lit-on dans le Mainichi Daily News.

L’évacuation des avions remise en question

1992 : Quels sont les risques d’être blessé lorsqu’on doit évacuer un avion? De l’avis des spécialistes, des risques de plus en plus importants, et ce parce que les compagnies aériennes multiplient le nombre de places dans leurs appareils. À titre d’exemple, le Boeing 747 d’une compagnie effectuant la liaison Los Angeles-Sydney dispose de 378 sièges, alors que, sur le même type d’appareil, une autre compagnie exploite 533 places sur la ligne Tokyo-Osaka. Certes, les statistiques montrent que l’avion est 19 fois plus sûr que la voiture; mais, parce que les avions sont bondés, les risques de catastrophe augmentent. À la suite d’un récent exercice d’évacuation visant à déterminer si un McDonnell Douglas MD-11 pouvait transporter en toute sécurité 410 passagers au lieu des 287 prévus initialement par le constructeur, une femme est restée tétraplégique, la colonne vertébrale brisée, et 46 autres personnes ont été blessées, dont 6 avec fracture. Aux États-Unis, les normes gouvernementales en vigueur obligent les constructeurs aéronautiques à faire des avions qui puissent être évacués, la moitié des issues condamnées, en 90 secondes.

Épidémie de meurtres

1992 : Aux États-Unis, le nombre des homicides a encore augmenté de façon significative en 1991. La revue Time annonce un total d’environ 25 000 meurtres pour l’année, chiffre supérieur aux 23 440 meurtres enregistrés en 1990. Selon Time, avec ce sinistre bilan le taux de meurtres aux États-Unis est “de loin le plus élevé du monde occidental”: dix homicides pour 100 000 citoyens. En Grande-Bretagne, ce taux est de 5,5 pour 100 000 et de seulement 1,3 au Japon. On ne s’étonnera donc pas que le Centre américain de dépistage des maladies classe désormais le meurtre parmi les épidémies; toutes les 22 minutes, quelqu’un est tué d’un coup de feu ou d’un coup de couteau, étranglé ou battu à mort. Le meurtre est devenu la principale cause de mortalité féminine sur le lieu de travail. La police, débordée, ne peut endiguer la vague de violence. Au milieu des années 60, elle arrêtait 9 meurtriers sur 10; aujourd’hui, elle en retrouve moins de 7 sur 10.
 

Drame dans une église au Mexique

1992 : Un drame s’est produit récemment dans une église pentecôtiste de la ville mexicaine d’El Charquillo. Des émanations de butane — provenant peut-être d’une lampe à gaz allumée pour l’office du soir — ont provoqué une explosion qui a tué 30 personnes dans l’église. Selon le Christian Century, trois survivants ont expliqué que le pasteur avait dissuadé la congrégation de quitter le bâtiment, alors que les émanations provoquaient des malaises chez certains. Le pasteur aurait affirmé aux fidèles mal en point que ces manifestations n’étaient pas dues à la maladie mais à la présence de Christ ou à l’esprit de Dieu entrant en eux.

Protection des cyclistes

1992 : L’année dernière, en Allemagne occidentale, les accidents de la circulation ont fait quelque 710 morts et 64 000 blessés parmi les cyclistes. Un journal de Düsseldorf, le Rheinische Post, a cité une étude réalisée par le scientifique Dietmar Otte sur 1 200 chutes de vélo survenues pendant une période de cinq ans. Environ la moitié de ces accidents se sont traduits par des blessures à la tête. Ce chercheur estime que dans la moitié des cas le port d’un casque de cycliste aurait pu limiter la gravité des blessures, voire les éviter totalement. La protection offerte par ces casques serait même supérieure à cela. Un article publié dans JAMA (The Journal of the American Medical Association) signale qu’entre 1984 et 1988, aux États-Unis, près d’un million de personnes ont été blessées à la tête à la suite d’une chute de vélo. Sur ce nombre, 2 985 en sont mortes. Selon JAMA, “le port généralisé du casque aurait pu empêcher (...) une mort par jour et une blessure à la tête toutes les 4 minutes”. Les enfants ont particulièrement intérêt à porter le casque, car ils risquent de plus graves blessures à la tête que les adultes.

De nom seulement

1992 : Bien que la France compte environ 45 millions de catholiques, pour la majorité d’entre eux être catholiques ne signifie guère plus que passer à l’église pour le baptême, le mariage et l’enterrement. Un sondage réalisé pour la revue Madame Figaro révèle que les deux tiers des Français qui se disent catholiques ne communient jamais; quatre sur cinq ne se confessent pas et seulement un sur dix va régulièrement à la messe. Pour ce qui est de la prière, 36 % prient rarement et 34 % ne prient jamais. “Le catholicisme est davantage une religion de tradition qu’une religion vécue”, commente la revue. Citant la formule du cardinal Lustiger “l’homme est un animal religieux”, Madame Figaro ajoute: “Il l’est sûrement mais visiblement le sait de moins en moins.”

Guerre inachevée

1992 : Deux ans après la fin de la guerre qui a opposé l’Afrique du Sud à la Namibie, les mines continuent à faire des victimes parmi les enfants de Namibie. En décembre 1991, le journal Lesotho Today a signalé que ‘plus de 40 personnes avaient été tuées et une centaine blessées au cours des 18 derniers mois’, et ce en dépit des mises en garde faites à la télévision et dans la presse. “On a du mal à croire, deux ans après la fin de la guerre, qu’on puisse encore nous ôter nos enfants”, a dit une femme, dont trois des huit enfants ont perdu la vie dans ces circonstances. Bien que des milliers de mines aient été récupérées, il ne sera peut-être pas possible de procéder à un déminage total, car elles sont dispersées sur une vaste région, et beaucoup ont été soigneusement dissimulées.

Voleurs travestis

1992 : Des voleurs d’un genre inhabituel sévissent en Floride depuis quelques années. Des travestis — des hommes habillés en femmes — dévalisent des boutiques de vêtements dans des dizaines de villes. Selon le Wall Street Journal, la police estime que ces bandes seraient composées de plus d’une centaine de travestis. Le policier Michael Roggin a expliqué que, l’an dernier, elles ont perpétré quelque 25 cambriolages à West Palm Beach, emportant pour environ 400 000 dollars de vêtements. Une certaine boutique a été attaquée six fois en huit mois, et quand le propriétaire a installé une grille à l’intérieur de la vitrine, les voleurs ont essayé de l’enfoncer avec une voiture. En dépit de leur apparence pour le moins voyante, ces voleurs s’avèrent difficiles à arrêter. “Il y a 20 ans, ils auraient attiré l’attention, a fait remarquer un policier. Mais, vous savez, dans la société moderne, on s’habitue à voir toutes sortes de gens dans la rue.”

