Arabie Saoudite

Devise nationale : Il n'y a de vraie divinité qu'Allah et Mahomet est Son Messager.

L'Arabie saoudite, officiellement le Royaume d'Arabie saoudite, est le plus grand des pays de la péninsule d'Arabie avec une superficie de plus de 2 millions de km². Elle est limitrophe de l'Irak, de la Jordanie, du Koweït, d'Oman, du Qatar, des Émirats arabes unis et du Yémen, et est bordée par la mer Rouge et le golfe Persique.

Le premier État saoudien, trouve sa source aux alentours de 1744. Un chef tribal local, Mohammed ben Saoud, s'associe avec le cheikh Mohamed ibn Abd al-Wahhab afin de réinstituer les dogmes revendiqués plus tard par le salafisme, forme de l'islam dite authentique.

La famille Al Saoud et le royaume connaîtront ensuite des hauts et des bas en fonction des accords et désaccords avec l'Égypte, l'Empire ottoman et d'autres familles arabes pour le contrôle de la péninsule. Trop instable, le royaume finira par disparaître en 1818.

 Un Second État saoudien, sera fondé 6 années plus tard en 1824, mais disparaîtra lui aussi en 1891.

L'Arabie saoudite moderne est fondée par le roi Abd al-Aziz ibn Saoud. Dans la nuit du 15 au 16 janvier 1902, Abd al-Aziz, souhaitant restaurer l'ancien état de son aïeul, s'empare de Riyad, la capitale ancestrale de la dynastie des Al Saoud. Elle était alors occupée par la famille rivale Al Rashid (de Haïl). Abd al-Aziz fonde alors, avec l'appui des bédouins, l'ordre des Ikhwân (« frères ») qui lui permet d'agrandir son domaine.

En 1904, il s'empare de l'oasis de Buraydah, capitale de la région du Qasim, au nord du Nejd. Les Ikhwân sont progressivement installés dans environ 200 colonies agricoles (les hujjar). En 1913, Abd al-Aziz s'empare de la province du Hasa, dans l'est, dont la majorité de la population est chiite. Son poids politique est reconnu par les Ottomans en mai 1914 lorsque ceux-ci le nomment wali du Nejd.

Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, Abd al-Aziz se rapproche graduellement des Britanniques. Un traité de protection est signé avec ces derniers en 1915.

 

Suite à ses conquêtes de 1924-1925, il finit par se faire reconnaître, en 1927, roi du Hedjaz, ancien État fragile résultant d'une révolte contre les Ottomans, et indépendant depuis seulement 1916.

Une fois toutes les provinces conquises, l'État est consolidé. L'appui des oulémas, essentiellement par une fatwa de 1927, profita énormément à Abd al-Aziz ibn Saoud. Les oulémas, en décrétant qu'il était interdit de se révolter contre le détenteur du pouvoir, dirent qu'il était licite de faire la guerre contre les Ikwhân, qui voulaient étendre les frontières de l'état à toute la communauté des croyants. C'était contraire aux projets de Abd al-Aziz, leur ancien allié, qui avait pour ambition de fonder un pays puissant et surtout acteur de la scène internationale. Les Ikwhân seront écrasés en 1929, et l'État se stabilisa.

L'Arabie saoudite est fondée officiellement le 22 septembre 1932 par la fusion des provinces du Nejd et du Hedjaz. Abd al-Aziz ibn Saoud en devient officiellement roi.

La découverte de pétrole en mars 1938 transforme le pays sur le plan économique et marque le début d'une alliance stratégique avec les États-Unis devenus le protecteur armé de la dynastie. L'esclavage est aboli en 1968. Pendant des siècles, les habitants de la péninsule arabique avaient importé des esclaves étrangers en masse, notamment des Noirs d´Afrique orientale dont les descendants sont encore nombreux dans le royaume.

Langue officielle = arabe

Monnaie = Ryal saoudien

Capitale = Riyad

Arabie Saoudite = 27 000 000 habitants : Roi = Abdallah Ier

Abbas Ibrahim

 

 

Villes

Riyad (Ar-Riyad, en arabe : رياض) ou Riyadh est la capitale du royaume d’Arabie saoudite. Elle est située au centre de la péninsule arabique sur un large plateau, le Nejd. Elle s’étend sur 1 554 km², et compte 4 200 000 habitants ce qui en fait la ville la plus peuplée du pays.

La capitale saoudienne se trouve dans le « couloir central » de développement, avec Buraydah et Al Kharj, dans la région administrative d’Ar Riyad (les deux autres zones de population du pays se situent autour de Djeddah et La Mecque sur la mer Rouge, et autour d’Hufur et Dharan sur le Golfe Persique).

La ville est divisée en 17 municipalités sous le contrôle de la municipalité centrale et de l’autorité de développement de Riyad, présidée par le gouverneur de la province.

Bien qu’étant située dans une région extrêmement aride, la ville reçoit quelques précipitations. Cinq barrages gardent le trop-plein. 96 puits ont été construits, ainsi qu’une conduite de 467 km apportant de l’eau désalinisée depuis le golfe Persique.

Dubaï ou Doubaï, en arabe دبي, Dubayy, est à la fois une ville et un émirat des Émirats arabes unis. Ses habitants s'appellent les Dubaiotes. Fondés au XVIIIe siècle, l'émirat et la ville prennent de l'importance en participant à la création des États de la Trêve (Trucial States en anglais) en 1853 puis des Émirats arabes unis actuels en 1971 dont l'émir de Dubaï assure la vice-présidence.

Avec 3 885 km2, c'est le deuxième émirat en termes de superficie après Abou Dabi. Ouvert sur le golfe Persique et situé entre les émirats de Sharjah au nord et à l'est et d'Abou Dabi au sud, la majeure partie du territoire est occupée par le désert du Rub al-Khali. La petite enclave de Hatta est sise dans les montagnes sur la frontière avec le sultanat d'Oman.

Bien que n'étant ni la capitale des Émirats arabes unis, ni l'émirat le plus grand ou le plus peuplé, Dubaï est le plus connu des sept émirats qui composent la fédération. Cette renommée est due à la médiatisation des projets touristiques comme l'hôtel Burj-Al-Arab, le plus luxueux et le plus « étoilé » du monde, au gigantisme des projets immobiliers comme le Palm Islands, presqu'ile artificielle en forme de palme, The World, archipel artificiel qui reproduit la carte du monde, la Dubaï Marina à l'architecture particulière et démesurée, sans oublier l'immeuble le plus haut du monde, le Burj Dubaï. Ces projets, revendiqués par le gouvernement, sont présentés comme étant un moyen de devenir d'ici quelques années la première destination mondiale du tourisme de luxe et de devenir l'un des pôles mondiaux du tourisme familial, d'affaires, commercial, etc.

La Mecque ou La Mekke (en arabe مَكَّة المكرمة [makkaʰ al mukarramaʰ], plus couramment مكة [makka]) est une ville de l'ouest de l'Arabie saoudite non loin de la charnière séparant le Hedjaz de l'Asir, à 80 km de la mer Rouge et capitale de la province de Makkah. Elle abrite la Kaaba au cœur de la mosquée Masjid Al-Haram, ce qui en fait la ville sainte la plus sacrée de l'islam.

Proverbe saoudien

"Mon père chevauchait un chameau. Je conduis une voiture. Mon fils vole en jet. Son fils chevauchera un chameau."

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Les riads à Marrakech (site web) 11/06/2012

Merci pour cet article complet ! Bonne continuation

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site