1997 : 1 article

Distributeurs japonais

1997 : “ Au Japon, il n’y a presque rien que vous ne puissiez trouver dans un distributeur ”, lit-on dans le Washington Post. Cadeaux déjà empaquetés, CD, bière, shorts, œufs, perles, éléphants en peluche, collants, appareils photo jetables et tout le reste... Il existe des distributeurs qui “ ménagent le dos ” et libèrent les objets à hauteur de poitrine, des machines plus basses qui ne bloquent pas la vue et même des appareils décorés de fleurs ou d’autres motifs. “ Le Japon est à peu près aussi grand que le Montana, mais on y compte autant de distributeurs que dans tous les États-Unis, ajoute l’article. La plupart des distributeurs japonais sont à l’extérieur. Il y en a même un au sommet du mont Fuji couvert de neige. ” Il est possible de placer des articles coûteux à l’extérieur parce que le taux de vandalisme est bas. L’espace est très cher ; les commerçants utilisent donc des distributeurs pour gagner de la place. À Tokyo, on en trouve à presque tous les coins de rue. Cependant, une partie de la population regrette que n’importe quel enfant capable de mettre une pièce dans un appareil puisse acheter de l’alcool et des cigarettes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×