Parade contre le vol à l’étalage

1992 : Fréquemment victime de vols à l’étalage, un libraire d’Iwaki, au Japon, a entrepris de résoudre le problème à sa façon. “Il a décidé d’éditer et de vendre les images enregistrées par les cinq caméras vidéo de surveillance installées dans son magasin”, explique le Mainichi Daily News de Tokyo. Les enregistrements montrent distinctement neuf personnes, dont cinq mineurs, en flagrant délit de vol. Le commerçant fait la publicité des cassettes en ces termes: “En vente pour 280 yens [un peu plus de 10 francs], le film des voleurs à l’étalage en action dans ce magasin.” Bien que les autorités l’aient averti qu’il risque ainsi de porter atteinte aux droits des consommateurs, le libraire entend poursuivre sa stratégie. “C’est une leçon pour eux”, dit-il. La première série de cassettes s’est vendue comme des petits pains... et a donné un coup d’arrêt aux vols dans la librairie.

Menace sur le café brésilien

1992 : Déjà malmenés par la baisse des cours, les producteurs de café doivent affronter une nouvelle épreuve. La revue New Scientist rapporte que “les criquets sont devenus un fléau dans l’une des plus importantes régions productrices de café du Brésil”. S’abattant par millions sur les cultures, les insectes pondent sur les racines des caféiers. Après l’éclosion des œufs, les nymphes mangent les racines et provoquent la mort de la plante. Quand un essaim s’abat sur une plantation, c’est jusqu’à 60 % de la récolte qui risque fort d’être perdue. Au cours des six dernières années, le fléau n’a cessé de s’amplifier. Selon New Scientist, l’Institut brésilien du café l’explique par les dommages que l’homme cause à l’environnement. L’un des facteurs évoqués est la disparition, par la faute de l’homme, des prédateurs naturels du criquet, le tatou en particulier.

Prédictions astrologiques : sous le signe de l’erreur

1992 : Au début de 1991, en Allemagne, l’Association pour l’étude scientifique des sciences parallèles a recueilli 152 prédictions énoncées par 27 astrologues. On a vérifié leur exactitude à la fin de l’année. Selon Wetterauer Zeitung, 103 des prédictions “étaient complètement fausses”. Par exemple, des astrologues avaient annoncé pour 1991 une catastrophe nucléaire et la découverte d’un remède contre le SIDA. Les 14 prophéties qui se sont vérifiées n’étaient que des déclarations d’ordre général. D’autres étaient trop vagues pour qu’on juge de leur exactitude, tandis que certaines se contredisaient entre elles. Par ailleurs, aucun astrologue n’avait dit quoi que ce soit à propos des événements retentissants survenus en 1991. “Si un seul de ces astrologues avait su ce qu’il faisait, a fait observer le responsable de l’association, il aurait vu à l’avance, par exemple, la démission de Gorbatchev ou le déclin de l’Union soviétique.”

Technologie: le revers de la médaille

1992 : Presque 25 % des Américains tués dans la guerre du Golfe et 15 % des blessés l’ont été par leur propre feu ou celui de leurs alliés. Dans les conflits précédents, la proportion de ce type de victimes n’atteignait pas 2 % chez les Américains. C’est l’utilisation accrue de la haute technologie qui est en grande partie responsable de cette situation. Grâce à des armes plus perfectionnées, les chars et les hélicoptères atteignent avec une grande précision des cibles situées jusqu’à 8 kilomètres de distance. Certes, cela réduit les ripostes, mais, à de telles distances, la technique moderne ne permet pas encore de distinguer ses propres forces de celles de l’ennemi lorsque les véhicules sont proches les uns des autres, surtout en cas de combat rapide quand la visibilité est mauvaise.

Orphelins du SIDA

1992 : Les orphelinats du Manicaland (Zimbabwe) deviennent surpeuplés en raison du grand nombre d’orphelins du SIDA qui y affluent. Dans cette seule région, ‘environ 47 000 enfants de moins de 14 ans sont orphelins à cause d’une maladie liée au SIDA’, rapporte le Star de Johannesburg, journal sud-africain. Sur ce nombre, environ 10 % ont perdu leur père et leur mère. Le Star publie les résultats d’une étude menée par le ministère de la Santé, aux termes de laquelle il apparaît que ‘sur 294 familles prises au hasard dans la région, 29,9 % comptaient des orphelins du SIDA’.

De l’utilisation du temps libre

1992 : Selon une étude de l’Institut BAT de recherches sur les loisirs, certains Allemands éprouvent de plus en plus de difficultés à décider de ce qu’ils feront de leur temps libre. L’étude révèle que nombre de ceux qui connaissent la prospérité matérielle et disposent de beaucoup de temps pour les loisirs ne savent plus goûter les joies de la vie. Souvent, ils s’ennuient ou deviennent de véritables drogués de l’aventure. Certains tombent dans l’agressivité, voire dans la violence, et beaucoup prennent des risques gratuits pour satisfaire leur soif d’émotions fortes. Les responsables de l’enquête ont fait observer que la question de savoir comment utiliser correctement ses moments de loisirs sera l’un des problèmes majeurs de la prochaine décennie.

Délai dangereux

1992 : Les employés de bureau qui ont chaque jour les yeux rivés sur un écran d’ordinateur pendant plusieurs heures sont “un danger pour eux-mêmes et pour les autres lorsqu’ils conduisent de nuit”, affirme Paul Cook, professeur à l’Université Brunel (Londres). Le Daily Telegraph de Londres rapporte qu’au terme de dix ans de recherches sur la cécité nocturne, le professeur Cook s’est aperçu que les yeux de ceux qui fixent un écran d’ordinateur de longues heures d’affilée mettent 120 millisecondes pour transmettre l’information au cerveau. Soit neuf fois plus longtemps que la normale. Si cet allongement du délai protège le cerveau contre tout flot excessif de données provenant de l’écran, il ralentit les réactions de l’automobiliste qui conduit de nuit.

