Charentaise

Silencieuse, la charentaise

L'histoire de la charentaise, d'abord appelé "silencieuse", commence en 1666, lorsque Colbert décide de créer l'arsenal de Rochefort. L'armée de l'époque se réorganise. Il faut tailler de nombreux uniformes de feutre. Que faire des chutes ? On les découpe d'abord en forme de chaussons à glisser dans les sabots. Puis, au XVIIIème siècle, un cordonnier donne à ce chausson son autonomie en lui cousant une semelle de feutre épais.
Cent ans plus tard, des petites entreprises installées sur le bord de la Charente produisent des milliers de charentaises noires. Vers 1910, elles adoptent le décor écossais. Après 1945, elles s'exportent dans le monde entier. Puis leur fabrication quitte la France... avant d'amorcer, timidement, un retour !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×