1995 : 6 articles

Une planète unique

1995 : Les savants se demandent depuis longtemps si la vie existe sur d’autres planètes. On supposait jusqu’à présent que les conditions qui rendent la vie possible sur terre devaient se retrouver ailleurs parmi les centaines de milliards de galaxies du cosmos. Or, pour reprendre les termes du Nouvel Observateur, il est de plus en plus clair que “trop de hasards miraculeux ont précédé l’apparition de l’homme sur Terre”. De plus, les dernières découvertes sur l’univers et sur la Terre elle-même ont “réduit énormément la probabilité, déjà infime, que le même processus ait pu se développer ailleurs”. Compte tenu de la quasi-impossibilité mathématique que des conditions identiques existent sur une autre planète, la revue fait observer que les savants sont certains d’une seule chose: la vie existe sur au moins une planète, la nôtre.

“Rapports protégés”: pas si protégés pour les femmes

1995 : Malgré toute la publicité faite en faveur des “rapports protégés” et de l’utilisation du préservatif contre l’infection du sida, des médecins commencent à remettre en question la valeur de cette stratégie. Un article médical paru dans Le Figaro explique que si le préservatif offre une certaine protection aux hommes, c’est beaucoup moins le cas pour les femmes, car un partenaire infecté peut facilement souiller la face externe du préservatif. De plus, le risque de contamination augmente pour elles au moment des règles ainsi qu’en cas d’infection ou d’érosion vaginale. D’un point de vue statistique, il apparaît désormais que le préservatif offre aux femmes un taux de protection contre le sida inférieur à 69 %. Devant la faiblesse de ce chiffre, un médecin a posé la question suivante: “Que dirait-on d’un modèle d’avion qui, sur un an, n’aurait que 69 % de chances de ne pas s’écraser?”

Le XXe siècle par anticipation

1995 : Quelqu’un vivant au siècle dernier aurait-il pu imaginer des progrès comme l’automobile, les transports en commun, la musique électronique et la télécopie? En 1863, le romancier Jules Verne, célèbre pour ses œuvres telles que Le tour du monde en quatre-vingts jours et Vingt mille lieues sous les mers, annonça ces inventions et d’autres dans un roman intitulé Paris au XXe siècle. L’éditeur de Jules Verne refusa de publier cette œuvre qu’il jugeait farfelue; découverte récemment, elle dépeint de façon étonnamment exacte la vie au XXe siècle, parlant entre autres choses des armes modernes, de la chaise électrique, de la pollution et des embouteillages. Jules Verne entrevoyait une population sous pression, qui aurait perdu tout intérêt pour les réalisations du passé et pour la culture, une société esclave du système commercial et dépendante de la technologie. On pouvait lire dans l’International Herald Tribune, publié à Paris: “[Jules] Verne n’a pas seulement prédit de nombreux aspects de la technologie moderne, mais il a aussi discerné quelques-unes de ses conséquences les plus effrayantes.”

Victoire de la tuberculose

1995 : Sous le chapitre de la guerre contre la maladie, la lutte contre la tuberculose est “l’échec le plus total enregistré à l’échelle mondiale”, déclare le professeur Jacques Grosset, chef du service bactériologie-virologie de l’hôpital parisien la Pitié salpêtrière. Une tuberculose non soignée est fatale dans environ 50 % des cas. Dans le monde, à peu près la moitié des tuberculeux n’ont pas accès aux moyens de dépistage et de traitement de la maladie. Mais le pire, souligne le professeur Grosset, c’est que dans les pays techniquement avancés, où l’on peut se procurer facilement des antibiotiques, seule la moitié des malades poursuit son traitement jusqu’à la guérison complète. “L’autre moitié ne le prend pas, ou le prend très irrégulièrement, ce qui entraîne une très forte mortalité (25 % des patients mis en traitement) et déclenche chez le bacille vecteur de la tuberculose des résistances aux antibiotiques.”

Attention au bruit

1995 : Selon une dépêche de Radio France Internationale, “trop de bruit peut nuire au fœtus et au nouveau-né”. Les risques de traumatismes sont particulièrement importants chez l’enfant à naître. La paroi abdominale et le liquide amniotique ne constituant qu’une très faible protection contre les bruits extérieurs, son ouïe peut être endommagée. Ainsi, chez les enfants dont la mère a été exposée à des niveaux de bruits oscillant entre 85 et 95 décibels (niveaux courants dans les concerts de rock et les discothèques), le risque d’une altération de la perception des sons de haute fréquence est multiplié par trois. Outre ses effets néfastes sur l’ouïe, signalent les spécialistes, une exposition fréquente aux bruits intenses, notamment dans les derniers mois de la grossesse, peut accélérer le rythme cardiaque du fœtus

Feux rouges pour animaux

1995 : Le passage d’animaux sur les routes représente un danger tant pour les automobilistes que pour les animaux. Le magazine de la nature Terre Sauvage signale qu’en cherchant à mettre un terme aux nombreux accidents provoqués par des animaux traversant les routes de forêts la nuit, les techniciens de l’Office national des forêts de France ont fait une découverte surprenante. Les animaux s’arrêtent au feu rouge! Des essais montrent que la fréquence de la lumière rouge a un effet paralysant sur eux. Le long de certaines routes de France bordées de forêts, on a donc installé des réflecteurs rouges. Ceux-ci captent la lumière des phares de la voiture qui survient mais, au lieu de la renvoyer vers l’automobiliste, ils la dévient vers la forêt. Désormais, avant de s’élancer sur la route, les animaux attendent que la lumière ait disparu.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/10/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site