Une arme qui fait mouche

1992 : Pendant sept mois, une véritable armada d’avions a sillonné le ciel libyen pour lâcher une puissante arme biologique: des mouches mâles stériles de l’espèce lucilie bouchère. Il s’agissait d’“une mission de secours destinée à éradiquer la lucilie bouchère, un insecte nuisible qui menace bêtes et hommes en Afrique et ailleurs”, explique la revue New African. En tout, 1,3 milliard de mouches ont ainsi été lâchées, pour un coût (65 millions de dollars) dépassant à peine la moitié du budget prévisionnel. L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (organisme des Nations unies) a maintenant proclamé la victoire sur les insectes. Lorsque les mouches femelles s’accouplent avec les mâles stériles, elles ne peuvent se reproduire, si bien qu’elles finissent par disparaître. Une surveillance continuera de s’exercer jusqu’à l’été 1992.

Louée soit la famille

1992 : Au Japon, les personnes âgées qui souffrent de solitude peuvent désormais bénéficier d’un nouveau service: la location de famille. L’Asahi Shimbun signale qu’une agence spécialisée dans les divertissements envoie des comédiens qui, contre rémunération, jouent le rôle de membres de la famille. Sept niveaux existent, selon les compétences. Les comédiennes sont plus demandées dans le rôle de filles que les comédiens dans le rôle de fils. La raison en est, explique l’Asahi Shimbun, que les personnes âgées veulent “quelqu’un qui les gâte et les écoute quand elles ronchonnent”. La visite de trois heures d’un pseudo-membre de la famille, avec présence d’une “petite-fille” de trois ans, peut coûter jusqu’à 150 000 yens (l’équivalent de quelque 6 000 francs français).

Ennui à l’école

1992 : Une enquête menée dans tout le Canada auprès de quelque 9 000 élèves de second cycle qui ont arrêté leurs études montre que “trois sur 10 ont quitté les bancs de l’école parce qu’ils s’ennuyaient”. Les bonnes notes ne sont pas une garantie que quelqu’un poursuivra ses études; en effet, plus de 30 % des jeunes interrogés avaient d’excellents résultats. Jim Livermore, vice-président de la Fédération des enseignants de second cycle de l’Ontario, n’est pas surpris. “L’ennui, dit-il, est un facteur plus important de nos jours qu’il y a 20 ans, et ce à cause de la télévision. Pour intéresser les enfants d’aujourd’hui, il faut faire dans la haute technologie et le tape-à-l’œil.” M. Livermore pense que certains des cerveaux les plus brillants ne trouvent pas à l’école de quoi se dépasser. Et d’ajouter que l’“ancienne façon d’enseigner ne marche plus. Au lieu de présenter les matières sous forme de cours magistraux, il faut susciter davantage l’envie d’apprendre”.

Enfants et accidents

1992 : Pour la première fois en Argentine, des spécialistes ont compilé les données nationales relatives aux accidents d’enfants. Les travaux révèlent que 41 % des enfants hospitalisés en Argentine le sont à la suite d’accidents domestiques, de chutes en particulier. Après avoir dressé la liste des dangers qui les guettent dans de nombreux foyers, un journal de Buenos Aires (Clarín) parle de la maison argentine type comme d’un “véritable piège à enfants”. L’automobile est un autre endroit où surviennent de nombreux accidents. Le journal ajoute que les adultes sont dans la plupart des cas responsables de ces accidents graves et souvent mortels.

Pleins feux sur la sécurité

1992 : En Finlande, au Danemark et en Suède, afin de prévenir les accidents de la circulation, les conducteurs sont tenus de rouler constamment avec leurs feux allumés. Cette précaution est particulièrement efficace dans les pays où, en hiver, il fait noir durant la plus grande partie de la journée. Une étude récente menée en Finlande indique que, sur une période de six hivers, l’utilisation des feux a réduit de 21 % le nombre des accidents pendant la journée. Aux États-Unis, certains États ont adopté des lois exigeant l’utilisation des phares lorsque la visibilité est faible (à l’aurore, au crépuscule et en cas de précipitations). Dans ce pays, la route a fait plus de 44 000 morts et 5 millions de blessés en 1990.

Sang dangereux

1992 : Au Japon, toute personne ayant reçu une transfusion sanguine dans le passé ne sera plus autorisée à donner son sang. Pourquoi cela? Dans le Daily Yomiuri, la Croix-Rouge japonaise cite comme raison “un pourcentage élevé d’infection par le virus de l’hépatite C”. Selon le quotidien, le taux de contamination par les transfusés est de 8,31 %, soit environ 12 fois plus que par les personnes qui n’ont jamais reçu de sang. Le Japon devient ainsi le premier pays à rejeter le sang comme dangereux simplement parce qu’il provient de personnes transfusées dans le passé.

Singapour — La croisade anti-chewing-gum

1992 : Singapour — La croisade anti-chewing-gum
Les personnes pénétrant sur le territoire de la république insulaire de Singapour doivent désormais déclarer leurs chewing-gums à la douane. Si quelques tablettes pour usage personnel sont tolérées, les quantités plus importantes sont confisquées. Depuis le début de l’année, le gouvernement a interdit la fabrication, la vente et l’importation du produit. Les vendeurs risquent une amende de 1 200 dollars, et les importateurs une peine d’un an de prison assortie d’une amende de 6 100 dollars. Jusqu’à présent, la loi n’interdit pas la possession de chewing-gum. Le chewing-gum “souille les installations publiques”, a déclaré un porte-parole du gouvernement. L’année dernière, des rames de métro ont dû être arrêtées à plusieurs reprises parce que des boulettes de chewing-gum bloquaient les portes et en empêchaient la fermeture. Bien que Singapour ait interdit la publicité pour le produit en 1984, les ventes annuelles atteignaient les 5 milliards de dollars. Selon Asiaweek, le gouvernement a également annoncé qu’il réfléchissait à “une loi obligeant les personnes qui jettent des détritus derrière elles à nettoyer les lieux publics”.

Haute cuisine babylonienne

1992 : La revue française Science Illustrée signale qu’après 10 années de travail, une équipe de scientifiques de l’Université Yale a déchiffré ce qui semble être quelques-unes des plus vieilles recettes du monde. Ces recettes apparaissent dans un texte cunéiforme gravé sur plusieurs tablettes d’argile découvertes sur le site de la Babylone antique. Les tablettes contiennent des menus et 25 recettes apparemment réservés pour les fêtes et les grandes occasions. Si le régime alimentaire quotidien était plutôt simple, ces recettes révèlent que les plats babyloniens consistaient parfois en toutes sortes de viandes et d’épices, ainsi qu’en mets “délicats” tels que l’agneau assaisonné d’oignon et d’ail et accommodé de graisse, de lait caillé et de sang.

Jeu de mains, jeu de vilains

1992 : En Allemagne, la police sillonne depuis quelque temps les rues de Berlin pour délivrer ce message inhabituel: “Ne participez pas au Hütchenspiel. Vous n’avez aucune chance de gagner. C’est un jeu d’escrocs.” Au Hütchenspiel, qui signifie littéralement “jeu du petit chapeau” (connu depuis longtemps sous le nom de jeu de la coquille), le joueur essaie de deviner laquelle de trois petites tasses cache un dé après qu’un animateur aux mains agiles les a manipulées prestement. Pour inciter la foule à participer, un complice se propose de jouer... et gagne. Pendant ce temps, d’autres acolytes font le guet. La police estime que ces bandes peuvent empocher 10 000 marks par jour (l’équivalent de 33 000 francs français). Pour l’instant, la loi est bien impuissante devant le phénomène. Le Nürnberger Nachrichten rapporte que sur les 1 500 personnes arrêtées durant le premier semestre de 1991, seules 25 ont été poursuivies pour fraude, faute de preuves.

“La substance la plus largement consommée”

1992 : “La caféine est la substance la plus largement consommée dans le monde”, affirme un récent numéro de l’American Journal of Psychiatry. “Des études montrent que l’abstinence de caféine provoque un syndrome de manque (maux de tête, fatigue et somnolence) qui commence dans les 12 à 24 heures et persiste environ une semaine. Ce syndrome, parfois aigu, apparaît comme l’une des causes de la consommation continue de café.” Reste que l’on ne trouve pas la caféine seulement dans le café. Le thé, des sodas et quantité de médicaments en vente libre (amaigrissants, diurétiques, stimulants, analgésiques, remèdes contre le rhume ou les allergies) contiennent également de la caféine en quantité non négligeable. Voilà pourquoi beaucoup de gens qui pensent avoir éliminé la caféine de leur régime alimentaire continuent parfois à ressentir ces symptômes de manque, en cas d’hospitalisation par exemple.

Attention au plomb !

1992 : “De toutes les maladies dues à la pollution touchant les jeunes enfants, l’empoisonnement au plomb est la plus courante et la plus dévastatrice sur le plan social”, a déclaré le docteur Vernon Houk, directeur du Centre national de lutte contre les maladies et les blessures liées à la pollution, organisme dépendant des Centres épidémiologiques américains. Au regard des nouvelles normes, entre trois et quatre millions de petits Américains de moins de six ans ont assez de plomb dans le sang pour souffrir de retard mental ou de troubles du comportement. Les écailles et poussières de peinture dans les vieilles maisons constituent une importante source de pollution par le plomb. Mais si le plomb est particulièrement nocif pour les enfants en cours de croissance, il l’est également pour les adultes. Récemment, on a conseillé aux amateurs de vin de ne pas boire dans des verres de cristal au plomb. Prudence également avec les bouchons recouverts d’une feuille de plomb. Il est recommandé, après avoir déshabillé le bouchon et avant de déboucher la bouteille, de nettoyer le goulot avec une serviette humide (imbibée de préférence d’une solution acide comme du jus de citron ou du vinaigre) pour en faire disparaître tout résidu de plomb.

Jérusalem et ses réseaux souterrains

1992 :“Pendant plus d’un siècle, les archéologues et les historiens se sont interrogés sur le tracé, les déclivités et les dimensions anarchiques de deux systèmes souterrains d’approvisionnement en eau découverts sous les ruines de la Jérusalem antique, écrit la revue Science News. Alors que la majorité des spécialistes attribuent la réalisation de ces ouvrages à de piètres ingénieurs et ouvriers du passé, la dernière étude en date vient de montrer que les habitants de la ville sainte avaient habilement modifié le réseau naturel de canaux souterrains et de tunnels pour assurer l’approvisionnement en eau de la ville.” Selon la Bible, c’est la connaissance de ces passages qui permit à David de s’emparer de la ville voilà quelque 3 000 ans (2 Samuel 5:8). La nouvelle étude révèle que deux galeries débouchaient à l’extérieur des remparts de la ville antique.

Tracas pour les traqueurs

1992 : “Si nous n’y prenons garde (...) il n’y aura bientôt plus de traqueurs traditionnels en Afrique australe”, écrit Louis Liebenberg dans African Wildlife. Ce spécialiste en la matière craint de voir disparaître l’art de la traque. Déjà, certains des meilleurs traqueurs prennent de l’âge et ont la vue qui baisse. Au déclin de la profession, deux raisons principales: un statut d’ouvriers non spécialisés et des salaires faibles. “Tant que le métier de traqueur sera méprisé par la jeune génération, qui aspire à quelque chose de mieux que ses aînés”, il ne faudra pas compter sur une amélioration. Les traqueurs expérimentés jouent pourtant un rôle essentiel dans la lutte contre le braconnage et dans la gestion des réserves de grands fauves. Voilà pourquoi, d’après M. Liebenberg, “le traqueur devrait être reconnu comme un professionnel à part entière. Il faut, dit-il, avoir une intelligence supérieure à la moyenne pour être un excellent traqueur”.

Jamais trop tard

1992 : Les deux nouvelles cover-girls japonaises s’appellent Kin (“Or”) Narita et Gin (“Argent”) Kanie. Leur particularité: elles sont centenaires et sœurs jumelles. Alertes et en bonne santé, elles n’ont pas leur langue dans leur poche. C’est le maire de Nagoya qui les a “découvertes” en septembre 1991 lorsqu’il est venu leur rendre visite à l’occasion de la “Journée du respect aux personnes âgées”. Depuis lors, on ne voit plus qu’elles à la télévision, dans les publicités et les revues. En février, elles ont entamé une nouvelle carrière en enregistrant un disque compact. Ce même mois, elles se sont également rendues au bureau des impôts afin de remplir une déclaration de revenus pour la première fois de leur vie. Le fait d’être devenues riches et célèbres du jour au lendemain ne leur a pas tourné la tête. Elles disent ne pas avoir usage de leur argent et en distribuent la plus grande partie à des œuvres sociales.

Filles indésirables

1992 : En Inde, il est fréquent que les femmes enceintes se fassent avorter lorsque l’examen échographique révèle que l’enfant qu’elles portent est une fille. Ce phénomène entraîne un important déséquilibre dans la proportion des sexes. Dans l’État d’Haryana, par exemple, on ne compte que 874 femmes pour 1 000 hommes. Ce “déséquilibre n’est pas dû au fait qu’il naîtrait moins de filles (ou que moins sont conçues), mais au fait qu’on permet à un moins grand nombre de naître ou de survivre”, explique un rapport des Nations unies. Les femmes sont considérées comme une charge. Il faut donner une dot pour marier sa fille et des cadeaux lorsqu’elle met au monde un enfant. On fête donc la naissance des garçons, mais pas celle des filles. Si sa femme ne lui donne pas de fils, un homme peut l’abandonner ou prendre une seconde femme. On observe le même comportement chez les Indiens expatriés. Il y a quelques mois, au Canada, le Medical Post s’est fait l’écho d’une plainte selon laquelle “des médecins de la communauté sikh de Colombie britannique aident les femmes à avorter lorsqu’elles portent un fœtus de sexe féminin, dans l’espoir qu’elles auront un garçon la fois suivante”. Comme on ne peut déterminer avec certitude le sexe d’un fœtus avant 16 semaines, il arrive souvent que l’enfant avorté soit un garçon. La mère n’est jamais mise au courant.

Quartiers infestés par la drogue

1992 : En Espagne, où l’on recense quelque 100 000 héroïnomanes, le trafic de drogue a envahi de nombreuses zones urbaines, avec des conséquences dramatiques. Selon la revue madrilène Cambio 16, “tout le monde sait, tout le monde souffre, et tout le monde attend des solutions qui ne viennent pas”. À Valence, les toxicomanes et les revendeurs de drogue prolifèrent si ouvertement que des milliers de Valenciens descendent dans la rue la nuit pour manifester contre cette invasion. “Nous ne pouvons plus emmener nos gosses jouer dans les parcs parce qu’on y trouve des seringues partout, a dit l’un d’eux à Cambio 16. Tous les jours, des gens se font agresser.” Pareillement, le quotidien El País signale que, dans un bidonville de la banlieue de Madrid, il ne se passe pour ainsi dire pas un jour sans qu’éclate une fusillade.

Chasse aux sorcières

1992 : De nombreux habitants du Venda, dans la partie septentrionale de l’Afrique du Sud, sont persuadés que la mort n’est pas un phénomène naturel. Comme l’explique le périodique Indicator South Africa, ils l’attribuent à la sorcellerie ou à l’intervention des ancêtres décédés. D’un autre côté, nombre de jeunes gens qui aspirent à des changements sont bien décidés à faire disparaître ces croyances traditionnelles. Et pour ce faire, ils ont déclenché une vaste chasse aux sorcières. Voici la situation, telle que l’a décrite Indicator South Africa: “Dans un climat de terreur grandissant, quiconque était soupçonné de sorcellerie était mis à mort sur-le-champ en dépit de ses protestations d’innocence. (...) En mars 1990, de nombreuses personnes accusées de pratiquer la sorcellerie ont été immolées par le feu la nuit. Dans certains villages, jusqu’à cinq personnes et plus chaque nuit étaient soit brûlées vives soit chassées de chez elles.”

Boom sur les ventes d’armes

1992 : “Partout dans le monde, les marchands d’armes enregistrent une très forte progression de leurs ventes”, signale l’hebdomadaire britannique New Scientist. Comment expliquer ce phénomène? Selon Chris Smith, spécialiste en la matière, le démantèlement de l’Union soviétique et l’instabilité induite par la guerre du Golfe ont favorisé l’offre et la demande d’armes d’occasion à bas prix à travers le Proche-Orient et l’Europe de l’Est. Smith et Andrew Ross, de l’U.S. Naval War College, relèvent une tendance inquiétante: “Les pays du tiers monde deviennent d’importants fournisseurs d’armes.”

Retarder l’outrage des ans — Le point des recherches

1992 : Les produits censés retarder le vieillissement ne manquent pas. Malheureusement, comme le fait remarquer la revue Consumer Reports, leur efficacité est loin d’être prouvée. Qui plus est, ces produits coûteux ont parfois des effets secondaires dangereux. “L’introduction de substances chimiques dans l’organisme provoque des réactions inattendues, explique Caleb Finch, professeur de neurobiologie du vieillissement dans une université californienne. Chacune a un effet différent, et il est impossible de prédire les conséquences des interactions ni les effets à long terme.” “Peu de chercheurs pensent être en mesure d’augmenter l’espérance de vie dans un proche avenir”, écrit Consumer Reports. Et de préciser qu’on peut “obtenir les effets attribués aux produits contre le vieillissement” en ayant une alimentation équilibrée, en faisant régulièrement de l’exercice, en ne fumant pas, en buvant modérément et en conservant son poids idéal.

Bébés abandonnés

1992 : “Des mères désespérées abandonnent leurs enfants, dont certains n’ont que quelques mois, dans les hôpitaux d’Afrique du Sud, révèle un quotidien de Johannesburg (Saturday Star). Pauvres, sans travail, sans logis et désespérées, de plus en plus de femmes font hospitaliser leurs enfants sous un faux nom en prétextant une maladie imaginaire, et les y abandonnent.” Certains de ces enfants doivent rester à l’hôpital plus d’un an, ne pouvant être confiés à des familles adoptives ou, faute de places, à des orphelinats. Dans certains hôpitaux, la majorité des enfants abandonnés étaient des bébés. Lorsqu’ils viennent en ville, “les hommes des campagnes séduisent des jeunes filles et s’en retournent chez eux après les avoir mises enceintes. Les filles n’ont alors guère d’autre choix que d’abandonner le bébé”, explique le docteur Adele Thomas, directrice d’un organisme de protection des enfants à Johannesburg. L’agitation sociale joue également un rôle dans cette vague d’abandon. Le directeur d’un hôpital témoigne: “Nous avons constaté une recrudescence l’an dernier, lorsque la situation est devenue particulièrement violente et que de nombreuses personnes ont dû s’enfuir de leur maison.”

L’honnêteté en Europe

1992 : L’honnêteté civique varie-t-elle d’un pays d’Europe à l’autre? Pour le savoir, le Groupe d’étude des systèmes de valeurs des Européens a interrogé 19 000 citoyens de 13 nations. On a demandé à chacun si des pratiques comme la fraude fiscale, la corruption, l’abandon des ordures ou la prétention indue à des avantages sociaux étaient justifiées. Selon The European, les plus honnêtes sont les Scandinaves. Pourquoi? Parce qu’ils estiment pouvoir faire confiance à leurs institutions; alors que dans d’autres pays la faible moralité civique traduit une attitude critique envers l’État. L’honnêteté d’un individu semble donc refléter son opinion de la société. “Lorsque les gens ont une mauvaise image de l’État, ils se moquent de tout ce qui a trait à la société”, a commenté Jan Kerkhofs, professeur honoraire de science sociale à l’université de Louvain (Belgique).

Le coût élevé de l’alcoolisme

1992 : L’alcoolisme a de graves conséquences, tant pour l’alcoolique que pour la société. Graves et multiples: dépenses de santé en hausse, foyers brisés, accidents, décès, etc. Il est toutefois un aspect qu’on méconnaît souvent: les sommes dépensées par l’alcoolique pour sa consommation d’alcool. Selon Le Figaro, une étude réalisée en France montre qu’un alcoolique dépense en moyenne plus de 3 000 francs par mois en boisson. La part de ces dépenses dans le budget familial est en moyenne de 50 %, et elle atteint 80 % chez ceux qui vivent seuls. Au bout d’un an d’abstinence, presque tous les anciens alcooliques interrogés avaient constaté une amélioration de leur niveau de vie, particulièrement dans les domaines alimentaire et vestimentaire. La moitié d’entre eux étaient même parvenus à faire des économies.

Paludisme — Test de dépistage plus rapide

1992 : Un test plus rapide et plus précis de dépistage du paludisme a été expérimenté avec succès au Kenya. La revue Panoscope explique qu’en utilisant “une centrifugeuse, un tube capillaire, un flotteur en polystyrène et une lampe à ultraviolets, on détecte les parasites en 45 secondes, contre quatre minutes par la méthode actuelle”. Comme elle est moins fatigante pour le technicien, cette nouvelle technique devrait diminuer le nombre des erreurs de diagnostic, signale la revue. Plus de 150 millions de personnes dans le monde sont atteintes de paludisme, et plus d’un million, des enfants pour la plupart, en meurent chaque année.

Du danger de la pêche

1992 : Aux États-Unis, la Commission nationale de recherche vient de publier les résultats d’une étude au terme de laquelle la pêche se trouve classée parmi les industries les plus dangereuses du pays. Selon le New York Times, il apparaît qu’“avec 47 décès pour 100 000 ouvriers le métier de pêcheur est, avec celui de mineur, l’activité la plus dangereuse des États-Unis”. Dans le Maine, six pêcheurs par an en moyenne meurent d’un accident du travail. En 1991, ce chiffre a presque doublé. Avec la baisse des cours du homard, certains pêcheurs estiment désormais nécessaire de sortir en mer l’hiver, ce qu’ils ne faisaient jamais auparavant. Le New York Times précise qu’en hiver “le givre sur les embarcations, les caprices de la mer et la violence des vents rendent plus périlleuse encore une entreprise qui l’est déjà en temps normal”.

Le clergé et les agressions sexuelles

1992 : La télévision nationale australienne a récemment diffusé une émission intitulée “La trahison suprême”. Selon ce documentaire, 15 % des ecclésiastiques australiens se seraient rendus coupables de fautes sexuelles allant de l’attentat à la pudeur sur des enfants au viol de paroissiennes. Dans les heures qui ont suivi la diffusion de l’émission, le standard téléphonique de plusieurs centres de lutte contre l’agression sexuelle a été pris d’assaut. De nombreuses victimes se taisaient depuis des années. Une femme agressée dans son enfance gardait même son secret depuis 40 ans! Une autre a expliqué que l’ecclésiastique qui avait abusé d’elle quand elle était petite l’avait menacée du feu de l’enfer si elle osait révéler l’affaire à quiconque. Les porte-parole de différents groupes ecclésiastiques ont contesté le chiffre de 15 %, tout en admettant que les écarts sexuels des membres du clergé constituent un grave problème.

Les animaux de ferme en péril

1992 : De nombreux animaux de ferme sont en voie d’extinction, lit-on dans Le Figaro. Depuis le début du siècle, la moitié des races rustiques d’Europe ont disparu, et un tiers de celles qui subsistent risquent de connaître le même sort d’ici peu. L’agriculture moderne s’attache à l’élevage des bêtes de rendement, celles qui permettent les meilleurs profits. Le même phénomène s’observe dans les pays en développement. Avec la disparition progressive — et évitable — des races de bovins, de porcins et de volailles, les réserves alimentaires mondiales reposent sur un nombre de plus en plus faible de variétés. Les scientifiques craignent à présent que cet appauvrissement génétique n’augmente considérablement le danger de voir une maladie nouvelle emporter le plus gros du cheptel mondial.

Chant posthume

1992 : Grâce à l’ordinateur et au synthétiseur, on vient de reproduire le chant de l’huia, un oiseau de Nouvelle-Zélande. La nouvelle est d’autant plus surprenante que l’espèce est éteinte depuis 1907. Comme l’explique le Times de Londres, M. David Hindley a mis la main sur des enregistrements de Henare Hemana, imitateur maori de l’huia. Lorsque ces chants ont été enregistrés, en 1954, Hemana avait 80 ans; ce qui ne l’empêchait pas de siffler de mémoire “un impressionnant répertoire de cris de l’huia”. La version de Hemana a été confirmée lorsque les enregistrements d’autres imitations ont été découverts. Fort de ces pièces et de renseignements glanés dans divers ouvrages, M. Hindley a composé le chant qu’a peut-être émis le dernier huia il y a 85 ans.

Le viol en Afrique du Sud

1992 : “L’Afrique du Sud est l’un des pays les plus touchés par la violence”, lit-on dans le Sunday Star Review de Johannesburg. On parle actuellement beaucoup du viol dans le monde. Or, ce sont en moyenne 23 000 plaintes pour viol qui sont déposées chaque année en Afrique du Sud; et encore ‘seulement un cas de viol sur 36 est signalé’. Ces crimes sont très souvent perpétrés par des proches: mari, parent ou ami. Le Sunday Star Review mentionne encore “une étude sur la violence, de Lloyd Vogelman (université du Witwatersrand), au terme de laquelle il apparaît qu’une Sud-Africaine sur deux sera victime d’un viol au cours de sa vie”.
 

Extorsion à la carte de crédit

1992 : L’Association des banquiers canadiens (CBA) signale qu’au Canada le nombre des cas d’extorsion à la carte de crédit a plus que doublé au cours des deux dernières années. Et le mouvement s’accélère. Paul Facciol, président du sous-comité de la CBA pour les cartes de crédit, a expliqué que ‘la majorité des dommages financiers de l’Association sont dus à la perte ou au vol de cartes’. Selon le Globe and Mail, “les vols, les contrefaçons et les falsifications de cartes ont coûté l’année dernière à Visa et à Mastercard, les deux plus grosses sociétés de crédit, plus de 46 millions de dollars [l’équivalent de quelque 226 millions de francs français], soit environ 14 fois les 3,3 millions de dollars dérobés dans les attaques de banques”.
 

Bassines dangereuses

1992 : “Toutes les deux semaines, un jeune enfant se noie dans une grande bassine remplie d’eau ou d’un liquide quelconque”, a révélé Don Barkas, de la section des sapeurs-pompiers de Santa Barbara (États-Unis). Un article paru dans le California Fire Service mentionnait plus particulièrement ces bassines de 20 litres dont beaucoup de femmes se servent pour toutes sortes de tâches ménagères. Un bambin laissé sans surveillance pourrait, semble-t-il, se traîner jusqu’au bord du récipient, l’escalader pour jouer à l’intérieur, et tomber dedans. Une bassine rigide de 20 litres, même partiellement remplie, est plus lourde qu’un enfant de 8 à 12 mois. L’article ajoute qu’aux États-Unis plus de 200 enfants se sont noyés dans ce genre de récipients au cours des sept dernières années.

Les dangers de la mode

1992 : “Depuis fort longtemps, la mode vestimentaire provoque des lésions”, fait remarquer Barbara Schreier, historienne du costume. Qu’entend-elle par là? Un rapport de la Commission américaine de sécurité dont la revue In Health se fait l’écho révèle qu’en l’espace d’un an seulement “102 397 [Américains] se sont blessés avec leurs vêtements, [et que] 43 868 autres se sont étranglés ou entaillés avec leurs bijoux”. En outre, le port de lourds sacs à main abîme l’épaule et les muscles du cou. Bien sûr, les chiffres cités ne tiennent compte que des personnes qui ont consulté un médecin.

L’esclavage aujourd’hui

1992 : On pense généralement que l’esclavage a été aboli au XIXe siècle. Pourtant, une récente étude menée par Newsweek “révèle que les cas de servitude forcée se chiffrent par millions”. L’organisme britannique Anti-Slavery International avance pour sa part le chiffre de 100 millions d’esclaves dans le monde. Aux Antilles, au Proche-Orient, en Afrique et en Asie, des humains sont considérés comme de vulgaires biens et soumis au travail forcé. “Beaucoup sont régulièrement battus, ajoute Newsweek. On veut ainsi les obliger à obéir.” Certains seraient marqués au fer rouge. Ailleurs, des hommes vivent de l’enlèvement et de la vente de jeunes femmes. Dans un certain pays, le “cours actuel” d’une fille est de six vaches.

Un monde guerrier

1992 : “Le nouvel ordre mondial.” L’expression est largement employée ces derniers temps pour désigner le nouveau climat politique international. Une expression à la connotation souvent positive parce qu’associée aux espoirs de paix mondiale. Toutefois, sous le titre “Le nouvel ordre mondial”, la revue Asiaweek brossait récemment, au travers d’une liste de plus de 100 pays, un tableau plus réaliste de la situation. Le classement de ces pays était fonction de la taille de leurs armées. En tête de liste figurait la Chine, avec 2 300 000 soldats, puis venaient l’Inde et la Corée du Nord, avec 1 million environ. Suivaient une trentaine de pays dont les armées regroupent 100 000 hommes et plus. Le Burkina Faso arrivait en dernière position, avec une force militaire de 7 000 hommes. Toutes armées confondues, le total établi par Asiaweek dépasse les 15 millions de soldats.

Exercice et santé

1992 : La science continue d’attester les bienfaits de l’activité physique. Témoin les résultats d’une étude menée sur 30 ans auprès de 17 000 hommes, résultats publiés récemment dans American Health. Ceux qui brûlaient plus de 1 000 calories par semaine en faisant de l’exercice semblaient deux fois moins sujets au cancer du côlon que ceux qui ne se dépensaient pas. Une autre étude, menée sur 19 ans auprès de plus d’un million de Suédois de sexe masculin, a révélé que ceux qui restaient assis durant plus de la moitié de leurs heures de travail voyaient le risque d’avoir le cancer du côlon augmenter de 30 % par rapport à ceux qui étaient assis pendant moins de 20 % de leur temps de travail. Par ailleurs, une étude réalisée par l’Université Harvard auprès de 5 400 femmes a révélé que celles qui avaient fait un peu d’exercice pendant leurs années d’université présentaient un taux de cancer du sein deux fois plus faible que celui de leurs condisciples moins actives; en outre, chez ces dernières, les cas de cancers génitaux étaient 2,5 fois supérieurs. On a même des raisons de penser que l’exercice modéré stimule le système immunitaire, l’aidant à vaincre plus rapidement les virus. Par contre, une dépense physique extrême, telle qu’un marathon, semble produire l’effet inverse, neutralisant temporairement les défenses immunitaires.

Un fléau grandissant

1992 : L’augmentation de la prostitution chez les enfants est l’une des conséquences les plus hideuses de l’épidémie de SIDA. Telle est, selon l’Associated Press, à Genève, la conclusion d’un nouveau rapport de l’ONU sur les droits de l’homme. L’auteur du rapport, Vitit Muntarbhorn, un professeur thaïlandais de droit, signale que le nombre d’enfants de 9 ou 10 ans que l’on oblige à se prostituer “augmente chaque jour”. Il semble que de plus en plus de clients se tournent vers les enfants, vierges de préférence, pensant ainsi se protéger du SIDA. Mais M. Muntarbhorn fait remarquer que dans plusieurs pays d’Asie de nombreux enfants qui se prostituent sont porteurs du virus. Les parents forcent garçons et filles à ce commerce dégradant, mais plus souvent les filles.

Trafic de drogue: la Chine contre-attaque

1992 : Ces dernières années, signale China Today, le gouvernement chinois a pris des mesures sévères pour lutter contre le trafic de drogue. Bien que le pays ait pour ainsi dire réglé le problème de l’opium dans les années 50, la proximité de certaines des principales régions productrices de drogue a entraîné une résurgence du trafic de stupéfiants. Durant les trois années écoulées, on a procédé en Chine à plus d’un demi-million d’arrestations pour infraction à la loi sur les stupéfiants. En 1990, les services de police concernés ont traité une quarantaine d’affaires importantes, portant toutes sur plus de 9 kilos d’héroïne. Soit deux fois plus de cas que l’année précédente. Le 26 octobre 1991, devant une vaste assistance, 35 trafiquants ont été condamnés à mort, et 5 tonnes de drogue confisquées ont été brûlées.

Retour sur une autre planète

1992 : Bien qu’aucun humain ne soit encore allé sur une autre planète, c’est la sensation qu’a dû éprouver Sergueï Krikalev. Au moment du lancement, Krikalev était un cosmonaute de Leningrad, en Union soviétique. À son retour, l’Union soviétique n’existait plus, et Leningrad était devenue Saint-Pétersbourg. Le cosmonaute aurait dû séjourner six mois dans la station orbitale Mir, mais les problèmes financiers et politiques provoqués par les bouleversements que connaissait son pays l’ont contraint à rester 313 jours dans l’espace.

Images de meurtriers

1992 : Depuis longtemps, les petits Américains collectionnent les images de leurs joueurs de base-ball préférés, avec, en plus de leur portrait, leur palmarès. Un nouveau genre d’images vient de sortir. Non plus celles de sportifs, mais celles de criminels notoires: psychopathes, violeurs, tueurs fous, cannibales et nécrophiles. Au verso sont mentionnés les détails effroyables de leurs crimes. Selon un article du Daily News de New York, ces images se vendent dans un grand nombre de confiseries et de librairies. La majorité des clients seraient des enfants.

Charlatanisme

1992 : Un médecin anglais a consacré une vingtaine d’années à enquêter sur les “miracles” opérés par les Églises charismatiques et évangéliques du pays. Voici sa conclusion, telle qu’elle est publiée dans le Daily Telegraph de Londres: “Aucune preuve médicale ne vient soutenir les récits de guérisons miraculeuses opérées par les charismatiques.” Avant un synode de l’Église anglicane, le docteur Peter May a évoqué ses tentatives répétées au cours des années pour obtenir auprès des “guérisseurs” les preuves des divers miracles qu’ils revendiquent. “En général, explique-t-il, ils n’en donnent aucune, et les cas qu’ils citent ne sont jamais ce qu’ils semblaient être.” Il condamne les revues et les cassettes vidéo qui décrivent à des fins commerciales des miracles n’ayant apparemment jamais eu lieu. Selon le Daily Telegraph, le docteur May a confronté les résultats de ses travaux avec ceux de nombreux collègues. “Pas un, dit-il, n’avait pu établir un seul cas de guérison comparable aux miracles de Christ.”

La famine en Afrique

1992 : La famine et la guerre civile forcent des dizaines de milliers de Somaliens et d’Éthiopiens à fuir leur pays pour trouver nourriture et abri dans les camps de réfugiés du Kenya. Selon un responsable de l’ONU, dont les propos sont rapportés dans le journal sud-africain Star, “après avoir marché quelque 600 kilomètres sans presque rien boire ni manger, la plupart s’effondrent en arrivant. Ils sont dans un état épouvantable: certains n’ont plus que la peau sur les os, et beaucoup présentent des blessures par balles”. Dans un camp surpeuplé, il meurt 15 personnes par jour en moyenne, des femmes et des enfants pour la plupart. Au sud du pays, au Zimbabwe, la sécheresse entraîne une augmentation des vols de nourriture, signale le Sunday Times de Harare. Certains voleurs sont à ce point affamés qu’ils taillent à vif des morceaux de viande sur les bovins. Ils laissent l’animal à ses souffrances, et son propriétaire, compatissant, l’achève.

Malfaiteurs sous tension

1992 : Depuis 30 ans, Francesco Aragona, professeur à l’Institut de médecine légale de l’université de Messine (Sicile), pratique des autopsies sur les mafiosi. “Selon le professeur, sous des dehors arrogants et confiants, le mafioso a de graves ennuis de santé: sa vie quotidienne tumultueuse affecte son cœur, son cerveau, ses glandes surrénales, voire ses testicules (ou ses ovaires), de façon très impressionnante”, lit-on dans la revue brésilienne Superinteressante. “J’ai relevé de graves affections cardiaques chez des jeunes hommes de 18 à 20 ans, (...) comme s’ils avaient souffert d’hypertension pendant des dizaines d’années, cela à cause du stress”, dit le docteur Aragona. Et d’ajouter: “S’ils n’avaient pas été tués, ils auraient très vite succombé à une crise cardiaque.” “On peut dire que, même sur le plan de la santé, le crime ne paie pas.”

Le démonisme à Rome

1992 : Gabriele Amorth affirme avoir traité 12 000 cas de possession par les démons dans la seule ville de Rome depuis qu’il a été nommé prêtre exorciste en 1986. “Comment expliquer un tel chiffre?” lui a demandé une journaliste d’Il Tempo. Réponse de l’intéressé: “Tous les pays de tradition catholique sont infestés au plus haut point. Les attaques démoniaques ne peuvent plus être jugulées.” Amorth ne mâche pas ses mots: “La ville du pape est la plus satanique du monde. Plus d’une centaine de cultes sataniques s’y pratiquent (...). Tout le monde devrait savoir qu’à Rome beaucoup d’enfants disparaissent pour être utilisés dans ces rites.”

Mariage coûteux

1992 : En ces temps économiquement durs, se marier représente une charge financière de plus en plus lourde aux États-Unis. Selon une estimation, un mariage traditionnel revient actuellement à 16 000 dollars (l’équivalent de 85 000 francs français). Une robe de mariée vaut en moyenne 800 dollars (plus de 4 000 francs), bien que beaucoup, explique le Wall Street Journal, dépassent les 2 000 dollars (10 000 francs). Plusieurs revues du pays sont destinées exclusivement aux futures mariées. Ces revues sont accusées depuis peu de faire bassement le jeu de l’industrie du mariage et de favoriser l’escalade des prix. Ainsi, elles s’interdisent généralement toute publicité pour la location de robes de mariées, de peur d’offenser leurs principaux annonceurs: les détaillants d’articles prénuptiaux, qui, semble-t-il, voient rouge à l’idée que la robe blanche soit louée plutôt qu’achetée.

Répulsif anti-squales

1992 : On cherche depuis longtemps à se prémunir efficacement contre les requins. Les filets anti-squales, outre qu’ils représentent un danger pour les espèces marines menacées telles que les dauphins et les tortues, exigent de l’entretien, notamment après les grandes tempêtes. Un système électromagnétique vient d’être mis au point, qui pourrait bien constituer une grande découverte. Norman Wynne, du Natal Sharks Board, un organisme sud-africain d’études sur les requins, explique: “Nous nous sommes aperçus que [les requins] sont extrêmement sensibles à un certain champ magnétique.” Deux cent cinquante essais ont été réalisés avec succès pour tester cette nouvelle force de dissuasion contre les requins. Le dispositif serait sans danger pour les formes de vie marine. Bientôt commercialisé, l’appareil est suffisamment petit pour s’attacher à la ceinture ou se fixer sur une planche de surf.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×